vendredi 14 avril 2017

- Criminal Loft -

- Criminal Loft -
Armelle Carbonel
Éd. Fleur Sauvage
(aussi dispo en format poche aux éditions Milady)

Avec tous ces livres doux et romantiques que je lis et chronique en ce moment, on va finir par croire que je suis un petit cœur de beurre, ce qui serait un comble, vu que mes lectures de prédilection sont d'ordinaire plus sombres et bien dégoulinantes de tripes (pardon, j'espère que vous n'étiez pas en train de manger). Pour me rattraper et soigner ma réputation meurtrie, j'ai tenu à vous présenter aujourd'hui un thriller lu il y a quelques semaines déjà, pas un coup de cœur hélas, mais un ovni dans son genre.



Secret Résumé Story


États-Unis. Kentucky. Sanatorium de Waverly Hills. Ils sont huit. Six hommes, deux femmes, condamnés à la peine capitale et sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé : « CRIMINAL LOFT » !
Chaque semaine, les votes du public élimineront un candidat afin qu’il reprenne sa place dans le couloir de la mort. Un seul d’entre eux recouvrera la liberté… Mais lorsque huit dangereux criminels se retrouvent prisonniers du lieu-dit «le plus hanté des États-Unis», l’aventure tourne au cauchemar... Quelles terribles épreuves leur réservent les créateurs du loft ? Jusqu’où iront-ils pour prouver qu’ils méritent de vivre ?











La ferme des avis célèbres

Lorsque Loft Story est apparu sur nos écrans, j'avais 13 ans et si l'émission en tant que telle m'avait vite lassée (les gens qui s'ennuient toute la journée, très peu pour moi), je me souviens avoir été passionnée par ce qu'elle signifiait. Mon côté Nostradamus sentait bien qu'on tenait là quelque chose dont on n'était pas près de se débarrasser. Depuis, dès qu'il est question, dans un roman ou une série, de télé-réalité "dystopique", ça me rend très curieuse (les fans de Doctor Who se souviennent de cet épisode où les candidats de Big Brother se font LITTÉRALEMENT éliminer après des votes contre eux...). Le postulat de départ de Criminal Loft avait donc tout pour me plaire : de la télé-réalité bien trash + des psychopathes bien tarés = combo gagnant pour Titine (Broco s'excuse, il est parti se cacher sous le canapé).

Dans ce loft-ci, point de piscine mais un vieil hôpital psychiatrique abandonné et à la réputation douteuse, un vrai épisode de Supernatural en devenir, je vous assure. Nous allons rencontrer un par un tous les candidats à l'émission à travers les portraits face caméra habituels dans ce genre d'émission. Ce démarrage rend les choses un petit peu longuettes, les participants se présentant chacun leur tour, sans avoir le droit de parler de leur(s) crime(s) et, croyez-moi, comme ils sont 8, ça dure... Premier bémol, mais pas le dernier, hélas.

Parmi ces 8 meurtriers, c'est John, le narrateur, que nous allons suivre plus particulièrement. Psy de profession et dépeceur par passion, il possède un regard critique et intelligent sur les événements que n'ont pas ses camarades. Mais, comme le monsieur n'est pas dans le couloir de la mort pour faire du tourisme, nous avons aussi une vue directe sur ses sombres pulsions carnassières. Il est très intéressant à suivre mais malheureusement, ce genre de narration, uniquement centré sur un personnage, ne m'a pas paru la plus judicieuse pour ce type de récit, j'ai souvent eu l'impression de passer à côté de beaucoup de choses et les autres protagonistes m'ont semblé manquer de profondeur.

La petite touche de fantastique ajoutée n'est pas non plus, à mon sens, franchement bien amenée (et crédible, c'est important d'être crédible, en fantastique). Si j'étais prête à croire à tout ce que ce lieu hanté et presque diabolique (bon sang, un ancien hôpital psy, il y a quand même de quoi faire !) pouvait me raconter, j'ai été déçue par le rendu de la chose (et par la fin aussi)... MAIS, parce qu'il n'y a pas que des points négatifs à ce bouquin, loin de là, j'ai été plutôt séduite par l'ambiance, l'atmosphère générale, qu'Armelle Carbonel distille, petit à petit dans son roman. Glauque à souhait, sombre et pesante, si vous êtes plutôt sensible, vous allez en avoir pour vos frais. Malheureusement, contrairement aux apparences, Titine a le cœur bien accroché.


En Bref
Mouais...

Malgré son très bon postulat de départ, mon enthousiasme est retombé comme une chaussette sale. Je n'ai pas adhéré au style (pourtant très lisible) de l'autrice et j'en suis navrée. Néanmoins, il faut avouer qu'Armelle Carbonel sait ménager ses effets et que j'ai eu bien du mal à lâcher ce bouquin avant la fin. Ma déception tient peut-être aussi du fait qu'avec une quatrième de couverture pareille, j'en attendais beaucoup, sans doute trop. Je n'ai pas arrêté de me demander ce que Stephen King (oui oui, toujours lui) aurait fait avec un point de départ équivalent, des personnages plus profonds peut-être, des situations plus crédibles mais pourtant plus effrayantes ? Je ne peux qu'imaginer !

20 commentaires:

  1. Ca fait un moment que je me dit qu'il faudrait que je tente celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, vu comme mon avis est mitigé, je serais bien curieuse de voir ce que tu en penses !

      Supprimer
  2. Il a l'air sympa, malgré ton avis mitigé je lui laisserais bien sa chance histoire de voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a eu de très bonnes critiques, je pense donc qu'il peut te plaire ! Je suis juste passée à côté, tant pis pour moi ;) Je serais curieuse de lire ta chronique, si tu décides d'en faire une !

      Supprimer
  3. Le pitch m'aurait bien plu... mais la note finale de ta chronique me laisse sceptique. En tout cas merci pour cet avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! C'est avec plaisir ! Après, c'est un livre qui a eu pas mal de succès, il peut peut-être te plaire :)

      Supprimer
  4. Au fait, flippante la funko de Negan. (j'adore!)

    RépondreSupprimer
  5. Même si pour toi ce n'est pas tout à fait ça, je suis quand même bien intéressée par ce roman, parce que finalement tu en dit plutôt de bien, même si la fin n'a pas été à la hauteur de tes espérances :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est un avis mi figue mi raisin ! Mais il a eu de très bonnes critiques par ailleurs, je pense donc que tu peux te laisser tenter sans trop trop de risques ! :D

      Supprimer
  6. Je reste persuadée que tu es un Brocoli au coeur tendre :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Damned, ça n'a pas fonctionné ! La prochaine fois, ce sera un livre avec des vers partout :p

      Supprimer
  7. J'ai assez bien aimé aussi... Mais ce n'est clairement pas le livre du siècle ^^
    Et puis à la fin... Je me suis dit "tout ça pour ça ???"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, je crois qu'on a exactement le même ressenti ! C'est vraiment dommage !

      Supprimer
  8. Je dois avouer que je suis vachement mitigée vis à vis de ce bouquin :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi :/ Et pourtant, ça promettait !

      Supprimer
  9. Il est dans ma liste d'envie depuis des lustres mais je ne suis plus autant emballée qu'au début.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a beaucoup de monde qui l'a aimé, du coup, ça passera peut-être mieux pour toi, mais je ne le conseille pas :/

      Supprimer
  10. Malgré tes bémols, c'est une lecture que je tenterai bien !
    Par contre, un Stephen King qui nous fait une télé-réalité avec des criminels dans un hôpital psy, c'est à nos risques et périls ! Je crois qu'on en ressortirait pas indemne mdr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il peut te plaire ! Il a tout de même eu un certain succès, c'est qu'il n'est pas si mauvais, juste pas pour moi :D
      Et complètement d'accord avec toi pour la version de SK, mais j'adorerais quand même la lire xD

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !
[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]