lundi 8 février 2016

Trois Livres #5



Point de publicité mensongère ici. Le troisième livre dont je vais vous parler n'est plus en ma possession parce que je suis une vilaine fille et que comme il ne m'a PAS DU TOUT plu, je l'ai directement rendu à qui de droit (le magasin)... Et comme le suspense est insoutenable, ça va être le premier dont je vais vous parler (voyez comme je vous aime mes chatons !).

*********

Histoire de la Violence
d'Edouard Louis
Seuil - janvier 2016
9782021177787

Je ne sais plus si j'en ai déjà parlé ici (y a des chances vu le nombre de fois où je radote) mais tant pis, on en remet une petite dose : j'avais lu et adoré le premier ouvrage d'Edouard Louis En Finir Avec Eddy Bellegueule, une sombre histoire de famille se passant pas loin de chez moi, bourrée d'homophobie, de violence et d'un tas de sentiments qui m'avait laissée essoufflée et pantoise à la fin de ma lecture. C'est donc avec un plaisir évident que j'attendais la sortie de son petit deuxième.

Et là, c'est le drame (musique effrayante).

Edouard Louis continue ici sur sa lancée et traite d'un nouveau morceau de sa propre vie (en y rajoutant sans doute des éléments de fiction, c'est ça la littérature). Reda, jeune homme entreprenant rencontré dans la rue le soir de Noël, va le séduire puis l'agresser et le violer. C'est en écoutant sa sœur raconter à son mari ce qui lui est arrivé que le jeune homme va tenter de se reconstruire et d'avancer.
1/5
Grosse déception...
Pas content.
Du tout.

Je vais être totalement honnête avec vous (comme d'hab, j'ai envie de dire), ce roman fut une terrible et totale déception, je ne l'ai pas abandonné car il est très court mais j'ai passé 1h30 à râler, à me forcer et à compter les pages avant la fin. Et je me suis empressée de m'en débarrasser dès le lendemain (rassurez-vous, aucun livre n'a été maltraité durant cette procédure). Que vous dire ? Le principal problème que j'ai rencontré, c'est cette alternance entre le discours de la sœur, très (trop) oral, très (trop) familier et les interventions d’Édouard, plus soutenues. J'ai trouvé le style vraiment trop courant, avec une sensation de lire du langage sms, dans sa formulation, j'ai dû relire certaines phrases plusieurs fois, et même à voix haute pour en comprendre le sens. Sur 203 pages, c'est vraiment très long. Et pénible. Et franchement, si j'ai envie d'écouter des gens parler comme ça, je n'ai qu'à prendre le métro. Des éléments m'ont aussi gêné, notamment l'impression que notre narrateur cherchait des excuses à son violeur (WTF ??!) ce qui m'a semblé presque dangereux. Enfin, si on ne peut pas lui reprocher de tomber dans le pathos ou le larmoyant, j'ai trouvé certaines scènes trop "cliniques", trop journalistiques et pas très bien écrites... Bref, vous l'aurez compris, Valentine, elle a pas aimé du tout (je parle de moi à la troisième personne quand je suis vraiment furax). Et j'y réfléchirai à deux fois avant de me procurer son ouvrage suivant.

Bonne joueuse, je vous propose de lire la chronique très positive d'Échappée Littéraire :)

*********

Dysfonctionnelle
d'Axl Cendres
Sarbacane - octobre 2015
9782848658186
Ça commence à faire maintenant quelques années que la collection Xprim de la maison d'édition Sarbacane nous pond régulièrement pépite sur pépite et ce roman, Dysfonctionnelle d'Axl Cendres, rentre tout à fait dans cette catégorie !

Dysfonctionnelle, c'est ainsi que Fidèle, héroïne de notre histoire, décrit sa famille. Son père tient un bar mais fréquente assidûment la prison du coin, sa mère, traumatisée par les camps de concentration, tombe souvent dans de profondes dépressions, à l'idée que la chose puisse se reproduire et le reste de la fratrie (6 frères et sœurs tout de même !) a une personnalité proche du prénom farfelu qu'il ou elle porte.

C'est Fidèle (ou Fifi pour les intimes)(Fifi Brindacier !! Bon sang, je viens de percuter...) qui nous raconte toutes les petites anecdotes, plus ou moins drôles, plus ou moins terribles, plus ou moins tristes de cette famille pas du tout ordinaire. Je me suis rarement autant attachée à un personnage de Young Adult Contemporain (la dernière fois doit dater de Le Monde De Charlie de Stephen Chobsky), elle est amusante, fière et forte, intelligente, sarcastique et d'une loyauté sans égal envers sa famille. Elle la soutient, la défend et, même lorsqu'elle intègre une école plutôt privilégiée grâce à sa mémoire photographique, elle n'en a jamais honte.
5/5

C'est un roman qui peut être lu par n'importe qui, adulte ou ado, peu importe, c'est avant tout une histoire de famille, une histoire fluide qui alterne entre l'enfance de Fidèle, son adolescence et son âge adulte, une histoire qui prend aux tripes, qui fait rire et qui émeut. L'histoire d'amour de Fidèle est absolument bien écrite, bien pensée, c'est une relation homosexuelle mais qui n'est jamais vécue comme problématique, que ce soit par Fidèle ou par son entourage et, c'est très surprenant et surtout très plaisant dans la littérature d'aujourd'hui. D'autres thèmes forts sont aussi traités avec brio, que ce soit la pauvreté, les différences, la guerre, l'intégration, etc... Dysfonctionnelle m'a vraiment prise par surprise, je l'ai adoré, j'en ai redemandé et j'ai détesté le terminer. Il rejoint sans aucun doute Le Monde de Charlie au panthéon de mes lectures favorites et je le relirai sans hésitation ! Gros coup de cœur donc (pour ceux qui ne suivent pas ^^).

*********

L'Île Mystérieuse
de Jules Verne
Livre de Poche - 1ère parution : 1874
9782253160861
Troisième lecture avec le Club de Lecture de Mango & Salt (et oui, je suis méga en retard puisque c'était celle de janvier). Nous sommes cette fois-ci partis sur un roman plus classique avec L'île Mystérieuse de Jules Verne, l'un des rares de l'auteur que je n'avais pas lu. Et c'est avec beaucoup de plaisir que je l'ai redécouvert, je revois encore mon papi me lire Le Tour du Monde en 80 jours...

Pendant la guerre de Sécession, cinq Américains décident de fuir en ballon. Loin de se passer comme prévu, les voyageurs sont pris dans une tempête et finissent par échouer sur une île à première vue déserte. Ils mettent alors tout en oeuvre pour survivre et pour préparer leur vie.

3/5
Alors... Oui, j'ai bien aimé. Mais non, ce n'est pas mon préféré. Drôle de lecture à vrai dire. Le gros point négatif, c'est la quantité de description scientifique qui court tout au long des (quand même !) quelques 800 pages. Tout ce que font les cinq personnages, construire un four, des poulies, des escaliers, un télégramme, est détaillé, paragraphe après paragraphe, avec la minutie d'un guide de construction Ikea. La prochaine fois qu'on me demande ce que je veux emporter sur une île déserte, je réponds que je prends ce livre, c'est un vrai manuel de boy scout. Même si j'ai pas tout compris. Sans doute parce que je les ai souvent sautés ces paragraphes, parce qu'après le quatrième, ça commence un peu à gonfler. MAIS ! Mis à part ces descriptions, que l'on peut vraiment passer sans aucun problème de compréhension pour le récit, le sort des cinq personnages est très vite pris à cœur. On s’inquiète pour eux, on a envie de savoir le pourquoi du comment, s'ils vont s'en sortir et à quoi sont dus les mystérieux événements qui ponctuent la narration. Certains passages m'ont rappelé la série Lost, et les énigmes créées sont très prenantes et intrigantes. Bon, par contre, la conclusion et la révélation m'ont un tant soit peu déçue, ce qui n'a pas pour autant gâché le voyage ! Autre bémol sur la déification du personnage Cyrus Smith, l'ingénieur du groupe. Si l'on sent clairement que Jules Verne a voulu montrer ici l'importance et la supériorité de la science, ça frise parfois le ridicule.

J'ai l'impression d'être un petit peu dure avec ce roman qui m'a tout de même permis de passer un bon moment, malgré tous les points négatifs que j'ai soulevés, c'est un bon récit d'aventures comme on en voit peu (ou plus) et je ne regrette pas du tout de m'y être plongée. J'en relirai un autre sans aucun doute à l'occasion.

