mercredi 6 juillet 2016

"Zodiaque T.1" de Romina Russell

Michel Lafon - Octobre 2015
9782749925608


C'était un lundi tout ce qu'il y a de plus banal (pluvieux donc)(probablement même), je postais innocemment les ouvrages que je pensais lire (vous connaissez la chanson) et là, BAM ! Voilà que par je ne sais quel miracle, on me propose une Lecture Commune. Et quand je dis "on", je veux bien entendu parler de Nova Baby, la seule et l'unique, heureuse tenancière du blog De La Plume au Clic. Dingue. Me voilà obligée de tenir mes engagements et de lire les ouvrages que j'annonce ici. Ça m'a fichu une angoisse, j'vous raconte pas.

Rhooo mais si on ne peut plus tomber dans l'exagération sans perturber qui que ce soit, où va le monde, je vous le demande ?!

Trêve de galéjades, passons aux choses sérieuses. Au livre donc. (Si j'arrive à écrire cette chronique un jour, bien sûr, parce que là, y a trois bestioles qui me fixent, prêtes à sauter d'un instant à l'autre sur le clavier. Faut dire que le bruit des touches, c'est fascinant, c'est vrai)(Vous voyez le film de Hitchcock, Les Oiseaux ? Chez moi, c'est Les Chats à chaque seconde, je suis à deux doigts de l'ulcère).


De quoi ça parle
Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l'astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l'impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l'univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d'Hysan, l'excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l'origine treize... et, dans l'ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

Et ça donne quoi
La grande originalité du roman est son univers, construit autour du zodiaque, les signes et les constellations et les traits de caractère qui vont avec. N'ayez pas peur si vous n'y croyez pas et que vous pensez que tout ceci n'est qu'une grosse et assez vieille blague (comme moi), tout devient ici très intéressant et on a envie de s'y plonger et envie d'y croire. Chaque planète, et le peuple qui s'y rattache, tient sa caractéristique principale de son signe, ce qui amène quelques situations assez drôles où les préjugés abondent. J'ai trouvé que c'était une très chouette façon de présenter un monde où des gens parfois différents sont forcés de s'entendre (ou du moins de faire semblant) en créant un parallèle peut-être facile mais plutôt chouette avec notre monde.

Hélas, après un prologue très réussi, intriguant au possible et mettant une scène la maman mystérieuse de Rhoma, tout va trop vite et l'auteure ne prend pas vraiment la peine de nous détailler tout ça, ce qui est vraiment dommage. D'ailleurs, c'est vraiment le plus gros reproche que l'on peut faire à ce roman : la vitesse. Les événements arrivent comme des boulets de canon et les révélations donnent souvent l'impression de tomber comme un cheveu dans la soupe (mais à un moment un peu plus opportun que ledit cheveu). Cela dit, on n'a pas le temps de s'ennuyer comme ça. Dommage aussi pour les constantes interrogations sur l'état de la famille de Rhoma (vivants/morts ? Mystère), ça vire au chat de Schrödinger tous ces retournements de situation incessants et du coup, on finit par se foutre complètement de leur sort.

Toutefois, j'ai vraiment pris plaisir à suivre Rhoma et ses deux gardes du corps. La demoiselle est plutôt sympathique mais très secrète. Nous avons donc du mal à comprendre certaines de ses réactions tant nous sommes tenus éloignés de ses pensées. Néanmoins, elle reste tout de même assez en dehors des clichés habituels de l’héroïne du roman de fantasy young adult et c'est plutôt agréable. Par contre, là où Romina Russell tombe à fond dans le cliché, c'est au niveau du fameux triangle amoureux (damn you Bella Swan !). Parce que oui, les deux gardes du corps sont des garçons et forcément, ils sont très beaux et ont tous les deux des caractéristiques très séduisantes bien qu'en totale opposition. C'est lassant. Après, ça passe, le récit ne tourne pas spécialement autour de ça et l'héroïne daigne penser plus à sa mission (prévenir les autres constellations) qu'à son prochain baiser. La faute est donc à moitié pardonnée.

