mercredi 21 septembre 2016

"The Girls" d'Emma Cline





Je serais sans doute passée totalement à côté de ce bouquin, The Girls, si je n'étais pas tombée sur les tweets de Whalzz décrivant sa lecture, la couverture ne me faisait pas franchement de l’œil et le résumé restait trop mystérieux pour ma petite cervelle. Mais, voyant qu'une blogueuse de bon goût ne lui trouvait que des qualités, j'ai décidé de me laisser tenter. Dans la masse de papiers imprimés qui apparaissent en septembre pour la fameuse rentrée littéraire, il arrive que de nombreux bouquins passent à la trappe et, après lecture, vraiment, The Girls ne mérite absolument pas ce destin.


Qu'est-ce que c'est donc l'histoire, hein ?
Nord de la Californie, fin des années 1960. Evie Boyd, quatorze ans, vit seule avec sa mère. Fille unique et mal dans sa peau, elle n'a que Connie, son amie d'enfance. Lorsqu'une dispute les sépare au début de l'été, Evie se tourne vers un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l'atmosphère d'abandon qui les entoure la fascinent. Elle tombe sous la coupe de Suzanne, l'aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d'une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais, aux yeux de l'adolescente, il est exotique, électrique, et elle veut à tout prix s'y faire accepter. Tandis qu'elle passe de moins en moins de temps chez sa mère et que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche inéluctablement d'une violence impensable. Dense et rythmé, le premier roman d'Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais toujours cabossée, il est un portrait remarquable des filles comme des femmes qu'elles deviennent.


Et Titine alors, elle en dit quoi ?
Toujours pendant cette rentrée littéraire, il semble que certains sujets trouvent une résonance particulière chez les auteurs, qu'un fil relit certaines œuvres et que l'on retrouve donc le même sujet, la même thématique, mais différemment traitée. Ici, c'est l'affaire Manson qui a librement inspiré Emma Cline, comme elle a aussi inspiré Simon Liberati pour California Girls (que je ne devrais pas tarder à lire d'ailleurs). La famille Manson, secte composée presque exclusivement de jeunes filles et dirigée par le très célèbre Charles Manson, a sauvagement assassiné plusieurs personnes, dont Sharon Tate, la femme du réalisateur Roman Polanski, en 1969. Emma Cline ne va pas directement nous raconter cette sombre affaire mais va plutôt nous immerger dans "l'avant", dans l’enrôlement d'une jeune fille que rien ne prédestine réellement à participer à un événement comme celui-ci.

Evie Boyd, adolescente de 14 ans mal dans sa peau qui vit plutôt difficilement le divorce de ces parents et la venue du nouveau copain de sa mère, rencontre tout à fait par hasard Suzanne. Celle-ci l'attire instantanément par son côté libre, hippie et même carrément sauvage. Se prenant d'amitié pour la jeune fille, Suzanne la présente rapidement à Russel, charismatique leader de ce groupe de jeunes filles complètement subjuguées. A l'aube des années 70 et donc de la libération sexuelle, c'est la position des femmes qui est ici remise en question : sur fond de liberté, de vie en marge de la société, Russel va manipuler et se servir allègrement, esclavage sexuel compris, des demoiselles sous sa coupe. Mais pourtant, ce que nous raconte ici Emma Cline, c'est la profonde vénération d'Evie pour Suzanne, l'amour presque, l'envie de plaire, l'acceptation de sa propre identité à travers les yeux de quelqu'un du même sexe, qui va la conforter dans ce qu'elle est et dans ce qu'elle veut devenir.

Je ne vais pas vous mentir, l'ambiance est à la limite du malsain, nous sommes plongés dans une période chaude, humide, moite. Mais là, où il y aurait pu avoir du glauque, nous retrouvons plutôt un roman d'apprentissage, prenant, sur une adolescente grandissant dans un monde auquel elle ne s'identifie plus forcément. Face à la jeune fille se retrouve la Evie adulte, qui repense à son histoire face à Sasha, la petite amie du fils d'un ami, un parallèle évident apparaît alors : deux femmes cherchant l'approbation dans les yeux de quelqu'un d'autre (et ne la trouvant pas toujours, hélas), prouvant encore une fois que le sujet du roman est bien the girls, les filles, plutôt que la secte de Charles Manson en elle-même.

Je ne sais pas si je suis ici particulièrement claire, c'est un roman difficile à conseiller, difficile à raconter mais qui se lit avec une facilité déconcertante au vu de l'ambiance malsaine et des personnages étranges. L'écriture est ciselée, efficace et dénonce aussi bien qu'elle raconte (j'avais relevé plusieurs citations mais ne maîtrisant pas encore très bien la Kindle, j'ai malencontreusement tout effacé) la place des femmes, des jeunes filles dans la société. Pour clarifier ma chronique, je vais tout simplement vous dire que ce roman fut pour moi un coup de cœur aussi étrange qu’inattendu et que peu d'écrivains sont capables de décrire avec autant de justesse la période adolescente.

5/5

En Bref
Donc gros coup de cœur pour ce livre dont la chronique est écrite assez difficilement. A trop vouloir montrer à quel point il vous a plu, on en dit parfois trop ou pas assez et là, j'ai bien peur d'être passée à côté de l'exercice. Je ne saurais que vous conseiller de vous faire votre propre avis, de découvrir par vous-même cette génération aux rêves brisés, née de la folie d'un homme. Il s'agit ici d'un premier roman et je suis convaincue qu'Emma Cline va connaitre le succès qu'elle mérite (et j'espère qu'elle saura renouveler l'exercice !)