******************

Trois lectures bien différentes, une en demi-teinte, un coup de cœur et une grosse déception. Voilà, on s'en sort pas si mal, non ? :) Vous les connaissez ? Si quelqu'un d'autre a aimé Histoire de la Violence, je serai vraiment curieuse de connaître son avis ! 

Des bisous les brocos !

37 commentaires:

  1. Je ne connais pas Dysfonctionnelle, mais tu m'as donné envie de le découvrir, et un de plus dans ma Wish List !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouettttte ! Tu vas voir, il est vraiment top, ça se lit tout seul et ça donne la banane ! :)

      Supprimer
  2. Je rajoute Dysfonctionnelle à ma wishlist ! Le premier ne me tente pas du tout haha et je ne sais plus si j'ai lu L'île mystérieuse quand j'étais plus jeune.. Il faudrait que je me penche de nouveau sur les Jules Verne :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dysfonctionnelle vaut vraiment le coup ! Jules Verne, ça faisait bien longtemps que je ne m'étais pas penchée dessus et ça reste très sympa, même si je pense que ce n'est pas son meilleur. Mais il faudrait que je relise les autres, j'en garde peut-être un souvenir biaisé...

      Supprimer
  3. Depuis le temps que j'entends parler de Dysfonctionnelle seulement en bien (je ne me rappelle pas avoir vu une chronique négative), il est temps que je me lance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas en avoir lu une négative non plus ! Et je ne pensais pas tant aimer à l'origine, mais c'est vraiment une excellente lecture, plus profonde qu'elle en a l'air, qui marque pendant pas mal de temps ! N'hésite plus à te lancer ! :)

      Supprimer
  4. Et bien, il y a de tout!! Mais pour une déception, c'était vraiment une énorme déception et tu as réussie à me faire fuir loin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, bon après, d'autres l'ont aimé et c'est toujours bien de se faire son propre avis mais disons que je te conseillerai plutôt de le trouver en bibliothèque ;)

      Supprimer
  5. Hello ! J'ai ressenti l'île mystérieuse de la même façon que toi. Je confirme qu'il est possible de sauter les descriptions sans nuire à la compréhension de l'histoire puisque j'ai lu la version abrégée. Et tout comme toi j'ai pensé à Lost !
    À très vite,
    Maitetxu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis construite ma propre version abrégée en fait, en sautant allègrement certains passages ^^
      Merci pour ton passage et pour ton commentaire !

      A bientôt, j'espère ;)

      Valentine

      Supprimer
  6. Ton avis plus que positif sur Dysfonctionnelle me donne super envie (surtout que tu as parlé du "monde de Charlie" il n'en fallait pas plus pour me convaincre haha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahlalalala le Monde de Charlie, l'un de mes livres d'amour que j'aime de tout mon petit cœur ^^ Dysfonctionnelle n'est pas aussi bien (c'est pas possible d'ailleurs !) mais j'y ai pensé beaucoup ! J'espère que si tu le tentes, il te plaira aussi :)

      Supprimer
  7. Oulà ton avis sur Histoire de la violence est vriament très remonté !! ^^ Je n'ai pas encore lu En finir avec Eddy Bellegueulle. Mais c'est fou le décalage entre tes deux impressions de lecture... J'avoue n'avoir pas lu d'autres critiques sur son dernier bouquin, mais à te lire, ça ne me donne vraiment pas envie de me pencher sur la chose... Quoi qu'il en soit, je vais tenter de me procurer son premier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est assez étrange... Après, peut-être que j'en attendais trop à cause de mon coup de coeur pour son premier ouvrage. Mais quand même, il aurait pu me plaire sans être aussi bien... Non vraiment, je reste sur ma déception (voire ma colère ^^). Mais le premier est vraiment génial !! N'hésite pas si tu es tentée !

      Supprimer
    2. Bon tu m'as vaccinée contre ce deuxième opus!! mais, ça marche, je craquerais très certainement pour la version poche du premier :)

      Supprimer
    3. Chouette alors ! J'ai hâte de te lire :)

      Supprimer
  8. L'Île Mystérieuse est un de mes Jules Verne préféré <3. Je ne m'en lasse pas :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé je suis d'autant plus contente de l'avoir découvert alors ! J'ai envie de relire le Tour du Monde en 80 jours maintenant ;) !

      Supprimer
    2. Ah il faudrait que je le relise aussi celui-ci :) !

      Supprimer
  9. J'hésitais à lire Histoire de la violence mais je pense que je ne le lirai pas (ton brocoli 1/5 me fait tellement rire haha), j'ai beaucoup aimé les deux autres romans cités :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé merci !

      Tu aimera peut-être Histoire de la Violence mais c'est vrai que j'aurai bien du mal à te le conseiller ! Les deux sont tops, c'est vrai ;)

      Supprimer
  10. Dommage pour ta grosse déception :( Oh ! Ça fait des mois que j'aimerais lire Dysfontionnelle !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas grave, ça arrive :p

      Il faut le lire, c'est assez rapide et c'est tellllleeeeemmmeeeennnntttt bien !!! :D

      Supprimer
  11. Pour le nouveau du p'tit Louis, je me doutais un peu que ça allait être moins bon que son premier roman. Déjà, je me rappelle à Noël quand j'ai lu à haute voix le résumé à mon frère, on s'est tous les deux regardé genre "Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?". Même si j'avais beaucoup aimé le premier, je ne me sens pas de lire le second et ton avis m'en apporte la preuve.

    Par contre qu'est ce que tu m'as fait rire pour le Jules Verne. "un guide de construction Ikea" c'est tout à fait ça. Je ne pense jamais à le mentionner pour répondre à la fameuse question de Tag, j'y penserai à l'avenir. On est jamais assez pragmatique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai le thème est chelou, on sent qu'il veut exorciser quelque chose mais ce n'est l'auto-fiction, ce n'est pas qqchose qui me plait d'habitude, son premier roman était franchement une exception. Le résumé ne me tentait pas non plus mais je me suis laissée emporter par le souvenir du premier, ce qui était une erreur...

      Tout à fait pour la question Tag, c'est d'une évidence en fait ! ;)

      Supprimer
  12. J'ai entendu beaucoup de bien de Dysfonctionnelle, il est dans ma wish-list. Et du coup, tu me donnes encore plus envie.
    Après, pour Histoire de violence, tu n'es pas ma seule à avoir été sceptique, j'ai lu d'autres trucs très mitigés aussi. Par contre, c'est assez récurrent les victimes d'abus qui cherchent des excuses à leur agresseur (Et se culpabilisent par la même occasion).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voilà qui me rassure, je n'ai pas vu d'autres chroniques négatives, je me demandais si je n'étais pas passée à côté de quelque chose...

      Oui, je me doute pour les victimes qui cherchent des excuses mais là, c'était vraiment bizarrement traité et tourné, je n'arrivais pas à digérer ce qu'il disait, j'ai du mal à mettre des mots sur ce qui m'a gêné en fait :/

      Supprimer
  13. Dysfonctionnelle il a l'air extra après je ne sais pas s'il pourrait me plaire étant donné que maintenant les livres jeunesse me plaisent de moins en moins à tenter si l'occasion se présente^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, j'ai vraiment trouvé qu'il faisait jeunesse, on suit le personnage de l'enfance à l'âge adulte et l'écriture est plutôt agréable !

      Supprimer
  14. J'ai vraiment très très très envie de lire Dysfonctionnelle ! Va falloir que je m'y penche de plus près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il est vraiment chouette ! Je suis sûre qu'il peut te plaire ;)

      Supprimer
  15. Dysfonctionnelle me tente énormément!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très chouette, laisse toi tenter :p !

      Supprimer
  16. Comme toi, j'ai adoré En finir avec Eddy Bellegeule, ma plus grosse claque de l'an dernier. Je viens de lire Histoire de la violence et si il m'a un petit peu moins percuté que le premier, j'ai été tout autant bluffé par son écriture et j'ai justement trouvé que le contraste entre sa soeur et lui, était très bien retranscrit dans ce langage parlé. Cela m'a vraiment plongée au coeur du récit. Mais je comprend totalement ton avis, c'est justement le risque lorsqu'on a beaucoup aimé un livre de s'attaquer à un autre de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, je pense que ça tient vraiment au fait d'accrocher ou non avec cette retranscription du discours de la soeur, soit ça passe, soit ça casse ! Et oui, c'est dur quand on en attend trop, même si j'étais déjà un peu sceptique à la lecture de la quatrième de couv :)

      Supprimer

Vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !