dimanche 18 octobre 2015

"Une Autre Vie" de S.J. Watson



J'avais beaucoup aimé le premier roman de l'auteur, Avant d'aller dormir, c'est donc pourquoi je me suis dirigée en toute confiance vers celui-ci, pensant que l'expérience serait tout aussi agréable. Et bien non. 

Encore une fois, nous suivons ici une femme, Julia, qui a, dans sa définition la plus convenue, une vie parfaite : un mari chirurgien, un travail intéressant mais qui lui laisse du temps libre, un enfant ado avec qui elle s'entend bien (genre)... Et là, c'est le drame. Elle apprend que sa petite sœur à problèmes a été assassinée dans une ruelle sombre de Paris (vous les sentez bien les clichés, là ?). Il faut savoir que le garçon ado en question était le fils de sa sœur, qu'elle a adopté quand celle-ci n'était plus en état de s'en occuper. Sauf que depuis quelques semaines, Kate (la sœur morte donc) le réclame à cor et à cri. Et donc, la première réaction de Julia est le soulagement. Charmant. Heureusement, passé ce sentiment, elle s'effondre et veut retrouver qui a tué sa chère petite sœur, elle part alors dans les bas-fonds d'internet (les sites de rencontre) à la recherche des multiples plans-culs et rencontres que Kate a pu faire avant de mourir. Elle y rencontre Lukas et, malgré sa volonté d'enquêter assidûment sur la mort de sa sœur, tombe rapidement sous le charme.

Justement, la volonté, c'est le plus gros problème de Julia. Autant d'ordinaire, j'aime beaucoup les héroïnes un peu instables, voire complètement névrosées (comme Rachel de La Fille du Train), je n'ai absolument pas éprouvé une quelconque sympathie pour celle-là. Qu'est-ce qu'elle m'a énervé... On voit qu'elle part dans une très mauvaise direction, que tous les signaux lui indiquent que, non franchement, c'est pas une bonne idée. Mais elle y fonce tête baissée, en se laissant manipuler, en ne sachant pas dire non, en ne réfléchissant pas plus loin que la ficelle de son string. Ensuite, il y a du sexe. Sachez que d'ordinaire, ça ne me gêne pas, mais là franchement, qui a envie de se faire prendre dans des toilettes publiques sales et de rentrer fièrement vers son mari couverte de bleus (à part Bella de Twilight d'ailleurs. Oui, j'étais malade et j'ai regardé Twilight. Et j'en suis navrée) (d'ailleurs le personnage me fait un peu penser à elle, maintenant que j'y pense). C'est ni drôle ni excitant, c'est glauque (magnifique scène de tripotage devant une webcam par exemple). Et pendant que Madame s'envoie en l'air, l'enquête n'avance pas et on oublie totalement le sujet central, (mis à part de temps en temps où, au lit avec son amant, elle se dit "ah mais peut-être que c'est lui. Ou pas. J'espère pas, parce que je l'aime bien quand même"... Sidérant.

Il me faut quand même bien donner quelques points positifs, parce que ça fait bien longtemps que je ne me force plus à terminer un livre qui ne me plaît pas, mais là avec le recul, ça me semble vachement dur. La première partie arrive à intriguer assez pour que l'on veuille savoir la fin (fin complètement prévisible et en même temps alambiquée au possible) et j'avoue avoir crevé d'envie qu'il arrive des bricoles à Julia tellement elle me gonflait. On en arrive en fait à un désir totalement malsain, je vous l'accorde, celui de voir un personnage se détruire et apprécier cette destruction. C'est un peu la même chose lorsque l'on regarde de la télé-réalité, sauf que là, on a l'excuse qu'elle n'existe pas, cette brave dame. Et c'est pas joli joli tout ça.

1/5
ça doit être son
petit côté féministe

Vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé mais je l'ai terminé, ce qui est déjà mieux que pour d'autres bouquins. Je n'ai pas du tout apprécié l'image de la femme que ça renvoyait, je n'ai pas accroché au personnage et j'ai même eu assez mal au cœur pour cette pauvre Kate, dont tout le monde se fout royalement. J'en suis d'ailleurs vraiment navrée parce que je garde un très bon souvenir du précédent de SJ Watson. Toutefois, je peux totalement comprendre qu'il plaise à d'autres, déjà parce que chacun ses goûts et aussi parce qu'il surfe sur une vague à la mode, femme quadragénaire qui veut changer de vie en (entre autre bagatelles) rêvant de se taper un petit jeune.

Je vous invite à aller jeter un coup d’œil à la chronique de Nelfe sur Le Capharnaüm éclairé, qui dit quasi la même chose que moi, mais en mieux ! Et parce que je suis fair-play et j'aime beaucoup les éditions Sonatine, je vous mets la chronique de BookEnStock et de Chroniques-Livresques qui sont hyper positives.

30 commentaires:

  1. Ah, bon, je passerai mon chemin pour ce bouquin alors! J'avais pourtant comme toi bien aimé Avant d'aller dormir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après, il peut plaire je pense mais il n'était pas pour moi !

      Supprimer
  2. J'ai adoré Avant d'aller dormir, mais ta chronique ne me vend vraiment pas du rêve pour le coup... Si en plus le personnage principal est comparable à notre "très chère" Bella, c'est dur ! C'est dommage, j'espère que l'auteure rattrapera la coup la prochaine fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi :/ Mais j'irai beaucoup plus à reculons la prochaine fois...

      Supprimer
  3. Ah ah oui en effet tu as pensé exactement la même chose que moi :)
    Et c'est mon "petit" côté féministe aussi qui s'est vu très chatouillé avec ce roman.

    (Sinon, chez nous, ça s'appelle "Le Capharnaüm éclairé" et ce malgré le nom du lien ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups toutes mes confuses ! Je le sais en plus, ça doit être en reflexe avec le lien ^^ Je change tout de suite :)
      J'ai aussi un "petit" côté féministe qui se vexe assez facilement, ça doit être pour ça pour qu'on a eu la même lecture :)

      Supprimer
  4. J'ai apprécié mais sans plus ce thriller ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'avais déjà pas grandement apprécié le premier bouquin de l'auteur (sauf la fin qui était vraiment cool) du coup, je ne pense pas que je lirai celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que dans ce cas là, ça ne me parait pas indiqué ! C'est vrai que la fin du 1er était chouette :)

      Supprimer
  6. Comme quoi, rien ne vaut son avis personnel n'est-ce-pas !
    Je suis en décalage complet en ce moment : Sujet 375 semble plaire à tout le monde et pas à moi, Une autre vie c'est l'inverse...bref !
    J'espère que Deux, ma prochaine lecture Sonatine me remettra sur les rails :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les goûts et les couleurs ^^ Je suis aussi parfois en décalage (genre avec Nos faces cachés que tout le monde a adoré et où je me suis ennuyée), c'est étonnant mais normal, je pense !

      En même temps, je suis rarement déçue d'un Sonatine alors ça me fait très bizarre :/
      J'ai les Innocents de Pobi à lire de chez eux, j'espère que ça se passera mieux.

      Je ne connais pas du tout Penny Hancock, tu as lu son 1er, Désordre ?

      Supprimer
    2. Non, je vais découvrir sa plume avec Deux. Désordre m'avait attiré mais j'avais sûrement jeté mon dévolu sur un autre...

      Supprimer
    3. ça marche ! J'attendrais ton avis (et la sortie du bouquin aussi d'ailleurs !) pour voir si je m'y penche de plus près !

