vendredi 6 janvier 2017

- La Légende de Marche-Mort -


Peut-être le saviez-vous déjà mais au kazou, je rappelle que la Guilde des Petits Pédestres Croustillants est composée d'un dragon, June, d'une sorcière, Isa La Rouse, de deux hobbits, Mimine et moi-même, avec l'assistance d'un nain, Mary Pumpkins. Faut donc pas s'étonner si tout ne se goupille pas toujours comme prévu. Enfin, je dis ça, je dis rien, je préviens juste. 

C'est donc avec beauuuuucooouuuppp de retard que voilà la suite de nos aventures gemmelliesques. C'est la faute du Petit Monstre qui a mangé toutes les victuailles du groupe en route, la coquine, quand tout le monde avait le dos tourné (et je nie totalement, c'est pas vrai, elle n'a rien partagé avec moi, vile et pure invention !). Du coup, on a dû faire un détour vers le supermarché le plus proche mais faut avouer qu'en Terre Drenaï, trouver un Lidl n'est pas chose aisée. 

Bref. C'est le ventre plein, les babines frétillantes et la besace remplie de chocolats en papillotes (la Guilde met toujours le primordial avant le reste) que, sous vos yeux ébahis et vos cœurs impressionnés, je vous présente la deuxième histoire (chronologique) de l'ami Druss, le viril, le seul et l'unique, La Légende de Marche-Mort.


Pour les têtes en l'air, l'indispensable, previously in :
  1. Waylander
  2. Waylander II Dans le royaume du loup
  3. Waylander III Le héros dans l'ombre
  4. Druss La Légende


Dis, Broco, raconte-nous une histoire !

Le vieux guerrier se nomme Druss, mais on l'appelle Légende. Sa vie est un combat sans fin : deux bras maniant la hache au nom de l'honneur et de la justice. Pour l'ennemi nadir, il est Marche-Mort, un surnom sombre et maléfique, synonyme de destruction. A la veille de son dernier combat, le vieux guerrier raconte à une jeune recrue comment il a obtenu ce titre. Comment des années auparavant, il s'est embarqué aux côtés de l'énigmatique Talisman, un jeune guerrier nadir, dans la plus incroyable des aventures, en quête des joyaux d'Alchazzar, et comment cette épopée l'a conduit jusqu'au plus profond du royaume des morts. Lorsque Légende se lève et marche, il ne fait pas bon se dresser sur sa route...


L'avis épique de Titine
(On a perdu Broco en route, c'est qu'il y a du monde dans cette petite tête)
(et si peu de place...)

La lecture de ce nouveau tome fut à l'image des aventures de Druss, délicate et un peu laborieuse. Du moins au début.

Je m'explique.

Titine qui connaissait peu, voire pas du tout le sieur Gemmell avant de démarrer ce Cycle, n'avait pas encore capté que l'animal construisait toujours plus ou moins ses romans de la même façon et elle qui a l'habitude de lire des choses plutôt différentes (sauf la dystopie young adult, on est d'accord), ça l'a un peu gavé au début. Nous retrouvons encore une fois notre super-héros, Druss, en préparation d'un siège, qui va se mettre à raconter à une jeune recrue une autre de ses aventures, celle qui lui donnera ce sinistre surnom de Marche-Mort.

Bon. Tout cela m'a semblé faire rengaine, par exemple, il rencontre un nouveau lutteur incroyablement fort, Klay, avec qui il finit par se lier d'amitié, comme avec Borcha dans le tome précédent. Du coup, j'ai eu l'impression de lire deux fois la même chose, ce qui fait que j'ai vraiment eu du mal à m'y mettre, à m'y plonger, à m'y noyer, vous voyez le tableau.

Puis après moult rouspétances de ma part, la magie a fini par opérer. L'histoire se tourne vers les légendes Nadirs, avec le jeune et très intriguant Talisman à la recherche de joyeux capables de faire advenir Ulric l'Unificateur du peuple. Toute cette partie était diablement intéressante, avec une touche de romantisme qui manquait aux romans du Cycle (oui, parce que bon, à part Druss qui court partout en cherchant sa meuf et Sieben qui nique tout ce qui bouge, ben, voilà quoi). Parce que les nadirs ne sont pas que des barbares sans foi ni âme (un peu quand même), ils ont aussi des personnages qui montrent beaucoup plus de cœur que dans les tomes précédents mais font aussi preuve d'un mysticisme absolument génial. Et ça, c'était drôlement chouette.

