mercredi 18 mai 2016

"I.R.L." d'Agnès Marot

Gulf Stream - Avril 2016
9782354884154

A mon grand désarroi, et malgré la beauté réelle de ce bouquin, j'ai galéré à prendre une photo potable. Comme quoi, on peut être beau mais peu photogénique. Ou alors, je ne suis vraiment pas douée, c'est aussi une possibilité. Ou une évidence.
Une chose à savoir, que j'aurais pu mettre dans des tags d'ailleurs (ce genre d'information ne me revient jamais quand il faut), le jeu Les Sims, le tout premier, fut le premier jeu que je me suis payée avec mes propres sous (349 francs pour tout vous dire) et je lui ai voué une passion exclusive pendant un bon moment, je ne me suis jamais autant amusée avec les suivants, comme quoi il ne faut jamais essayer de regoûter à sa bonne vieille madeleine de Proust. Lorsque j'ai vu le résumé de I.R.L., je n'ai pas pu empêcher tous les souvenirs de remonter... Sauf que maintenant, quand je repense à toutes mes petites familles qu'il fallait emmener aux toilettes avant qu'un drame arrive, j'en ai presque des frissons !

De quoi ça parle
Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

Et ça donne quoi
En 2088 (un futur pas si lointain donc), Chloé découvre grâce à un mystérieux protecteur qu'elle vit entourée de caméras depuis toujours et qu'elle ressent souvent des émotions qui vont à l'encontre de ce qu'elle est ou qu'elle agit d'une façon qui ne lui ressemble pas. Et lorsqu'elle est rejetée par le garçon qui lui plaît (et qui semblait vraiment à fond aussi), elle comprend que quelque chose ne tourne vraiment pas rond, que tout ce petit monde est manipulé par d'autres, à l'extérieur (In Real Life...). Nous sommes donc dans un roman d'anticipation avec une idée de départ qui rappelle pas mal The Truman Show (l'un des meilleurs films du monde d'ailleurs) mais loin de bêtement tout reprendre, l'autrice réussit le tour de force d'aller plus loin. En citant elle-même le film (et tout un tas d'autres références culturelles et geeks), elle ancre définitivement son histoire dans notre réalité, dans notre futur, et dans ce que pourrait devenir la télé-réalité, où chacun peut voter pour le destin d'un ou plusieurs candidats que certains ont du mal à voir comme de véritables êtres humains (ça doit être la chirurgie esthétique aussi...). Cette critique est parfaitement rendue et s'étend aussi à la réalité "hors-jeu"/"hors-caméra", on pourrait sans problème la transposer à notre époque et à notre mode de vie ultra-connectée via le smartphone et les réseaux sociaux (et moi la première...).

Chloé est un personnage très intéressant, d'abord totalement déboussolé (et on la comprend : "salut, je t'ai déjà vu faire popo à ton insu !"), elle en vient vite à éprouver de la colère contre le public qui la regarde et la dirige malgré elle. Sa rébellion monte progressivement et ses actes trouvent toujours une justification possible, elle ne se laisse pas faire et on l'apprécie vraiment pour ça. Les autres personnages sont tous très intéressants même si j'avoue avoir eu quelques moments d'agacements envers Hilmi, l'intérêt amoureux de notre héroïne qui est fort passif. Mais en même temps, avoir un garçon dans le rôle de la princesse à sauver, voilà qui est fort rafraîchissant (même si je ne sais toujours pas ce qu'elle lui trouve ^^) ! Nous avons ici une sorte de triangle amoureux mais (je ne veux spoiler personne, attention), ça passe tout seul car Chloé possède une cervelle en état de marche (rafraîchissant x2 !).

Pour ce qui est de la construction de la narration, elle peut paraître un petit peu difficile au premier abord (nous basculons entre des chapitres In Game et In Real Life et dans le temps, entre 2088 et 2089) mais tout se met très rapidement en place. Découvrir ce qui relie les deux épisodes, à une année d'intervalle, devient vite une priorité et l'intrigue s’accélère et évolue de plus en plus vite à mesure que les pages se tournent.

4,5/5
A mesure que le temps
passe, Broco se demande s'il
n'est pas uniquement composé
de coups de crayon numérique...

En bref
J'ai vraiment adoré I.R.L, que ce soit à cause de ses personnages creusés ou de ses nombreux rebondissements mais surtout à cause de sa critique virulente de certains aspects de notre société actuelle. C'est une belle mise en garde, passionnante et bien écrite, bourrée de référence à une culture que j'aime (Truman Show, comme dit précédemment, Frankenstein, Queen, Matrix, etc.) et qui est, en plus, explicitée dans une annexe finale. Un coup de cœur d'autant plus rare et précieux que je me rends compte de plus en plus que la science-fiction n'est décidément pas mon genre de prédilection. Je découvre Agnès Marot avec ce roman et il est inutile de dire que je vais maintenant me renseigner sur ses autres parutions ! 