      Supprimer
  7. J'ai "Avant d'aller dormir" dans ma PAL de cet auteur, il faut vraiment que je le lise ^^ Celui-là ne me tente pas plus que ça par contre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je garde vraiment un très bon souvenir de "Avant d'aller dormir" qui avait une construction et une histoire très originale ! J'espère qu'il va te plaire :) Celui-ci ressemble vraiment un bête roman de gare :/

      Supprimer
  8. J'aime bien ta bannière :) Mince alors, j'ai des petits élans féministes moi aussi, du coup tu me refroidis. Cette lecture me tentait mais je vais me raviser ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Après, je ne suis pas une référence et je pense qu'il peut plaire à d'autres mais peut-être vaut mieux attendre la sortie en poche(dans le doute ^^) :D

      Supprimer
  9. Oh :-o Il me tentait bien celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il te plaira peut-être ! Certains blogueurs ont beaucoup aimé !

      Supprimer
  10. OUUUUUUF ! Je l'ai lu et je l'ai tellement détesté ! Je me suis forcée à le terminer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHA pareil, je voulais absolument le terminer (même si c'était dans la douleur ^^) pour voir si ça s'arrangeait à la fin mais non...

      Supprimer
  11. Hé bien c'est intéressant de lire des avis opposés. (Ma chronique est à venir...)

    A vrai dire j'ai beaucoup aimé. Je n'ai pas trouvé que ça donnait une image rabaissante de la femme, et je n'ai pas trouvé du tout que ça surfait sur la vague 50 Nuances de Grey. (Rien à voir quand même...)

    Je pense que c'est un roman particulièrement réaliste sur les merdes qu'on peut trouver sur internet et les manipulateurs qui s'y cachent. Le tout bien bien brodé bien entendu.


    Bon, ok, la réplique préférée de Julia c'est "Je suis désolée." et ça saoule à force ! Mais contrairement à toi, Rachel, de La Fille du Train m'avait agacée, alors comme tu dis, les goûts et les couleurs... :D

    C'est toujours un plaisir de lire des avis divergents !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment amusant de voir les différences et j'ai aussi l'impression que c'est un ouvrage qui ne fait dans la demi-mesure, soit on aime beaucoup soit on déteste ! Et j'ai été d'ailleurs la première désolée, j'avais tellement aimé le précédent !
      C'est vraiment une histoire de sensibilité, Rachel m'avait paru dans la mer** mais que ce soit de sa faute, une terrible descente dans la dépression, alors que j'ai trouvé que Julia y fonçait de son plein gré, sans voir les gros panneaux "Stop, Danger !" devant elle. Le début ne m'a pas déplu, justement à cause de cette critique des dangers du web mais, je ne sais pas, il y a eu un moment où j'ai arrêté de trouver ça crédible (le fait qu'elle y fonce, pas les dangers) tant les signaux donnés par l'auteur étaient énormes !

      Mais oui, toujours les goûts et les couleurs ;) Et je suis très pressée de lire ton avis, c'est ça que j'aime dans le blog, comparer les ressentis, surtout quand ils sont aussi éloignés ! N'hésite pas à poster ici le lien de ta chronique, je peux le rajouter en fin de l'article !

      Supprimer
  12. Je comprends, son côté naïve t'a agacée. ^^

    Si ça te dit c'est par ici : http://www.chroniques-livresques.fr/s-j-watson-une-autre-vie/

    (Je t'ai mentionnée, hihi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! :D
      Je vais voir ça de ce pas !

      Supprimer
  13. Oui bah je vais passer mon chemin, hein. J'avais beaucoup aimé "Avant d'aller dormir" lu cet été, mais là... Avec ton avis et celui de Nelfe (que j'avais déjà lu), c'est même pas la peine. ^^ (Du coup la résolution du meurtre est à la hauteur au moins ou pas ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ben honnêtement, non... C'est particulièrement alambiqué et en même temps, prévisible. Une déception jusqu'au bout ^^

      Supprimer
  14. LOL.
    Je crois que je me concentrerai sur Avant d'aller dormir pour découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]