jeudi 9 février 2017

- Throwback Thursday - LGBT ++ -



Par manque de temps, j'ai sauté quelques Throwback Thursday ces dernières semaines et ça m'a rendue toute tristounette (il m'en faut peu) mais aujourd'hui, perdue au milieu des montagnes en Suisse (ne me demandez pas ce que je fous là, je n'en suis pas sûre moins même)(Praise the lord, il y a le wifi), j'ai trouvé un petit trou dans mon emploi du temps surchargé (non) pour vous pondre quelque chose. Et même que je vais tricher un peu. J'espère que BettieRose, la papesse de ce rendez-vous, ne m'en voudra pas. D'ailleurs, c'est pas moi, c'est Broco, une vraie tête de cochon pour un légume celui-là. 

Thème du 9 février 2017
LGBT+ ou Minorités

©BettieRose Books
Comme d'habitude, à chaque fois que je vois le thème du jour, je tombe dans un océan de perplexitude. Et là commence un long dialogue avec moi-même (pas un monologue, puisque je me réponds, tout ça...) à base de "Oh mon dieu, je ne vais jamais trouver, je suis nulle, j'ai jamais rien lu là-dessus" et blablabli et blablablo. Et, en réponse à mon moi défaitiste, le moi rationnel, légèrement affligé, on le comprend, gérer ce machin au quotidien, c'est pas facile, prend le taureau par les cornes et parcourt sans relâche les comptes Babelio / Livraddict / Goodreads et des listes thématiques à la recherche DU LIVRE lu et adoré qui correspondrait au sujet. 

Et là, c'est le drame. Le moi rationnel en a trouvé des TAS. Après lui avoir sauté dans les bras, le moi émotionnel a pris le contrôle (on n'est pas sauvé) et a décidé de (presque) tout garder. Sous vos yeux ébahis, le résultat :


Deux livres donc, une bd et un roman ado. Je triche A PEINE ! 

Le bleu est une couleur chaude : l'un de mes coups de cœur bd international de la vie tout entière et tout et tout. J'ai même rédigé un mini-mémoire, c'est dire. Et non, je n'ai pas vu le film parce que ça ne m'intéresse pas de mettre des visages "réels" sur ceux dessinés, je préfère garder en mémoire les superbes planches sur cet amour naissant entre deux jeunes femmes. Superbe. Et de toute façon, je l'ai découverte avant tout le monde, cette bd, nah' (mode hipster off, pardon). 

Moi, Simon 16 ans homo sapiens : j'ai un excellent souvenir de ce roman et surtout de son personnage principal, Simon. Nageant à l'opposé des ados torturés habituels, Simon vit bien son homosexualité, il est drôle, à l'aise avec lui-même et très amoureux de quelqu'un qu'il n'a jamais rencontré. Un roman amusant mais profond sur l'acception de soi et des autres. Si le cœur vous en dit, c'est l'une des premières chroniques que j'ai faite, à lire ou relire ici.


Et vu que je suis bien partie pour transgresser toutes règles de cet univers et des autres, allons-y gaiement pour un petit dernier :


Je viens de le terminer à l'instant et j'avais envie de vous en parler. Il ne parle pas LGBT mais d'une minorité qu'on voit peu, voire pas du tout en littérature, les personnes atteintes d'un handicap, quel qu'il soit. J'imagine que ça colle du coup ? Tapez-moi si ce n'est pas le cas.

Le Silence de Mélodie nous raconte l'histoire d'une toute jeune fille de 11 ans, handicapée depuis sa naissance par une paralysie cérébrale qui affecte ses capacités physiques tout en laissant son esprit totalement intact. Mais voilà, Mélodie ne peut pas parler, sa bouche, sa langue et sa gorge ne le lui permettent pas. Et pourtant, elle en a des choses à dire, sa brillante intelligence ne lui laisse aucun répit mais malheureusement, ceux qui l'entourent ne le font pas non plus. Adultes, enfants, parents, tout le monde finit tôt ou tard par la prendre pour une imbécile, même lorsqu'elle leur prouve que c'est loin d'être le cas. 