3,5/5
Broco ne croit pas
au Zodiaque, mais
Broco est capricorne.
Et vous ?

En bref
Un très très bon premier tome qui pêche à quelques endroits. L'auteure nous glisse pas mal d'informations qui n'ont pas eu de suite ici mais qui, on l'espère, trouveront un écho dans le deuxième tome (que je lirais avec plaisir, toujours en Lecture Commune avec Nova Baby, si elle veut toujours de moi et de ma lecture un peu trop rapide ^^). La fin de ce premier tome fait un choix très surprenant, pose de nombreuses questions et soulève de nombreuses théories, mais j'ai peur, qu'après avoir été très rapide sur l'introduction de son univers, l'auteure traîne trop en longueur sur certaines révélations (on veut en savoir plus sur la maman de Rhoma, bon sang !). A suivre donc !

24 commentaires:

  1. Ah, depuis que j'avais vu la couverture dans un de tes précédents articles, j'étais curieux de savoir ce que tu penserais de ce livre. Cela dit, la mention "young adult" m'a un peu refroidi (pour une raison que j'ai du mal à expliquer, j'ai beaucoup de mal avec les romans YA dans leur ensemble). Et l'histoire ne me semble pas si intéressante que cela. Enfin au moins tu as beaucoup aimé.
    Néanmoins, je ne peux m'empêcher d'y voir un gros parallèle avec Battlestar Galactica, la si fabuleuse série dont les 12 colonies avaient un nom dérivé d'un signe du zodiaque et en fait il y a une treizième colonie. Mais heureusement c'était loin d'être l'élément le plus important de la série (oui je suis capricorne aussi et l'astrologie, je m'en moque pas mal ^^ ).
    Du coup, je vais attendre de voir ce que tu penses du deuxième tome. (De toute façon je suis parti sur un très gros cycle là donc je suis bloqué pour aller vers de nouvelles lectures. ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que si tu n'aimes pas le young adult, passe ton chemin, il rentre vraiment dans les codes du genre. J'attends de voir aussi si le tome 2 tient ses promesses ! Je comprends que ce soit un genre qui ne plaise pas à tout le monde, perso, je le trouve reposant en fait.
      Je n'avais même pas capté le parallèle avec Battlestar Galactica alors que j'ai vu (et adoré !) la série à l'époque, il faudrait que je me la refasse, ça doit faire trop longtemps. (et même si je me moque aussi de l'astrologie, les capricornes sont les meilleurs ^^).

      Je suis curieuse de savoir quel est ce gros cycle qui te prend tout ton temps ! (désolée si tu l'as déjà dit sur ton blog, je suis à la ramasse sur mes tournées en ce moment)

      Supprimer
    2. Après je connais pas le bouquin donc je ne sais pas à quel point le parallèle avec BSG est là mais de ce que tu en disais dans ta chronique, c'est vraiment à ça que je pensais.

      Et pour ce que je lis, je n'en ai pas parlé sur mon blog, je ne peux pas écrire en ce moment (et ça me déprime tellement - d'où aussi partir vers un cycle que je connais déjà très bien mais qui est tellement merveilleux que voilà).
      Mais donc en l'occurrence, j'ai repris mon NJO chéri (et j'enchainerai derrière avec la suite parce que ça va de soi ^^ ).

      Supprimer
  2. De toute façon, je t'avais proposé la LC pour le simple plaisir sadique de te voir obligée de lire ce que tu avais annoncé. MOUAHAHAHAHAH (c'est mon rire machiavélique).
    On a vraiment le même avis, c'est marrant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, je le savais bien que tu étais mauvaise mais j'imaginais pas à quel point ! :p
      J'ai pas encore pris le temps de lire ton avis en détail, mais d'après ce qu'on s'était dit sur Twitter, j'a bien l'impression qu'on en a pensé la même chose !

      Supprimer
    2. Et encore, tu n'as pas vu mon côté le plus sombre xD
      (je viens de lire le commentaire au-dessus sur le parallèle avec BSG, et je n'y avais pas du tout pensé en le lisant, mais effectivement... oO )

      Supprimer
    3. Ouai c'est dingue, nan ? La référence ne m'a même pas effleuré...

      J'ai hâte de le voir, ton côté le plus sombre ;p

      Supprimer
  3. A part la couverture, ce n'est pas un roman qui m'attire. Et bien que la résumé est l'air intéressant, je ne pense pas me pencher sur ce roman, de toute façon j'ai bien assez de saga en cours comme ça ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture a vraiment une belle couleur! Et je trouve que c'est une très bonne idée de ne pas commencer trop de sagas en même temps, tu es plus maline que moi xD

      Supprimer
  4. Ouai.... Je n'ai pas besoin de prier cette fois ^^
    Il ne me tente pas vraiment :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut, c'est que j'ai mal fait mon travail alors :p

      Supprimer
    2. Quoi ? Mais nooooon ! Keske tu dis là comme bêtise !
      Je n'aime pas l'histoire et encore moins la couverture, voilà tout :p

      Supprimer
  5. Je suis intriguée et, en même temps, n'étant pas tellement SF, j'ai peur d'être déçue ... En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'il n'est pas dans mes priorités ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour, tu veux changer de genre, ça peut toujours être une option ! :)

      Supprimer
  6. je l'ai eu en main et puis je l'avais reposé. L'histoire me parle bien mais j'ai peur (comme toujours) qu'il soit trop jeunesse. Je suis trop souvent déçue par ce genre d'histoires prometteuses mais pas assez mûres pour moi (c'est mon grand âge qui parle ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas trop jeunesse mais il répond pas mal aux codes du young adult. Après, je sais qu'on est pas souvent trop d'accord sur ça donc je ne sais pas trop quoi te dire pour te convaincre vu que j'ai peur que ça te plaise pas ;) (et tu peux parler de ton grand âge, je suis plus vieille que toi xD)

      Supprimer
  7. En tout cas, personnellement, j'aime énormément quand tu parles de ton quotidien avec la marmaille (qui grandit à vu d'oeil en plus). En espérant que tu lises ce message avant que tes chats aient réussi à te bouffer les yeux.
    Ah et le livre, bon je ne connais pas. Mais j'aime le violet (la couv est grave sympa) alors gourgandine futile que je suis, je le note. Même pas honte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai ils sont gigantesques maintenant ! Et apparemment plus grand que la moyenne pour des chatons d'un peu plus de deux mois xD ils sont nourris au grain avec nous ! Mais ils partent bientôt pour une nouvelle famille et de nouvelles aventures, snif :'(

      Mes yeux, ça va encore, par contre, je ne garantis pas la sécurité de mes orteils et de mes doigts, ils sont fascinés par mes extrémités, va comprendre...

      Et tu sais, si j'ai acheté ce bouquin, c'est aussi parce que je suis une gourgandine futile (j'adore cette expression) donc no shame ici !

      Supprimer
  8. Les triangles amoureux me sortent un peu par les trous du nez, mais pour tout le travail effectué autour des signes du zodiaque, j'ai envie de dire : pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi pour les triangles amoureux mais ici, ça passe encore, ce n'est pas trop flagrant ! :)

      Supprimer
  9. Bon. Et bien il m'a l'air bien celui-ci ! :D J'ai eu une ENORME déception en lisant qu'il y avait un foutu triangle amoureux mais "l'héroïne daigne penser plus à sa mission qu'à son prochain baiser" alors OUF ! Merci mon Dieu, bénissez les auteurs qui ont du bons sens et qui ne tombent pas dans le cliché le plus total... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai franchement, je comprends pas l'utilité de ce principe-là. Si encore l'histoire tourne vraiment autour de ça, ok pas de soucis, on sait dans quoi on s'embarque. Mais POURQUOI en foutre un dans chaque dystopie, fantasy, fantastique, sf un tant soit peu jeunesse young adult qui traîne ?? C'est rageant, franchement !

      Non mais sérieux, là ça passe encore :p

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?