mardi 27 octobre 2015

"Tous Nos Jours Parfaits" de Jennifer Niven



Si j'adore la littérature de jeunesse, j'ai toujours peur d'être déçue, je trouve que le genre ne se renouvelle pas et que le style a tendance à s'appauvrir quand on veut s'adresser à des adolescents. Alors quand j'ai vu toutes les excellentes critiques que celui-ci a reçu, je me suis laissée tenter. Et si ce n'est pas encore vraiment un coup de cœur, tout s'est plus ou moins bien passé entre lui et moi !

Tout commence par une rencontre, celle de deux lycéens, Violet et Théodore, en haut du clocher de leur lycée, (Première interrogation, je ne veux pas être moqueuse mais, personnellement, mon lycée n'avait pas de clocher mais soit.) ils sont bien décidés à en finir avec la vie mais la présence de l'un empêche l'autre de faire le dernier pas vers le sol. C'est alors le début d'une belle amitié entre deux êtres qu'au départ, tout oppose. Violet faisait partie du cercle très fermé des "stars du lycée", ceux qui comptent, en étant pompom-girl mais depuis quelques mois, suite à la mort tragique et accidentel de sa sœur aînée, la vie lui apparaît comme vide de sens. Théodore (aussi appelé Finch, son nom de famille) est l'une des bêtes curieuses de l'établissement, gentil garçon qui cherche la bagarre, insolent tout en étant drôle (équilibre assez dur à trouver), il balance constamment entre période sombre de désespoir et gaieté intense, personne ne le connaît vraiment et personne ne cherche à le connaître. Chacun a son mal-être, plus ou moins caché, ils vont s'accrocher l'un à l'autre, pour tenter de reprendre goût à la vie.

Cet ouvrage se veut avant tout être un avertissement, un appel au secours contre le suicide chez les jeunes, il pousse à l'extériorisation des sentiments, à l'écoute de l'autre et à la déculpabilisation des "survivants", je ne vous le cache pas, c'est triste et rageant. Je suis passée par un tas d'émotions durant ma lecture : j'ai eu envie de secouer tout ce petit monde, les parents et le personnel enseignant qui ont tous l'air d'éviter d'aborder le problème parce que c'est trop dur à gérer, Théodore, parce que, merde quoi, la vie est belle malgré tout ce qui peut mal se passer, les autres lycéens, parce que c'est juste pas possible de chercher à enfoncer quelqu'un comme ça... J'ai eu mal à mon petit cœur de voir que personne ne réagit alors qu'il est pourtant évident (oui, ce n'est qu'un livre et je n'ai pas de formation en psychologie) que Théodore est bipolaire, et même si ce n'est pas facile, il existe des traitements, il s'agit alors de ne pas fermer les yeux volontairement... Mais on se rend tout de même compte que, finalement, ce n'est la faute de personne. Et c'est peut-être ce qui est le plus révoltant.

Le suicide n'est pas un sujet facile, on tombe parfois dans le bon sentiment et dans la leçon de morale, mais peut-être faut-il en passer par là ? J'avoue que je ne sais pas trop. Certains aspects m'ont plu, c'est beau, bien écrit, bien ficelé, les personnages (Théodore, principalement) sont charismatiques, la fin est attendue et inattendue à la fois mais d'autres points m'ont parfois fait lever les yeux au ciel et m'ont laissé un goût désagréable en bouche, mais c'était peut-être le but...
4/5
Magnifique mais...

En gros, une belle histoire poignante, à lire et à partager, notamment en milieu scolaire, mais pas que, pour ne pas oublier d'ouvrir les yeux. Mais malheureusement, pas un vrai coup de cœur pour moi (dans le même genre, rien ne vaut et ne remplacera Le Monde de Charlie qui a mon amour éternel), il plaira ou vous énervera mais c'est un sujet difficile dont il faut hélas parler.

Attention toutefois si vous avez l'âme sensible, il faut alors vous accrocher.


A noter la liste de numéros de Centre d'Aide à la fin du livre.

19 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL ! Je dois le lire pour un Book Club organisé par Pretty Books avant la mi-novembre ! J'ai hâte car ce livre ... je ne sais comment expliquer ... m'attire de par son sujet difficile ! J'espère aimer et ne pas en attendre de trop :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il va te plaire ! Pour ma part, j'en attendais beaucoup et je n'ai pas été déçu :)

      Supprimer
  2. Alors moi je l'ai beaucoup aimé celui ci ! La fin est attendue certes, mais je m'attendais à une fin à la roméo et juliette, pas juste roméo ! ahah
    Mais je l'ai trouvé beau, l'histoire d'amour est belle. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je l'ai aimé aussi ! Il me manque juste toujours un petit quelque chose pour que ce soit un total coup de coeur :/ Je suis quand même contente pour Juliette ;) on a les deux aspects du problème comme ça, les deux "issues"

      Supprimer
  3. J'en ai un peu souper des romans pour ados qui se passent à l'école (j'ai du trop en lire ces derniers mois) mais je garde toujours ton avis dans un coin de ma tête ;-)
    Et pour le clocher dans l'école, j'en avais un moi ! Je suppose que c'est le cas lorsque l'école possède une ancienne chapelle :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous, il n'y avait que des préfabriqués donc, la vieille chapelle, ça risquait pas :D Dommage, ça doit être joli ! J'avais fait une overdose aussi, des romans jeunesse, ça s'est un peu arrangé mais j'avoue qu'il n'en faudrait pas beaucoup pour que ça revienne ;)

      Supprimer
  4. Je ne suis pas une grande des thématiques sur le suicide, mais je pourrais me laisser tenter après ton avis ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, trop de bons sentiments généralement. Du coup, j'évite si je flaire le truc mais celui-là m'a bien plu et je suis contente de m'être laissée tenter :)

      Supprimer
  5. Heu... J'ai l'âme sensible... Il va me faire pleurer hein ?
    Je l'emprunterai si je le vois à la bibliothèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a des chances ;) N'hésite pas à me dire si tu l'as lu et si ça t'as plu !

      Supprimer
  6. J'ai ma dose des romans jeunesses sur le suicide mais bon après c'est un sujet d'actualité bien présent alors ce n'est pas une mauvaise chose. Peut-être que je le lirai un peu plus tard. Moi j'avais un clocher dans mon lycée :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhhaaaa y avait moi qui en avais pas ! Je suis jalouse, zut alors ! ^^
      J'en ai pas lu beaucoup sur le sujet pour l'instant mais c'est vrai que ça doit saouler vite et pas sûre d'en lire un autre (consciemment) tout de suite !

      Supprimer
  7. Puisque je suis légèrement super émotive, je pense que je ne lirais pas cet ouvrage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage, il est bien mais,effectivement, si tu es super émotive, il vaut mieux pas :p

      Supprimer
  8. Bonne critique et je suis d'accord avec toi, sur tes quelques réserves ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bonne critique et je suis plutôt d'accord avec tes reserves ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je suis contente que qqun ressente les mêmes choses que moi :)

      Supprimer
  10. Je pense que beaucoup de personnes mettent une sacré pression sur ce roman, les échos outre atlantique étant unanimes.
    Pour ma part, il a réussi son pari, j'ai tout simplement adoré et c'est un coup de cœur pour ce livre qui traite d'un sujet aussi sensible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très juste, effectivement. Et c'est rare pour un livre sur ce type de sujet :) Après, il me manque tout de même un petit quelque chose (tout petit) pour que ce soit un coup de coeur, mais ça me fait souvent ça en ce moment avec les romans ados...

      Supprimer

Vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !