mardi 18 octobre 2016

"Waylander II Dans le royaume du loup" de David Gemmell

Éditions Milady - 2004
9782811213817
Mesdames et Messieurs, la suite des aventures des Petits Pédestres Croustillants continue et la lecture du Cycle de Drenaï. Et là, vous vous dîtes : les QUOI ?! Oui, bon, on a les noms qu'on mérite, ce genre de choses arrive lorsque l'on traîne trop avec des fans de Kaamelott, c'est terrible mais c'est ainsi. Vaillamment rejoint par Isa La Rousse, motivées comme jamais, le périple continue pour June, Mimine et moi-même avec le deuxième tome de la trilogie Waylander, Dans le royaume du loup, tout un programme. Pour ceux du fond, je rappelle que nous ne suivons pas l'ordre de parution mais l'ordre chronologique de l'histoire [la chronique du tome 1].

Et Titine s'excuse du retard, hein, mais bâcler cette chronique aurait vraiment été un crève-cœur et on n'aime pas ça au pays magique du Brocoli.

Allez, on s'accroche à son bonnet, on prend son chat sous le bras et on se jette, tel un Rambo dans la boue, tel un Schwarzy dans la jungle, dans les bras suaves et musclés de Waylander et de ses virils amis (tout en se méfiant des spoilers sur le premier tome ! Un héros attentif est un héros vivant !]


Résumé frétillant de Wikipédia
Dans les monts de Skeln, Dakeyras l'homme des bois et sa courageuse fille Miriel vivent dans la solitude en pleine nature. Ils ne savent pas qu'un groupe de guerriers chasseurs de primes, sans pitié, rôde dans les montagnes. Des êtres impitoyables dont la torture et la mort sont comme nourriture et eau. Toujours prêts à tuer femmes, enfants, vieillards et surtout l'homme des bois pour dix mille pièces d'or. Ces combattants endurcis n'ont peur de personne... Ils devraient. Car Miriel est peut-être jeune, mais elle maîtrise l'archerie, l'escrime et l'arbalestrie, grâce à l'enseignement du plus mortel assassin qui ait jamais vécu : son père, mieux connu sous le nom de... Waylander.

*

L'avis chevaleresque de Titine

C'est un Waylander vieillissant que nous retrouvons dans ce deuxième tome. Plutôt déprimé par la mort du deuxième amour de sa vie, il vit seul dans une belle petite maison en forêt avec sa fille adoptive, Miriel. La jeune fille, ayant grandi avec les deux forts caractères de Danyal et de Waylander, est tout sauf une princesse et maîtrise la roulade aussi bien que papa (de toute façon, tout le monde fait des roulades dans ce tome-là, les chevaux, les lionnes, les combattants, on se croirait dans un cours d'EPS d'école primaire). C'est principalement sur elle que va se focaliser cette suite, Waylander restant plus en retrait, face à une nouvelle génération un peu plus fraîche et aware des nouvelles technologies. Quand elle se rend compte que quelqu'un a mis un contrat sur la tête de papa, son sang ne fait qu'une roulade et elle part en croisade pour sauver son père et le monde, tant qu'à faire, puisqu'un méchant vraiment très méchant fait son apparition.

Miriel, c'est tout à fait le genre de personnages féminins que j'apprécie dans les romans. Forte et redoutable, on se rend vite compte qu'elle a encore beaucoup de choses à apprendre, des choses qui ne sont pas faciles et que l'on n'attend pas forcément d'une femme (surtout à cette "époque"), eh bien, la demoiselle, elle s'en fiche royal, veut protéger les siens et apprendre la castagne ! Et ça, Titine, elle kiffe. Bon, même si le but ultime du "pourquoi faut sauver Miriel ?" m'a un peu refroidi...

Vous allez vite comprendre les gifs Buffy ♥
Mais avant tout cela, un ange apparaît. Enfin, un ange, un mec qui s'appelle Angel plus exactement. Et qui n'a pas le physique de son homonyme vampirique et buffyesque (hélas), celui-là même qui a fait trembler des milliers d'adolescentes dans les années 2000 (moi y compris)(même si j'ai vite changé pour Spike)(graou).


Alors qu'à la description, ben, le bonhomme, il est marqué par la vie, quoi, pour être polie (rho, on avait dit qu'on ne se moquait pas du physique, Broco, c'est pas cool !)

Et là, je vous avoue qu'entre Waylander et Angel, mon cœur balance. En fait mon cœur a balancé beaucoup dans ce tome, pour beaucoup de personnages (mais je crois que Mimine a déjà posé une option sur Senta). Les deux forment vraiment ce cliché plutôt sympa finalement de l'homme viril, bourru mais extrêmement bienveillant et mou du cœur pour peu qu'on creuse sous la surface musclée et le tissu cicatriciel. Et Angel va vite se révéler une espèce de prince charmant sur le retour (vieux, tout simplement)(c'est un peu la fête aux vieillards dans ce tome) et le cœur de Miriel va aussi beaucoup balancer (Angel/Senta, jeunesse/sagesse...). Un petit triangle amoureux en fait, mais tellement pas gênant et tellement subtil et bien amené que je viens tout juste d'y penser...

