jeudi 6 avril 2017

- Caraval -

Caraval
- Caraval -
Stéphanie Garber
Éd. Bayard

Parfois, les Petits Pédestres ont besoin de vacances loin de Gemmell et de ses viriles batailles. Mais ce n'est pas pour autant que vos fières voyageuses se laissent aller à quelques siestes et bonnes ripailles. Ne résistant jamais à une quête dangereuse, c'est plein d'allant qu'elles sont parties affronter Légende et son énigmatique Caraval. Pretty Rose Mary nous l'avait tellement vendu, cette quête ne pouvait se solder que par une glorieuse réussite. Et grâce aux dieux de la lecture et du saucisson, le périple s'est plutôt bien passé.

Vous pourrez retrouver les chroniques des autres membres des Petits Pédestres sur leurs blogs respectifs, mais aussi en cliquant vigoureusement ci-dessous :



De quoi ça parle donc ?

Depuis qu'elle a dix ans, Scarlett envoie des lettres au maître de Caraval, Légende, pour qu'il vienne donner son extraordinaire spectacle sur son île. Alors qu'elle a dix-sept ans et qu'elle est sur le point de se marier avec un inconnu, le maître de Caraval lui répond enfin. Il l'invite, elle et sa sœur Donatella à venir sur l’île des songes pour voir le spectacle... Mais leur père, un homme tyrannique, refuse qu'elles s'y rendent. Aidées par Julian, un marin, elles s'échappent. Mais quand le bateau accoste sur l'île des Songes, Donatella a disparu, enlevée par Légende. Scarlett découvre que le but du jeu cette année est de retrouver sa sœur. Le gagnant verra son souhait le plus cher exaucé. Prête à tout pour sauver sa sœur, Scarlett accepte de participer, aidée par Julian. La jeune fille découvre alors un monde magnifique, empreint de magie. Pour recevoir le premier indice de leur quête, les participants doivent accepter les règles du jeu en signant un contrat de leur sang. Scarlett a beau savoir que tout ce qui se passe à Caraval n'est qu'un jeu, elle se retrouve bientôt empêtrée dans un univers à cheval entre rêve et réalité. Elle ne doit surtout pas se laisser emporter par la magie, sous peine de perdre la tête... Finalement, dans ce monde, Scarlett n'est sûre que d'une chose : si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…


Et qu'en pense Titine ?

D'abord, Titine tient à s'excuser par avance si elle se plante dans le titre à un moment ou à un autre, parce que Caraval, ça ressemble trop à carnaval pour être honnête et qu'elle n'arrête pas de se gourer, comme la cruche qu'elle est.

C'est légèrement sur le qui-vive que j'ai commencé ce roman. Tout le tapage autour m'a rendue méfiante et je craignais fortement la déception. Pourtant, dès les premières pages, Caraval m'a totalement et irrémédiablement ensorcelé. L'univers magique et mystérieux mis en place par Stéphanie Garber m'a tout simplement époustouflé (vous êtes prêt pour l'avalanche de superlatifs ?).

Après une plongée dans ce qui ressemble beaucoup à un conte de fées classique, deux jeunes sœurs coupées du monde, orphelines de mère et affublées d'un père copie conforme de Barbe-Bleue, s'échappent (plus ou moins à l'insu de son plein grè pour l'une d'entre elles) pour rejoindre le mythique Caraval, célèbre jeu énigmatique qui se déplace de pays en pays. Quelques jours de bonheur avant de reprendre une vie normale pour l'une, Scarlett, pas franchement emballée à l'idée de manquer son mariage prochain avec un comte et une chance de démarrer une nouvelle vie, loin des sévices de son tortionnaire de père pour l'autre, Donnatella.

Les deux sœurs, différentes, se complètent et s'aiment sans mesure aucune. Scarlett est sage, posée et réfléchie, presque ennuyeuse quand commence le récit et Donnatella (ou Tella), la plus jeune, est fantasque, rebelle, embrasse des garçons dans des caves et rêve d'ailleurs. Cliché, me direz-vous ? Peut-être mais en apprenant à les connaitre et en les voyant évoluer (surtout Scarlett, puisque Tella disparaît assez rapidement du décor, toute enlevée par Légende qu'elle est), on s'attache beaucoup aux deux demoiselles. Julian, personnage masculin beau gosse par excellence, reporte la palme de la girouette. Le garçon passe de la gentillesse à la froideur (et inversement) en moins de temps qu'il en faut pour dire brocoli et, si sa personnalité difficile à cerner peut être agaçante, elle ajoute au reste de l'intrigue, où chacun n'est peut-être pas celui que l'on croit.

Mais au-delà de ces savoureux caractères, c'est l'univers créé par Stephanie Garder qui tient lieu de personnage principal. Dès les premières pages, et encore plus lorsque l'on pénètre véritablement dans Caraval, la magie du décor vous prend par la main et vous embarque. Les descriptions foisonnent, riches et fluides, et nous plongent dans ce fabuleux jeu d'illusion, où, tel un bal vénitien, tout le monde avance masqué. L'autrice n'hésite pas à user de nombreux adjectifs sensoriels pour poser les émotions et le ressenti de Scarlett, qui découvre tout cela en même temps que nous, et c'est avec un malin plaisir que nous essayons de démêler le vrai du faux avec elle. Chose peu aisée puisque tout dans ce monde se targue d'être une illusion. Ou pas. Ou si. Ou peut-être. Bref, on ne sait pas, on se doute, on pense savoir et on se trompe. Légende, espèce de Monsieur Loyal de haut vol, dieu invisible mais toujours là, trompe sans cesse ceux qui pensent s'approcher de la vérité. Et plus l'intrigue avance, plus les illusions et les épreuves deviennent malsaines et glaçantes et plus le vernis brillant de l'onirique jeu perd de sa superbe et vire au gentillet sordide (ça reste tout public, ne vous fiez pas à mes hyperboles).




En Bref
♥5/5♥

Comme vous le voyez, j'ai perdu très rapidement mon objectivité en route avec ce roman. L'ayant commencé un peu avant mes comparses de lecture commune, je n'ai pas cessé de leur demander quand elles avaient l'intention de s'y mettre, tellement je voulais qu'elles se plongent elles aussi dans cet univers magique. Je n'ai aussi pas pu m'empêcher de penser à un autre roman Le cirque des rêves. Avec une thématique commune et ressemblante, l'un m'a laissé de marbre et l'autre m'a enchanté. Caraval est pour moi ce que Le cirque des rêves aurait dû être. Magique, sombre, coloré, enchanteur et effrayant... C'est donc avec joie que je vous annonce la naissance de mon premier GROS coup de cœur de l'année 2017, l'attente fut longue et laborieuse mais Broco et moi sommes ravis de le rencontrer enfin. Il parait qu'il va y avoir une suite, je dois vous avouer que je ne sais pas comment je vais faire pour patienter jusqu'à cette date de sortie inconnue. Je ne suis que frustration et désappointement. Mais, MAZETTE, que c'était bien !

28 commentaires:

  1. Comme tu le liras j'ai beaucoup aimé. Mais le charme de Julian sur Scarlett ... j'ai eu du mal. C'était bien mon seul problème, très honnêtement. Seulement du coup, ça rate le coup de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une midinette, c'est tout, c'est comme ça, je ne peux plus le nier, je suis grillée direct avec ce bouquin !

      Supprimer
  2. Coucou! J'aime beaucoup ta chronique et je suis ravie de retrouver les petites pédestres croustillantes ^^
    Le livre que tu présentes me tente beaucoup, mais sur certains aspects, il me fait penser à Nil, livre que j'avais tout bonnement détesté mais que tout le monde avait aimé. Je pense que je vais essayé de'emprunter Caraval plutôt que de me l'acheter, j'ai vraiment peur d'être déçue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, je ne peux pas te dire, je n'ai pas lu Nil (un jour peut-être !), du coup, pour la comparaison, je ne peux malheureusement pas t'aider... Qu'est ce qui ne t'avait pas plus dans Nil ?

      Supprimer
  3. Bon, faudrait décidément que je m'y mette ! Histoire de me faire mon avis sur ce livre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep ! Je serais bien curieuse de connaitre le tien, vu que certains petits pédestres ne sont pas d'accord avec moi :D

      Supprimer
    2. On est d'accord, c'est fou hein, ce culot ! :p

      Supprimer
  4. Il a l'air sympa! A voir, quand tout le tapage qu'on fait dessus sera retombé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très bien (enfin, moi j'ai trouvé ^^), c'est sur que le tapage, ça fait peur parfois (je pensais pareil que toi) mais là, ça a fonctionné nickel ;)

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup ta comparaison avec Venise et ses bals (beaucoup plus vendeur à mon goût que les jeunes éphèbes physiquement intelligents)
    Bon y'a plus qu'à faut que je le lise ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhéhéhéhé je ne me lasse pas de cette expression "physiquement intelligent" ! En tout cas, je serais bien curieuse d'avoir ton avis, vu que les filles et moi, on n'est pas spécialement d'accord (pour une fois :p)

      Supprimer
  6. Ta chronique m'enchante et me donne encore plus envie de le lire ! Les comparaisons avec Le cirque des rêves me faisaient un peu peur, sachant que moi aussi je n'avais pas du tout adhéré.. Me voilà complètement rassurée ! J'ai hâte de l'avoir entre les mains :)
    Ps - J'ADORE le nouveau look du blog, je valide complètement <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça, c'est gentil ! Merci beaucoup ! J'ai hâte de connaitre ton avis maintenant, surtout qu'on avait le même pour le Cirque des rêves ! J'espère que tu vas aimer :D

      Et merci pour le look du blog ! Je suis contente que ça te plaise !! ♥

      Supprimer
  7. Comme une cruche j'ai cru que le titre était Carnaval, jusqu’à ce que tu mentionne le fait que toi même tu pourrais éventuellement de tromper mdr
    Sinon cette belle chronique donne envie de découvrir le roman, alors peut-être qu'il finira dans ma PàL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T’inquiète, on est toutes des cruches, l'important est de l'assumer xD
      Je te souhaite une belle lecture, si tu te laisses tenter !

      Supprimer
  8. Je vais aller lire les chroniques des copines de lecture, parce que pour le coup, j'ai mis très longtemps à m'immerger. Et si je ressors plutôt contente de ma lecture, on est assez loin du coup de coeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince.... Je me sens un peu coupable pour le coup ^^ Tu vas voir, les copines sont un peu comme toi !

      Supprimer
  9. C'est dingue j'ai l'impression d'être la seule à ne pas avoir aimé ! Tout m'a déçue et m'a fait soupirer dans ce livre X)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes partenaires de LC ont bien aimé mais sans plus. Peut-être que leur avis sera plus proche du tien ! C'est drôle quand même, qu'un même livre attire tellement de réactions différentes xD

      Supprimer
  10. Ouais les copines Croustillantes elles ont eu un poil plus de mal avec Juju et Scar. Mais tu es notre Broco optimiste romantique qu'on aime tant, nous on des balourdes des sentiments xp Mais tu vois par exemple on parlait l'autre jour de Outlander, comme quoi on était toute étonnée, dont moi, que j'avais beaucoup aimé Jamie/Claire. Comme quoi, y a des fois ça marche, d'autres non. L'amour est inexplicable. Sur cette dernière phrase à haute teneur en philosophie de comptoir, je m'en vais ! x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'avais su qu'on me taxerait d'optimiste romantique un jour, je ne l'aurais pas cru ! Mais bon, y a pire comme caractéristique xD Même si j'avoue que j'ai du mal à me reconnaître là-dedans, comme quoi, on se connait peu soi-même en fait (ça aussi, c'est à hautre philo de comptoir, nan ?! hihihihi). En même temps, Jamie et Claire, ils arrêtent vite d'être un couple niais, je trouve, et passent vite dans la catégorie "vieux couple qui se connait bien et qui n'a pas besoin de se bisouiller tout le temps" (même s'ils niquent comme des lapins, on est d'accord ^^)

      Supprimer
  11. Bon ben c'est sur, je vais craquer maintenant ! Heureusement que je l'ai deja dans ma PAL :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas adorer !!! Il était tellement bien !!

      Supprimer
  12. Oh punaise, premier coup de cœur de 2017 ! C'est clair qu'il va falloir que je me le procure à un moment donné. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouiiiii ! Il est vraiment bien ! Mes partenaires de LC ont aussi bien aimé mais avec un petit bémol tout de même, je me demande ce que tu en penseras du tout !

      Supprimer
  13. J'ai aussi très peur d'être déçue tellement il fait parler de lui mais tu aiguises sérieusement ma curiosité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te conseiller de le découvrir par toi-même ! Mes partenaires de lecture commune lui ont trouvé quelques défauts mais j'ai vraiment été enchanté par l'univers, du coup, je le conseille à tour de bras xD

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !
[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]