mercredi 17 août 2016

"Là où elle repose" de Kimberly McCreight



Mesdames et Messieurs, il est l'heure pour moi de sortir brièvement de ma grotte (constituée, en ce moment, de Pokémon, de Gilmore Girls, de Dumplings et du Fléau, l'un des chefs d’œuvres de Stephen King) pour vous pondre, dans la joie et la bonne humeur, une petite chronique. Le livre du jour (comme le plat du jour mais vous risquez une sérieuse indigestion si vous tentez de bâfrer votre bouquin) est le deuxième thriller de Kimberly McCreight. Son premier, Amelia, m'avait tenue en haleine pendant toute ma lecture, vous imaginez donc aisément le bonheur que j'ai eu lorsque j'ai ouvert le colis des Éditions Cherche-Midi et que j'ai découvert celui-ci ! Merci à eux !

De quoi ça parle
À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

Et ça donne quoi
Nous retrouvons ici une construction similaire à celle d'Amelia, les chapitres vont s'alterner entre le point de vue de Molly, journaliste chargée d'enquêter sur la découverte du corps d'un bébé, celui de Sally, une jeune adolescente qui ne retrouve plus sa mère et d'autres éléments, comme les articles écrits par Molly (et les commentaires des internautes) ou des extraits de journaux intimes par exemple. Que ce soit en contemporain ou en thriller, c'est une construction que j'aime beaucoup, le temps défile, les pages se tournent, on collecte des indices un peu partout et on se laisse souvent berner par de fausses pistes.

Malheureusement, même si j'ai énormément apprécié ma lecture, je reste sur ma préférence d'Amelia. J'ai trouvé que la thématique était peut-être moins originale et j'ai hélas senti venir plusieurs révélations. Toutefois, on se laisse vraiment très facilement entraîner par la plume de Kimberly McCreight qui sait comment mener son histoire. Les thématiques abordées sont difficiles, la mort d'un enfant particulièrement, mais traitées avec une grande justesse et peu de pathos. J'ai aussi bien accroché avec le personnage de Molly, qui malgré son passé douloureux, reste forte, logique et presque froide devant les événements. Après, j'ai parfois eu du mal à comprendre pourquoi on ressassait constamment ce fameux épisode douloureux de sa vie... Barbara est aussi un personnage qu'on a bien du mal à cerner et j'aurais vraiment aimé avoir encore quelques chapitres avec elle pour comprendre encore plus sa "folie".

Le mystère premier, à savoir qui est la mère du bébé mort et comment il est arrivé là, est passionnant et très prenant. Mais ce qui m'a encore une fois le plus marqué dans ce thriller, ce sont les commentaires des "faux-internautes" sous les articles de Molly (ce qui n'est pas sans rappeler l'excellent thriller Ne Pars Pas Sans Moi !) qui montrent bien la dureté et la méchanceté des gens cachés derrière leur écran. Point de départ d'une enquête sociologique fascinante et fortement d'actualité, si quelqu'un veut s'y coller.

3,5/5

En Bref
Un très bon thriller, très bien écrit qui nous tient en haleine pendant 400 pages. La violence y est bien présente mais tout reste dans des proportions correctes (je pense aux âmes sensibles notamment, vous pouvez normalement y aller sans aucun problème) J'ai bien l'impression qu'il va maintenant falloir compter sur Kimberly McCreight dans le paysage riche du thriller américain et je conseille donc vivement à tous les amateurs du genre de la découvrir ! (mais, si ce n'est pas encore fait, lisez Amelia) Quant à moi, je vais bien évidemment attendre avec une grande impatience son prochain ouvrage.

Une très belle journée à tous et merci de m'avoir lue !

16 commentaires:

  1. Oh ! je me souviens bien de la couverture d'Amelia ! Il va falloir que je me plonge dans l'un des deux. ^^ Je suis en train de lire Phobos (sur tes conseils avisés), j'ai hâte de terminer ce premier tome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En premier, je te conseille plutôt Amelia mais celui-ci est vraiment très bien aussi !! Que penses-tu de Phobos pour l'instant ? :)

      Supprimer
  2. Comme toi, "Amelia" m'avait tenue en haleine pendant toute ma lecture. Malgré ton avis presque mitigé, j'espère pouvoir découvrir ce nouveau thriller !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais j'ai peut-être été un peu dure dans ma chronique alors ! Parce que mon avis est vraiment à peine mitigé ! J'ai beaucoup apprécié et j'espère que toi aussi :)

      Supprimer
  3. Lorsque j'avais lu Amelia, j'étais assez sceptique et j'ai eu beaucoup de mal à me plonger totalement dans l'histoire. Ce nouveau livre me tente beaucoup plus qu'Amelia, je n'hésiterais pas à le lire si j'en ai la possibilité. Merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince ! Remarque, j'ai vu plusieurs personnes qui n'ont pas trop accroché à Amélia ! Mais je pense que celui-ci a tout pour te plaire :)

      Supprimer
  4. Il me le fauuuuuuut haha Comme toi j'avais plus qu'aimé Amelia ❤

    RépondreSupprimer
  5. Je pense privilégier Amélia et me tourner vers celui-ci si le premier me plait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que c'est une excellente idée :)

      Supprimer
  6. Je suis d'accord avec toi, j'ai préféré Amelia moi aussi. Mais j'ai quand même beaucoup accroché à cette histoire, j'ai tellement aimé me faire berner par l'auteure une fois de plus ! Elle est douée pour ça. Et moi aussi, ça m'a beaucoup fait penser à Ne pars pas sans moi ;) mais j'étais été davantage surprise par celui-ci que par celui des Escales en revanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la ressemblance est frappante mais j'ai peut-être plus apprécié Ne Pars Sans Moi même si je suis bien en peine de pouvoir expliquer pourquoi... :)

      Supprimer
  7. Amélia a été une lecture avec laquelle je n'ai pas tellement accrochée :-/ Après quelque temps, je n'étais toujours pas dedans et j'ai fini par abandonner ma lecture. Ce résumé me tente beaucoup donc je testerais peut-être un jour pour voir si il me plaît plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas du tout le même genre d'histoire que celle d'Amelia, je pense que celui-ci a donc plus de chance de te plaire :) !

      Supprimer
  8. Je ne connais ni Amelia, ni celui-ci, mais ta chronique m'intrigue drôlement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. My job here is done du coup ! Amelia est encore mieux d'ailleurs, si je peux me permettre un autre conseil :p

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]