30 commentaires:

  1. Bon et bien... il me le faut !!!!!!!!!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Il est génial ! J'ai hâte de lire ta chronique !! :p

      Supprimer
  2. Dans ma PAL, décidément il me tente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben il faut le sortir de cette pal alors ! Juste pour que j'ai le plaisir de lire ton avis ;p

      Supprimer
  3. Je lai commander il est arrive aujourd'hui a ma librairie. Jai trop hâte de le commencer il a l'air juste énorme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est ! Tu vas sans aucun doute passer un super moment !! Bonne future lecture :D

      Supprimer
  4. Depuis récemment dans ma PAL, je crois que je viens très bientôt me lancer dans sa lecture :)
    En plus, j'adore trouver ce genre de références (films, culture pop ou autres...) dans les livres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est pareil pour moi ! En plus c'est assez rare, je trouve ! Bonne future lecture à toi :)

      Supprimer
  5. Oh mais celui-là il me le faut absolument !!!! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhéhéhé oui c'est sûr, il faut le lire absolument ! ;)

      Supprimer
  6. Le sujet a l'air intéressant en tout cas et ta chronique donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sujet est très bien traité et fait vraiment réfléchir ! Merci :p

      Supprimer
  7. Ah ! J'avais hâte de lire ta chronique sur ce livre et je ne suis pas déçu.
    Plus que les Sims, j'ai trouvé que l'histoire était plus proche d'un autre jeu vidéo : Star Ocean 3 (mais je pense que personne d'autre ne le connaît). Et sinon, j'ai comme toi beaucoup aimé les références parsemés dans le livre.
    Et pour ne rien gâcher, l'autrice est vraiment super sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue mon ignorance pour le coup ! Je pense que je vais me renseigner, ça m'intéresse pas mal :)
      Et en effet, Agnès Marot est très très drôle !

      Supprimer
  8. Ce livre me faisait déjà très envie, mais c'est vrai que ta chronique me donne encore plus envie de le lire. Je l'ai commandé sur un coup de tête il y a quelques jours... j'ai hâte de le recevoir pour le coup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merveilleux ! Je te souhaite une très bonne future lecture alors ! Vivement ta chronique ;)

      Supprimer
  9. Un mélange de Sims et du Truman Show dans un seul livre. J'achète ! Je veux :D
    Et un livre de plus dans la WL à cause/grâce (rayer la mention inutile) de Valentine. Bravo j'espère que tu es fière de toi... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *sifflote en regardant ailleurs*

      Mais carrément, que je suis fière !!! Et pas qu'un peu !!! Mouahahahahaha ;)

      Supprimer
  10. Il me fait grave envie, tout le monde n'en dit que du bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut vraiment le coup, il est très original et actuel, je l'ai vraiment adoré ! :)

      Supprimer
  11. On le vois partout ce livre!
    Il me donne bof envie... A voir 😂

    RépondreSupprimer
  12. Ce roman me tente énormément, moi, une grande fan des SIMS ! Je m'y suis remise depuis quelques jours et j'y reprends goût petit à petit (voir beaucoup ^^) :D
    BREF ! Il me tente trop ce bouquin !!! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu rejoues ?! C'est chouette, ça m'a donné envie aussi, il faudrait que je retrouve mes jeux ! :D Je pouvais passer un temps fou là-dessus xD

      Supprimer
  13. Je n'ai lu que ta conclusion pour me garder le mystère complet et total quand je le lirai (et quand je l'achèterai, donc). Mais il me fait tellement envie !!!
    (De l'autre côté du mur est super chouette si tu as aimé la plume de l'auteure)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai acheté juste après avoir lu celui-là tellement ça m'a plu ! Il parait que c'est vraiment une très bonne dystopie ! Tu en avais fait la chronique, non ? J'ai l'impression de l'avoir lu chez toi :)

      Supprimer
  14. Ah c'est carrément alléchant ça ! Ça fait surtout écho à une réflexion que je me suis faite l'autre jour en jouant aux Sims 4 (je suis bien d'accord, quand on a aimé les premiers, difficile de retrouver les mêmes sensations avec les nouveaux) quand j'ai essayé de faire tomber amoureux deux Sims qui n'ont pas voulu. J'ai du jouer comme un pied, mais c'est là que je me suis imaginée des sims disant "RÉVOOOOLTE" à mon écran.
    Bon, bref. Je note en tout cas le titre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait un moment que je ne me suis pas replongée dans les Sims pour les raisons que tu cites, je trouve ça presque trop complexe maintenant ^^ Je me rappelle effectivement la frustration quand ces imbéciles de sims ne veulent pas tomber amoureux l'un de l'autre !! Je te le conseille en tout cas, ça devrait te plaire :p

      Supprimer
  15. Je l'ai terminé hier soir et je l'ai adoré ! Comme toi, j'ai beaucoup aimé les références qu'Agnès Marot utilise pour construire son histoire. J'ai trouvé également que Chloé est un personnage très bien construit et on est loin de l'héroïne méga chiante...

    Perso, c'est les Sims 2 mes favoris ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que tu as aimé !! Vraiment une histoire originale :)

      J'aimais bien les sims 2 aussi, je crois, les enfants grandissaient moins vite, c'était drôle de leur apprendre à aller au pot xD

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?