mercredi 10 août 2016

"Aphrodite et Vieilles Dentelles" de K.B. Holmqvist





Je ne vais pas vous mentir, un livre a été blessé pendant la prise de cette photo... Le temps que je me rende compte de ce que j'étais en train de prendre, le pauvre livre s'est fait croquer.
Acheté juste pour son titre et sa couverture simple mais drôle (les culottes de mémé qui sèchent ont toujours eu un effet bœuf sur moi), j'ai enfin trouvé le temps de lire ce petit ouvrage grâce à Popcorn & Gibberish et sa proposition de lecture commune. J'avoue que je n'en attendais pas grand-chose, j'ai souvent du mal à m'attacher aux personnages âgés et, cœur de pierre que je suis parfois, leurs situations ne m'émeuvent que rarement (on fera moins la maligne quand pipi dans la couche, de nouveau, il y aura) et ce fut donc avec surprise et avec un plaisir indéniable que j'ai dévoré l'histoire de nos deux mamies.


De quoi ça parle
Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l'église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l'intérieur de leur maison vétuste : les toilettes sont au fond du jardin, l'eau est à tirer au puits. Tout change à l'arrivée d'un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d'Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux. Et si elles tenaient avec ce produit l'occasion de s'offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d'élixir aphrodisiaque...

Et ça donne quoi
Les deux dames, ensemble depuis toujours, ont un quotidien réglé comme un coucou suisse. Leurs habitudes sont particulièrement bien ancrées et tout se déroule naturellement, sans que l'une ou l'autre n'y trouve à redire. Pourtant, l'arrivée de leur jeune voisin (60 ans à peine, un jeunot)(si on lui pressait le nez, il en sortirait du lait)(oui, j'ai décidé d'insérer tout un tas d'expression de grand-mère dans cet article)(saperlotte) va bouleverser cette routine et c'est là que la modernité, et les surprises qui vont avec, va faire une entrée fracassante chez nos sisters qui sont finalement beaucoup plus rock'n'roll qu'il n'y parait. 

Dès le début, j'ai senti que toutes les trois, on allait bien s'entendre. Le récit nous livre constamment les pensées de Tilda et d'Elida (les deux sont souvent en profond désaccord, tout en ayant exactement le même avis), qui nous prouvent qu'elles ont encore plus d'un tour dans leur sac, et quelques-uns de leurs souvenirs et si le ton principal est l'humour, j'ai parfois eu un peu de peine pour ces deux vieilles demoiselles (toutes ces histoires d'amour ratées...). Complètement oubliées par la société moderne, elles vivent la chose plutôt bien et sont parfois d'une naïveté confondante devant tous les gadgets bizarres et les habitudes dont nous avons aujourd'hui besoin. Elles ne m'ont pas rappelé ma grand-mère, qui aimait à se tenir au courant de tout, quitte à nous poser une tonne de questions sur nos ordinateurs et nos téléphones mais j'ai tout de suite visualisé le type de personnes qu'elles représentent, celles qui, sans critiquer vertement, n'arrivent tout simplement pas à s'y faire.

J'ai vraiment été touché par ces deux personnages, tour à tour minaudant devant le beau voisin, rembarrant le frangin un peu trop tyrannique (horrible personnage que celui-là), prouvant une ingéniosité sans égale pour construire une petite entreprise en partant de rien et prouvant que la vieillesse, ça peut encore être sympa. Le seul petit bémol que je peux vous dégoter, c'est l'absence de véritable FIN, on sent bien que la vie va continuer pour Tilda et Elida après que nous ayons fermé ce roman (et tant mieux pour elles) mais j'aurais vraiment aimé les suivre encore un peu... Et attention au résumé de quatrième de couverture, l'entreprise créée n'est pas vraiment le sujet principal du bouquin, celui-ci étant plus une tranche de vie, un moment différent dans les 70 années de la vie des deux vieilles demoiselles.


En Bref
4/5
C'est clairement un ouvrage feel-good, doux et simple, qui, sans nous faire rire aux éclats (rares sont les livres qui réussissent cet exploit) a le mérite de nous faire sourire et de nous attendrir devant deux vies, deux personnes que rien ne semble pouvoir abattre. Il ne s'agit pas d'un coup de cœur à proprement parler, même si j'ai bien du mal à expliquer ce qui m'a manqué (un peu plus de détails peut-être) mais toujours est-il que c'est un roman qui m'a fichu une banane d'enfer et rien que pour ça, il vaut le coup d'être ouvert (Eh boum ! Une rime sauvage apparaît)(avec un tout petit niveau, on est d'accord) et j'en garde encore un souvenir ému une semaine après ma lecture (même si je suis vraiment bien contente d'avoir des toilettes à l'intérieur de chez moi)...


20 commentaires:

  1. Cette couverture de rêve ! Je bave devant maintenant xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le pouvoir de la culotte de grand-mère xD

      Supprimer
  2. Ce livre m'a tout l'air original! Je le note dans un coin de ma tête pour des moments de rires et de sourires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre de détente très agréable !

      Supprimer
  3. Je ne sais pas trop si ça me plairait mais le titre et la couverture intriguent! Ton pauvre livre aura en tout cas été au goût de ton chat :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, j'ai vraiment accroché ! Et le chat adore le papier, il est comme sa maman :p

      Supprimer
  4. Tu me donne envie de le lire en tout cas ! Je le note ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je l'ai fini il y a quelques jours à peine ! Je crois que je l'ai aimé autant que toi, ou presque !
    C'était complètement loufoque, et j'ai adoré les personnages d'Elida et Tilda (même si comme pour toi, d'habitude les histoires de grand-mère, ça me vend pas du rêve).
    Ma chronique, si jamais le coeur t'en dit : http://laroussebouquine.fr/index.php/2016/08/09/aphrodite-et-vieilles-dentelles-vous-avez-dit-wtf/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller jeter un coup d’œil à ta chronique un de ces 4 ! Je suis bien contente que tu ais aimé autant que moi :D

      Supprimer
  6. Oh tiens, ça a l'air chouette chouette ça ! Je note !
    PS : trop craquant le pitit chat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merci, c'est une sacrée fripouille ^^

      Pour le livre, je pense que ça pourrait te plaire !

      Supprimer
  7. C'est un roman qui pourrait être sympa à lire ! En tout cas, ta chronique m'a donné envie de voir ce que cela pouvait donner :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'avoir su attiser ta curiosité, je l'ai vraiment apprécié !!

      Supprimer
  8. Le titre me plaît vachement, déjà. Et c'est un bon point.
    Par contre, j'en avais lu une chronique beaucoup plus mitigée, aussi, mais tu me redonnes espoir dans ce bouquin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre fait la moitié du taf franchement ;)

      J'ai vu aussi d'autres critiques moins emballées (comme celle de Joanna avec qui j'ai la lecture commune) mais vraiment, j'en garde un très très bon souvenir !

      Supprimer
  9. Il a l'air bien rigolo celui-ci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est ! J'ai vraiment passé un bon moment avec lui :)

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]