L'histoire en elle-même reste assez simple, trouver qui a mis la tête de Waylander à prix et sauver le monde d'une guerre magique mais on sent poindre, plus que dans le précédent, la grandeur et la richesse du cycle créé par David Gemmell, des prophéties arrivent, des éléments coïncident et des idées germent dans ma petite tête (en clair, j'ai encore plus envie de lire la suite qu'avant, pour voir si mes suppositions se vérifient). J'ai aussi noté que la magie avait ici une place beaucoup plus importante et tout le monde y va de son petit Talent. Dardalion fait aussi son come-back, beaucoup moins oisillon tombé du nid que dans le tome 1, et aussi beaucoup moins sympathique. Et franchement, leur message de "on n'aime pas la violence mais parfois, faut taper dessus quand même", il est un peu bancal. Ce qui a le mérite de me faire rire.


4/5

En Bref
Je ne vais pas vous refaire le topo sur le style de David Gemmell, nous retrouvons toutes les caractéristiques qui font son succès et sa facilité de lecture dans ce tome-ci. Et j'ai beau me moquer de cette série de roman, c'est encore une réussite pour Waylander II, un gros coup de cœur qui fait boum boum et j'ai hâte de poursuivre l'aventure (je l'ai déjà dit, non ?). Les Petits Pédestres Croustillants continuent leur petit chemin tranquille (ou pas, on aime bien se créer des problèmes parfois) et on se retrouve samedi 22 pour clôturer la trilogie de ce cher Wally (c'est son petit nom, c'est trop mignon).


Quelques Citations

[Macho Power] "Et si tu écoutais aux portes - un talent féminin, comme j'ai souvent pu le constater - alors tu sais que je lui ai dit que j'aurais accepté pour cinquante."

[Cassé !] "J'ai vu des poux qui avaient plus de cervelle que toi !"

[Macho Power n°2] "Comme toujours, il est inutile de parler aux femmes. Elles ne comprennent rien."

[En parlant de Miriel, l'élégance masculine] "Elle ressemble à une pouliche : rapide, fine et pas encore dressée."

[Conseil médical] "Le manque de sexe provoque des douleurs au bas-ventre et au dos. Des migraines aussi."

[Pauvre Senta] "Il est le Dragon de l'Ombre, l'espoir de mon peuple. Et il a avec lui le Tigre Blanc dans la nuit et le Vieux Dur à Tuer. Il y a aussi Senta."

[Ma nouvelle expression] "- Par les couilles de Shemak !"


Et le dessin de Mary !

©Mary Pumpkins

16 commentaires:

  1. Je n'ai pas encore lu ce 2è tome, mais je crois que ça ne saurait tarder (dès que ma fournisseuse officielle en romans de David Gemmell sera de retour ^^). Une fois encore j'aime beaucoup le ton décalé de cette chronique, le dessin de Mary m'a bien fait rire, bref tu m'as donné envie de me jeter sur cette suite le plus vite possible! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! N'hésite pas à nous rejoindre quand tu nous auras rattrapé ;) (que 2 tomes, ça va le faire !)

      Supprimer
    2. Oui 2 tomes c'est sûre que c'est pas grand chose, mais là je suis en arrêt pour cause de vilaine bronchite et ma collègue qui d'habitude me fournit en Gemmell est actuellement en cure... Mais si ce n'est pas sur Waylander, je vous rejoindrai peut-être sur d'autres titres du grand homme ;)

      Supprimer
    3. Arf ! T'as raison, ce sera pour la prochaine fois ! Mais n'hésite pas surtout :D

      Supprimer
  2. Quelle belle équipe nous formons! ^^
    Le dessin de Mary est génial!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le commentaire retrouvé au fin fond des spam, 2 mois après ! Mais pourquoi ?! POURQUOI !!! Hum, pardon, je m'emballe...

      Sinon, ouaip, on fait une sacrée team :p

      Supprimer
  3. J'adore ton panel de citations, superbement parlant ! Par les couilles de Shemak ! Voilà une chronique rondement menée. Vivement la suite ? Big Up à Mary pour le dessin, je me bidonne encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, ça résumé bien le bouquin, l'ambiance et le ton du livre (mais en fait, tu peux prendre n'importe quelle phrase, ça marche, c'est fou) ! Et oui, vivement la suite (que je démarre maintenant)
      Et Mary dit merci ;)

      Supprimer
  4. Quelle chronique mon cher Broco ! J'ai relevé les mêmes citations que toi, elles sont à marquer sur des T-Shirt. Tiens tiens tiens, une idée...
    Ah vous me faites rire les filles, c'est formidable ! Et merci Mary Pumpkins pour le dessin, c'est à compiler des trucs pareils !

    RépondreSupprimer
  5. Fabuleuse chronique, fabuleux roman, fabuleuse série, fabuleux Gemmell et ..fabuleux blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoooo je suis flattée ! Merci ! Mais je suis aidée par l'excellent matériel de départ, Gemmell, c'est sans limite ♥

      Supprimer
  6. Je ne vois rejoint pas, même si j'aurais adoré faire partie d'un gang avec un nom aussi classe. Mais il faudra que je les lise, à l'occasion. Surtout que les citations envoient du pâté en croûte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux être membre honoraire ? ça peut se monnayer :p

      Supprimer
    2. Normalement, c'est les gens qui paient leurs membres honoraires, hein ! *bougonne*

      Supprimer
    3. On est une guilde un peu particulière ^^ *rigole doucement*

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?