32 commentaires:

  1. J'ai très très très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre a l'air de conquérir tous ses lecteurs. Une des plus belles sorties de la rentrée littéraire j'ai l'impression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'est tout à fait le cas pour l'instant ! Je n'ai pas encore lu grand chose de la rentrée litt mais celui-ci remporte la palme ! A voir le "reste" maintenant :)

      Supprimer
  3. Voici un roman qui me donne furieusement envie et que j'ai noté depuis quelques jours !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas lutter contre ses envies furieuses ;) Surtout quand elles sont pour un livre de cette qualité !

      Supprimer
  4. Alors je ne m'y serais probablement pas arrêtée de moi-même sur ce livre mais ta chronique me donne vraiment envie de m'y intéresser :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il peut ne pas donner envie au premier abord mais je suis contente de m'être laissée tenter et j'espère que tu aura l'occasion de le lire ! :D

      Supprimer
  5. hmm ta chronique m'intrigue vraiment, un coup de coeur qui se conseil difficilement mais qui se lit facilement ? Je me le note mais je pense le lire avec un peu d'appréhension, je sais pas pourquoi, surement l'atmosphère du bouquin qui m'inquiète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre l'appréhension, j'en avais aussi avant de le commencer mais, comme tu as pu le voir, tout s'est très bien passé :p

      Supprimer
  6. Je le vois un peu partout ce bouquin depuis quelques jours et ta chronique me donne encore plus envie de m'y atteler. Mon petit doigt me dit qu'il ne va pas être perdu dans la masse de la rentrée littéraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je pense que ça devrait aller pour lui ! Je l'espère en tout cas. Honnêtement, je pense que ça peut vraiment te plaire :)

      Supprimer
  7. Ta choronique donne clairement envie de lire ce livre ! Il me faisait déjà de l'oeil (par contre, je n'avais pas du tout réaliser à quel point il fait référence à une secte qui a véritablement existé) mais là , il m'en fait encore plus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire de Charles Manson est aussi flippante qu'intéressante ! (ou alors c'est que pour moi, c'est possible aussi, j'ai un truc avec ce genre d'histoires, je trouve ça fascinant) J'espère que tu vas te laisser tenter :D

      Supprimer
  8. Sans doute une de mes prochaines lectures ! J'ai hâte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi, j'ai hâte de savoir ce que tu en penses !! :D

      Supprimer
  9. Je suis vraiment curieuse de lire ce roman qui suscite des avis bien tranchés. Je ne sais pas du tout s'il pourrait ou non me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que c'est soit on accroche, soit on le referme au bout de 10 pages ! Mais vraiment, je te conseille de tenter le coup :)

      Supprimer
  10. Je l'ai acheté hier et il me tarde de le commencer ! Il me fait très très envie, vu tous les bons avis que je vois dessus :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh yeah ! Je suis très très impatiente d'avoir ton avis du coup !!

      Supprimer
  11. Ce n'est pas la première fois que je vois passer ce livre, et il me fait très très envie. Puis j'aime les lectures qui ont un côté malsain de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense bien que ça pourrait te plaire ! (et on a ça en commun, l'amour des livres malsain ^^)

      Supprimer
  12. Ce livre exerce sur moi un véritable pouvoir d'attraction et je suis une idiote de ne toujours pas avoir pris le temps d'aller l'acheter et de le lire. Merci Valentine pour ton article qui me rappelle à quel point je suis une procrastinât riche de la lecture :D Et bravo à Mary Pumkins pour ce joli visuel très trèèèèès parlant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une idiote ?! Meuuuuhhh noooon ! Le principal, c'est que tu reconnaisses ta procrastination :p J'ai hâte de savoir ce que tu en penses en tout cas !

      Supprimer
  13. J'ai lu plusieurs (très bonnes) critiques dessus cette semaine, je pense vraiment que je vais me laisser tenter par celui-ci aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut vraiment le coup ! Je pense qu'il a tout pour te plaire ! :D

      Supprimer
  14. J'ai ABSOLUMENT envie de lire ce roman ! Tu es la première personne dont je lis l'avis à son propos mais rien qu'avec le résumé, je savais que c'est le genre de lecture qui me plait. Maintenant j'ai encore plus envie de le lire donc je pense que je vais l'acheter et me lancer ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! J'ai hâte de lire ton avis alors, je suis sûre qu'il va te plaire ! Je l'espère en tout cas :) Belle lecture à toi !

      Supprimer
  15. Eh ben, tu me flattes ! :p Je suis heureuse si j'ai pu t'intéresser à ce livre, mais je ne pense pas qu'il serait passé inaperçu longtemps. Tu décris très bien l'ambiance dans laquelle Emma Cline nous plonge, c'est dingue de réussir à immerger aussi bien les lecteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé mais c'est entièrement mérité, cette flatterie ;) C'est fou, cette ambiance, effectivement ! Quel talent pour un premier roman :)

      Supprimer
  16. Malgré le coup de coeur que tu as eu, il ne me donne pas vraiment envie. Ce n'est pas l'ambiance mais je ne sais pas vraiment expliquer. Peut-être le résumé qui ne me tente pas plus que cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être... C'est un roman très particulier ! Et je pense qu'il ne faut pas se forcer s'il ne te fait pas envie, c'est le meilleur moyen de passer un mauvais moment. Néanmoins, je réitère mon coup de coeur alors s'il te tombe entre les mains un moment ou un autre, pourquoi essayer ? ;p

      Supprimer

Vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !