vendredi 25 septembre 2015

Dark Places vs Les Lieux Sombres

Dark Places - 2015
réalisé par Gilles Paquet-Brenner - avec Charlize Theron
vs

Gillian Flynn
Sonatine - 2010 - 9782355840357 (celui que j'ai)
Livre de Poche - 2011 - 9782253157137


Je suis totalement fan de Gillian Flynn, j'ai lu (deux fois) ses trois livres (Sur Ma PeauLes Lieux SombresLes Apparences) et j'attends désespérément qu'elle en écrive un quatrième... Le film tiré des Apparences, Gone Girl, étant une adaptation particulièrement réussie, je me suis intéressée de plus près à Dark Places, avec la toujours superbe (même quand elle essaye de s'enlaidir) Charlize Theron. 

Dark Places est donc adapté du roman du même nom (Les Lieux Sombres en français, pour une fois que la trad est bonne, il faut le souligner) que j'ai lu il y a pas mal de temps maintenant (5 ans déjà ?! Diantre, que ça passe vite). J'ai gardé un très bon souvenir de ce bouquin, ce n'est pas celui que j'ai préféré de l'auteure mais en même temps, à côté des Apparences, tout parait bien pâlot... C'est principalement l'ambiance et l'héroïne qui me sont restées en tête, les deux sont froides, tristes, traumatisées et traumatisantes.


Mais Quid du film ? Je préfère vous prévenir tout de suite, je fais partie de ces personnes qui préféreront toujours le livre au film (et je sais que ça en énerve pas mal de monde), on peut dire tellement plus de choses en 500 pages qu'en 113 minutes (et ça vaut pour quasi tout, même les adaptations les plus réussies, comme La Ligne Verte par exemple) !

De manière générale, le film n'est pas mauvais ! L'ambiance est bien rendue, les acteurs sont tous excellents mais la psychologie des personnages n'est pas assez creusée, notamment celle de Libby Day, héroïne interprétée par Charlize Theron, qui parait juste "bourrue" alors que la pauvre fille, qui, à l'âge de 8 ans, a vu sa mère et ses deux soeurs se faire massacrer par son grand frère, est complètement traumatisée et a grandi en dehors d'une société qui l'a d'abord prise sous son aile pour l'oublier une fois que le fait divers a pris de l'âge. Le point de départ du récit est assez simple, la petite Libby, qui a bien grandi (37 ans de mémoire), est contactée par une association qui défend les prisonniers dans le couloir de la mort et qui est persuadée de l'innocence de son frère. Très loin d'en être convaincue, Libby part tout de même à la recherche de son passé, poussée par son besoin d'argent. Ce qu'elle va y découvrir est d'une cruauté extrême. Justement, ce qu'elle y découvre est presque dit tout de suite dans le film. Ce qui est annoncé subtilement dans le bouquin nous est jeté à la figure dès le début du film. Du coup, même sans avoir un minimum de jugeote, on comprend tout de suite le pourquoi du comment. Et pour un polar, c'est un tout petit peu dommage...


C'est donc un film qui ressemble plus à un petit téléfilm qu'à Gone Girl, pour ne citer que lui ! Après, ça se laisse tout à fait regarder, ça passe vite, les décors sont beaux, les acteurs sont beaux, tout est beau. A noter la performance de Chloë Grace Moretz (qui fait partie de mon Top Girl Crush, je vous en reparlerai à l'occaz), elle arrive à être à la fois sexy, mignonne ET totalement terrifiante. Un big up à Christina Hendricks, the "busty one", dont le personnage à l'air tellement fatigué qu'on a juste envie d'aller la border, un lait chaud et au lit ! J'ai finalement trouvé que c'était ces deux actrices qui portaient le film et que notre amie Charlize n'était là que pour attirer du monde...

Bref, c'est un chouette film, qui aurait pu être bien meilleur.

Lisez le livre, il est génial.

4 commentaires:

  1. Je te suis dans cette avis.
    J'ai aussi lu le bouquin il y a longtemps et j'avais vraiment apprécié. J'ai vu le film récemment et je l'ai trouvé sympa, un bon DVD à mater à la maison mais en comparaison avec le roman on perd en densité. La psychologie des personnages est émoussée dans le long métrage et moi aussi je donnerai comme conseil de préférer lire le roman au visionnage du film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout ce qui fait la profondeur du livre est complétement atténuée dans le film, ils ont voulu surfer sur la vague du succés de Gone Girl mais c'est vraiment raté...

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?