L'histoire de Mélodie est bouleversante et je l'ai terminée en ayant envie de frapper tout le monde, surtout les adultes qui n'ont absolument pas l'excuse de l'immaturité pour justifier leur conduite. Bref, je vous encourage à le découvrir si ce n'est pas déjà fait !


Voilà, trois livres au lieu d'un seul, qui dit mieux ? 

Des bisous suisses à tous !


Previously in

16 commentaires:

  1. J'ai failli proposer Le silence de Mélodie car c'est un livre poignant et important.
    Quant à la BD, elle me fait très envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la conseille vivement, c'est une merveilleuse lecture et une très belle histoire d'amour ♥

      Supprimer
  2. ça fait un moment que je veux lire "Moi, Simon 16 ans homo sapiens" !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! J'en garde un excellent souvenir, je pense que ça peut te plaire :)

      Supprimer
  3. J'ai Le silence de Mélodie dans ma PAL, tiens.
    Et une super anecdote sur l'adaptation du Bleu est une couleur chaude rapport que certaines scènes sont beaucoup plus qu'olé olé et que j'y étais avec la belle-mère. Malaise. Ceci dit, je n'ai jamais lu la BD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en attendais pas grand chose du Silence de Mélodie et je dois dire que j'ai été sacrément surprise et émue.
      Il me semble qu'effectivement, l'adaptation est assez sexe, ce qui n'est pas le cas de la bd, qui est juste super belle, c'est en partie pour ça que je n'ai pas franchement envie de la voir, je préfère rester sur mes souvenirs (j'en ai pleuré des litres, à cause de cette bd). Et dis-toi qu'elle a dû être aussi gênée que toi, belle-maman :p

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Je ne peux que tout te conseiller doublement alors !! :D

      Supprimer
  5. Eh ben ! Tu as fait tous tes devoirs en retard d'un coup quoi. 😆😆 ça me rassure je ne suis donc pasa seule à craquer sur cet exercice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était pour pouvoir reprendre direct du retard :p

      Supprimer
  6. Je n'avais jamais entendu parler du Silence de Mélodie mais je n'ai qu'une chose à dire : NEEEEED !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiiiii ! Je trouve aussi qu'il n'a pas eu autant de pub qu'il aurait du, c'est vraiment une très bonne lecture ! ♥

      Supprimer
  7. Je n'ai toujours pas lu Le bleu est une couleur chaude, SHAME ON ME.
    Perso, le premier livre qui m'était venu à l'esprit en voyant le thème c'était Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui SHAME ON YOU !!! Sérieux, ça devrait vraiment te plaire, jette toi dessus, vite !!!
      J'ai aussi pensé à celui-là, Aristote et Dante mais comme je ne l'ai pas trop aimé...

      Supprimer
  8. J'ai lu Moi, Simon.... et je crois que c'est le seul que j'ai lu qui parle de l'homosexualité. Pourquoi ? *prise de conscience de Buckette imminente* Pourquoi j'en ai qu'un ? C'est pas possible. Il doit y avoir une erreur. Je suis de nouveau amnésique. C'est ça. Je suis Dory.
    Sinon - sérieusement ! - je ne connaissais pas l'histoire de Mélodie et je le garde dans un coin, on sait jamais, il a l'air intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que t'en as d'autres ! C'est un sujet qui revient pas mal en fait, je ne pense pas choisir mes lectures en fonction de ce thème mais en fait, il y en a beaucoup. T'avais pas lu Aristote et Dante des fois ?

      Et ouaip, faut lire Le Silence de Mélodie, c'est hyper original, avec un personnage très rare en littérature :)

      Bisous Dory ;)

      Supprimer

Vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !