samedi 8 octobre 2016

"Waylander" de David Gemmell

Éditions Milady - Original 1986 - Réédition Oct 2014
9782811213237
Outre le fait de lire beaucoup, j'ai un autre super talent : celui de l'incruste. Si si, c'est moi qui trouve toujours le moyen de m’immiscer dans vos projets et vos plans. Voilà. Et je ne le fais même pas exprès en plus, je m'en aperçois généralement après et je culpabilise. MAIS parfois, ça a du bon. Cette fois-ci, ce fut le tour de June & Cie, dragon national, et du Charmant Petit Monstre, Merry attitré, de faire les frais de mon incruste dans leur lecture commune. Faut dire que c'était tentant, j'entends parler de l'ami David Gemmell et de son Cycle de Drenaï depuis, pffffff, pas mal de temps. Comme nous formons un groupe éclectique (imaginez, un dragon, un monstre charmant et un brocoli... on se demande qui va se faire manger dans l'affaire), notre reine incontestée a décidé de nous proposer une lecture dans l'ordre chronologique de l'histoire (et non dans l'ordre de parution) afin de rencontrer tous les protagonistes tranquillement (et me faire trépigner avant que je tombe enfin sur le fameux Druss dont on me rabat les oreilles depuis 100 ans). Vous pouvez retrouver l'ordre en question ici. Bien entendu, comme on est sympa, la lecture commune est désormais ouverte à tout le monde ! Nous allons nous faire un tome par mois jusqu'à la fin du cycle, en ayant commencé par Waylander. C'est le début d'une très belle aventure, moi, j'vous le dis.


Résumé made in Wikipédia
Le Roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d'envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d'ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Mais tout espoir n'est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s'aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander… ? Après tout, c'est lui qui a assassiné le roi. Aux côtés du prêtre Dardalion et de l'ancienne actrice Danyal, l'assassin anciennement appelé Dakeyras se lance dans la quête de l'Armure de Bronze, symbole national drenaï tandis que le général Karnak défend désespérément Dros Purdol contre les troupes de Kaem le conquérant vagrian.

*

L'avis semi-éclairé de Titine

Alors, faut d'abord avouer que Titine, elle flippait un peu. Généralement, quand on lui parle d'un bouquin depuis des années, Titine, elle aime pas et elle ose pas le dire parce qu'elle a un peu honte. Heureusement pour elle (et pour moi), l'expérience s'est très bien passée.

Plus particulièrement, j'avais peur de ne pas réussir à rentrer correctement dans l'histoire, effrayée par la complexité des noms et du contexte qui fait la réputation de la fantasy adulte. Ici, rien de ça (au début), l'écriture de David Gemmell est fluide et sa narration est très rythmée, impossible de s'ennuyer, les pages se tournent avec une facilité déconcertante, tellement nous sommes plongés dans le récit.

Waylander fait figure d'anti-héros par excellence, c'est un assassin, il a fait des trucs sacrément moches dans sa vie, il est torturé et plutôt antipathique. Puis, plus nous apprenons à le connaitre, plus il devient le héros masculin assez classique, viril, dégageant des effluves de testostérone à haute dose, tout en montrant des petites étincelles de petit cœur de beurre par-ci par-là (pas trop, hein, ça reste un mâle, un vrai, un qui pue des dessous de bras). On s'attache à lui sans vraiment s'en rendre compte, on comprend ses failles et ses interrogations, ses regrets et ses espoirs. Bon, je vous avoue que le côté méga viril a parfois réveillé mon côté moqueur, ça en devient risible à certains moments, comme John McClane qui, malgré toute mon adoration, me fait lever les yeux au ciel lorsqu'il arrive à sauter d'un hélicoptère avec une épaule luxée et trois balles dans le thorax (et après, il attrape l'hélico et frappe Godzilla avec) mais cela ne gêne en rien la lecture, ça ajoute même un petit peu de rigolade dans ce monde de brute, ce qui est franchement appréciable. C'est comme son tic de faire des roulades à tout bout de champ pendant une bagarre, ça m'a évoqué ça :


Et j'ai ri. Forcément.

Si Waylander prend beaucoup de place, les personnages secondaires n'en sont pas moins intéressants, j'ai particulièrement apprécié le jeune prêtre, Dardalion, qui, à côté de Waylander, ressemble à un petit oisillon tombé du nid. Celui-ci va vite prendre son envol grâce à la prestance de l'Homme (notez-le h majuscule) et il remettra sa foi en question et va créer une nouvelle branche religieuse, les 30. J'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (si c'est le cas et je l'espère) et sur cette fameuse religion qu'est la Source. Pour ce qui est de l'unique personnage féminin, Danyal, j'ai quelques difficultés à me positionner, elle m'a clairement gonflée au début, à vouloir jouer à la méchante et en étant juste "chiante", puis elle prend en profondeur (mentalement et anatomiquement)(outch voilà qui est fort gras, je m'en excuse platement), apprend à se battre et on finit par oublier, par la respecter et par l'apprécier.

Les scènes de bataille sont très chouettes et très bien mises en scène, rien de bien gore toutefois (j'aime bien quand c'est gore, niark niark) et finissent par être très cinématographiques. J'ai souvent eu cette image en tête, celle d'un héros se battant pour sa vie et celles de ses compagnons sous le soleil couchant, tournant le dos à une explosion (même si il n'y en a pas vraiment ici) tel le badass qu'il est. Bref, c'est génial et on se prend très vite au jeu. Le seul point négatif que je peux soulever est que, plus on avançait dans l'histoire, plus j'étais paumée dans le "qui sont les méchants, qui sont les gentils ou d'où qui vont déjà ?" mais on s'y retrouve tout de même vers la fin et ça ne gêne pas vraiment le bon déroulement de la lecture.


Merci David, belle illustration.


4/5

En Bref
Titine est conquise. Totalement. Tellement que si June et Mimine ne la surveillaient pas attentivement, Titine, elle serait déjà en train de sauter des étapes et de lire Légende (et le reste de la série aussi). Mais nous allons être sages, le Broco, Titine et moi, et on va attendre. Diantre. La chose ne va pas être facile. Quoi qu'il en soit, si vous avez envie de découvrir de la fantasy sympa, avec un bon potentiel de déconnexion de cerveau, le Cycle de Drenaï est fait pour vous. Perso, je ne m'attendais pas à aimer autant, ce n'est vraiment le genre que je préfère d'habitude, c'est dire le pouvoir de Monsieur Gemmel et le charisme de son macho de héros. Ce premier tome ouvre tout un tas de pistes, présente beaucoup de personnages, et j'ai hâte d'en lire plus, d'en apprendre davantage sur eux et sur leur destin.



Quelques citations parce qu'on n'est pas des bêtes 
et que Titine a capté comment marchaient les notes sur sa Kindle.

[Waylander s'adressant à Danyal] "- C'est bien parce que tu es une femme que tu comprends pas les mots simples."

[Badass Style et Bromance] "Là, dans le soleil couchant d'un rouge évanescent, se tenait Waylander, emmitouflé dans sa cape. Le soleil allait disparaître derrière lui, et sa silhouette se découpait dans le ciel sanguin - impassible et pourtant puissante ; elle semblait avoir jeté un sort sur la scène. Sa cape en cuir reflétait la lumière mourante. En le voyant, Dardalion sentit son cœur s'emballer."

[Philosophie dépressive] - Du courage ? Il ne faut pas de courage pour mourir. En revanche, il faut du cran pour vivre.

©Mary Pumpkins

20 commentaires:

  1. Ouaaaais on est trop une compagnie de badass qui font des roulades de fifous en dézinguant du méchant. Là encore j'ai beaucoup rigolé en lisant ta chronique. "(pas trop, hein, ça reste un mâle, un vrai, un qui pue des dessous de bras" J'allais dire "même pas vrai" mais en fait si et c'est dit qu'il n'a pas changé de chemise depuis pffff... parce qu'il a filé son rechange à Dardalion. En parlant du petit oisillon de prêtre qui finit par déchirer sa race : Non tu n'as pas fini d'en entendre parler. Ni des Trente d'ailleurs. Ou de Karnak et Hewla la Sorcière. Bienvenue en cycle drenaï !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense même que y a pas que les dessous de bras qui puent là-dessous... Mais bon, la décence, tout ça, j'ai pas osé en rajouter...
      Je suis bien contente pour Dardalion et les Trente, ils sont hyper intrigants les bonhommes ! Vivement la suite ! (et merci pour l'invit, pas sûre que j'aurais osé m'y plonger toute seule et ça aurait dommage de louper ça !)

      Supprimer
  2. Haaaan le fou rire !! Mais que j'ai ri ! Je sais même pas par quoi commencer. Déjà la roulade du panda, ouais j'y avais pas pensé mais effectivement c'est totalement ça !

    "...puis elle prend en profondeur" XD XD Pipi culotte.

    Nan mais que dire de l'illustration de Mister Pumpkins, elle est juste... mais elle est trop bien ! J'ai failli d'ailleurs mettre dans mon article le dessin qu'il m'avait fait pour ton concours, mais la photo rendait trop moche, il aurait fallu le scan pour que ça passe mieux.

    Bon contente que tu te sois jointe à nous même au dernier moment. Allez mon broco ! Enfile tes guêtres, on repart bientôt sur les routes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu honte pour le "elle prend en profondeur" quand même mais bon, faut assumer ses bêtises alors je ne l'ai pas enlevé...
      J'y ai pensé pour le dessin qu'on t'avait envoyé ! J'ai même pas fait de photo avant de le poster, c'est bête ^^

      Ravie de faire partie de l'aventure en tout cas ! J'ai hâte de lire le suivant :D

      Supprimer
  3. Rhalala mais si déjà tu aimes Waylander, mais qu'est-ce que ça va être avec Druss alors... Bonnes lectures et bienvenue en terres drenaïes! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha oui tout le monde me dit ça ! J'en peux plus d'attendre de rencontrer Duss du coup !
      Merci merci :D

      Supprimer
  4. Vraiment sympa cette chronique :D
    Du coup, j'ai hâte de lire les suivantes (presque autant que tu as hâte de lire les livres) ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Je me suis bien amusée à l'écrire, je suis contente qu'elle plaise du coup ! J'espère que je vais réussir à maintenir le niveau, j'ai un peu la pression, là xD

      Supprimer
  5. Et c'est qui qui n'en fera sûrement pas partie ??? C'est moi :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maiiiis quel lâcheur !!!! xD Viens faire des roulades avec l'ami panda !

      Supprimer
  6. Aaaaah les roulades, par contre, je veux bien! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tu vois ! Ya toujours moyen de s'arranger :p

      Supprimer
  7. Gemmell et Doctor Who, quoi de mieux <3 ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je ne sais pas... Ah si ! Stephen King ! Quand même ! xD

      Supprimer
    2. Hum... Non, je passe pour Stephen King. Jamais réussi à accrocher avec lui ^^ !

      Supprimer
  8. J'adore cette chronique ! Tu m'as bien fais rire ! Moi qui ai un Gemmel dans ma PAL, tu me donnes envie de l'en sortir... C'est une one-shot, rien à voir avec cette série (je crois) mais qui sait, j'aurais peut-être le droit à des roulades panda ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé merci, je me suis bien amusée à l'écrire, je suis contente si elle plait ;) Peut-être que la roulade panda est une caractéristique de Gemmell, qui sait, tu auras peut-être de la chance ! :p

      Supprimer
  9. C'est aussi un cycle qui me fait bien envie, et je suis fort heureuse d'avoir un lien d'ordre chronologique pour faire durer le plaisir (pourquoi les auteurs publient pas dans l'ordre aussi ? Hein ?) et tout comprendre.
    Bref, faudra que je m'y mette un de ces quatre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé mais pourquoi ne pas nous rejoindre ? Bon, tu as 2 tomes à rattraper mais ça se lit assez rapidement :D

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?