Ici tout le monde tombe amoureux, Talisman, Sieben, tout le monde sauf Druss qui reste mortellement et honteusement monogame. En parlant de Sieben d'ailleurs, quel plaisir de retrouver ce personnage qui apporte encore une fois son petit paquet d'humour face à tous ses gros guerriers pas subtils pour un sou. J'ai aussi trouvé que son rôle s'était un petit peu étoffé, qu'il était moins là pour faire le clown de service, on lui découvre alors une profondeur jusque-là plutôt cachée.

Me voilà donc carrément prise au jeu et suivant avec passion les aventures mythiques et mystiques de Druss et malgré un début lent, je pense bien avoir préféré ce tome-là à Druss la Légende. Et cette fin ! Mamamia, voilà qui promet. Sans vous spoiler, disons qu'on clôt la boucle temporelle et revenons au "temps présent", celui où Druss raconte son histoire au jeune soldat et on se prend une petite claque dans notre frêle figure. La suite va envoyer du lourd et Gemmell montre encore à quel point il est fortiche et sans cœur, le saligaud.


4/5

En Bref
Malheureusement, mes souvenirs sont un peu flous, j'ai lu ce roman il y a presque un mois et Dame Procrastination a encore fait des siennes, la coquine (ou la garce, parce que, vraiment, elle n'est pas du tout sympa)... Mais je me souviens surtout avoir trouvé ce tome était très étonnant, voire carrément déroutant. Autant le début semblait classique et manquait carrément de souffle à mon goût, la suite fait preuve d'une originalité bienvenue ! Le pourquoi du comment Druss a obtenu ce surnom de Marche-Mort est beaucoup plus glaçant et, finalement, plus justifié, que celui de Légende. Les relations entre les personnages et leur côté humain (ou non) sont beaucoup plus mis en avant que dans Druss la Légende et j'y ai retrouvé un peu de l'âme de Waylander (d'ailleurs, youpi pour les quelques mentions du bonhomme, si ma mémoire ne me fait pas défaut). Malgré ce bilan qui peut vous sembler bien mitigé, je garde un flou mais excellent souvenir de ce tome et Broco part tout ragaillardi vers sa prochaine étape de quête, Loup Blanc, avant le très connu et très encensé Légende !


Le Dessin de Mary Pumpkins

©Mary Pumpkins

8 commentaires:

  1. Elle fait mal hein la "petite claque" ? Je suis contente mon Broco que tu aies terminé cette lecture avec enthousiasme. Et Vive Gemmell et nos aventures en pays drenaï ! Par les roustons d'Asta !

    RépondreSupprimer
  2. Ca fait un moment que je veux lire ce tome, mais vu que je suis en arrêt depuis octobre (!) je n'ai pas revu ma pourvoyeuse en romans du grand Gemmell. Dommage, car il a l'air diablement bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince ma pauvre ! J'espère que ce n'est pas trop grave... Mais oui, sinon, il est vraiment top ! Bon courage à toi ♥

      Supprimer
  3. Nan mais c'est vrai, on a un truc avec la bouffe c'est pas possible. En plus on ne s'est même pas concerté, c'est plutôt chouette (lien télépathique wesh Hobbit) XD
    Bah du coup je te rejoins, ouais ce tome est assez étonnant quand on y pense. Et hâte de connaître votre avis sur Loup Blanc. Avec le recul, et après avoir roulé ma bosse avec nos dernières aventures, Loup Blanc est assez particulier dans le cycle je trouve. En tout cas, j'avais énormément aimé. Par contre, y a pas dire les débuts de roman chez Gemmell sont longs, même cas pour Loup Blanc pendant bien 100 pages. Enfin, tu verras ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que maintenant que je le sais (pour les débuts un peu longuets, pas pour le lien télépathique, ça c'est cool), je vais m'accrocher et attendre que ça passe sans trop me plaindre :p

      Supprimer
  4. je suis hyper fan de Gemmell, mais je n'ai pas encore lu celui-là, comme justement la construction de ses livres est sensiblement indentique, je prends mon temps, le prochain sera Druss la légende ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu les lis dans un autre précis ou tu fais selon l'envie ?
      Il est bien aussi Druss la légende ! Mais j'ai quand même une préférence pour celui-ci :)

      Supprimer

Vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !