vendredi 22 janvier 2016

Trois Livres #4


J'espère que les défenseurs de la "grande" littérature ne me tiendront pas rigueur du mélange Zola / littérature de l'imaginaire / jeunesse. Ahem. Non, en fait, je m'en fiche ;)


Au Bonheur des Dames
d'Emile Zola
Hatier - 1ere Parution 1883
9782218925306

Yeah ! Voilà la chronique du premier livre lu dans le cadre du Challenge des 100 livres. On peut aisément me reprocher de ne pas avoir pris de risques avec cette première lecture : Zola est mon auteur classique favori et je traînais cette vieille édition scolaire depuis des années sans l'avoir lu, pas facile de se motiver à lire ce genre de choses lorsqu'on est ravi d'avoir enfin quitté la fac !

Denise, suite au décès de son père, vient tout juste de débarquer à Paris avec ses deux frères. En cherchant le magasin de tissu de son oncle, elle tombe en arrêt devant un bâtiment immense aux longues vitrines gorgées de mille variétés de tissu, vêtements et articles de toutes sortes, Le Bonheur des Dames. Le coup de foudre pour ce nouveau type de magasin, cette "machine à vendre", est immédiat et contre l'avis de sa famille, désemparée devant ce monstre qui vole leur clientèle, Denise s'y fait embaucher. Commence alors une nouvelle vie, pleine de découvertes, dans la demeure de tous les excès, sous le regard de l'ambitieux Octave Mouret.
4/5
Qui veut bosser Au Bonheur
des Dames ?
Euh, non...

Ce qui est drôle (ou pas) à la lecture de ce roman, c'est que l'on retrouve le fonctionnement des grands magasins tel qu'il est encore aujourd'hui. Alors certes, les employés sont mieux traités (merci le Code du Travail) mais nous assistons vraiment à la naissance du capitalisme et de la grande distribution dans toute sa splendeur (toujours ou pas). Tout y est foisonnant, à l'image de ce grand magasin qui vole clairement la vedette aux personnages principaux, les descriptions sont vraiment nombreuses mais ne dérangent pas la lecture contrairement à ce qu'on pourrait croire, les personnages sont creusés, attachants, détestables ou pitoyables selon leur rôle dans le récit et je me suis vraiment mise à la place (malgré les quelques années qui nous séparent...) de Denise, qui débarque de sa cambrousse pour entrer au service de ceux qui ne reculent devant rien pour VENDRE.
Challenge 100 Livres
1/35
Et franchement, ça m'a parfois vraiment rebuté et dégoûté, un petit peu comme lorsque je regarde Capital sur M6, avec cette sensation qu'on nous prend tous, les clients comme les travailleurs, pour des pigeons, et on est pris dans le récit, écrasé par ce Au Bonheur Des Dames, comme tous les petits commerces qui peinent à survivre tout autour. C'est encore une fois le pouvoir de Zola, réussir à montrer TOUTE la réalité d'un monde, les qualités et les défauts de tous. Mais contrairement à d'autres romans que j'ai lu de lui (L'Assommoir sera toujours le meilleur pour moi) où l'on assiste clairement à la dégringolade des personnages et de leur univers, Zola arrive ici à nous illustrer à la fois la déchéance d'un monde et l'émergence, tout en puissance et en beauté, d'un autre. Et franchement, ça, c'est fort. Petite surprise aussi à la fin (peut-on encore parler de spoiler pour un livre qui a 133 ans ?)(et oui, j'ai pris ma calculette pour sortir ce chiffre...) tout de même, je ne m'attendais pas du tout à ce que l'histoire se termine ainsi et j'en suis venue à vérifier si je lisais bien un Zola ! Ce n'est donc pas un coup de cœur mais une belle lecture, enrichissante et surprenante, que je suis contente d'avoir faite, les classiques et moi, on faisait un break depuis la fin de mon Master et il se peut qu'on se soit réconciliés sur l'oreiller !


Hantée
de Christina Lauren
Hugo Roman - janvier 2016
9782755622997 

Christina Lauren ne fait pas partie de ma came habituelle. Rappelez-vous, ce sont elles (Christina et Lauren sont deux auteures différentes : Christina Hobbs et Lauren Billings) qui ont écrit la série érotico-romantico-pornotico commencée par Beautiful Bastard où un garçon et une fille n'ont pas l'air de pouvoir garder leur culotte/slip sur leur fessier plus de deux minutes. C'est donc tout à fait perplexe que j'ai lu le synopsis de ce Hantée sur différents blogs :

Exilée dans un pensionnant pendant quelques années, Delilah retourne enfin chez elle. Elle retombe sur son béguin d'enfance/de préadolescence, Gavin mais rien n'a changé que ce soit ses sentiments  ou le garçon en question. Plus délurée qu'avant, la demoiselle tente plusieurs approches, plus ou moins subtiles (indice : moins subtile) et le jeune homme tombe sous son charme. Mais comme nous ne sommes pas dans une bête romance adolescence, il y a un souci plus zarbi que des parents méfiants : une Maison autonome farouche qui protège Gavin comme la prunelle de ses yeux (des yeux qu'elle n'a pas, on est d'accord)(mais elle a des fenêtres, ça compte ?)

4/5
Si Maison fait la
vaisselle et les poussières,
je vote pour !
Vous l'aurez compris, nous sommes dans une sorte d'histoire de fantôme mais de personnes décédées, ici nous n'avons point (dit Maître Yoda). Il s'agit plutôt d'une Maison (avec une majuscule parce que c'est son nom) qui a des sentiments, qui respire, grogne lorsqu'elle est mécontente, se réchauffe sous les compliments et roucoule de bonheur (et fait accessoirement la cuisine)(pratique !). Mais un parent, ça sait se tenir, ça sait se taire quand le ou la petit(e) copain(ine) de son enfant de 16 ans ne lui plaît pas, une Maison, bof (la plomberie de la vôtre ne vous lâche-t-elle toujours pas au plus mauvais moment ?), je vous laisse imaginer la problématique ici.

Toujours est-il que Delilah doit gérer ce petit problème tout à fait naturel pour entretenir son histoire d'amour. Hantée n'est pas le livre de l'année, on est d'accord mais j'ai vraiment passé un bon moment : on s'amuse, on frissonne (un peu, on est loin du Stephen King tout de même), on s’inquiète pour les personnages et franchement, on se marre aussi parce que si pendant quelques heures les bruits de mon appart m'ont fait flipper (je sursaute facilement...), j'ai aussi bien ri devant cette fille de 16 ans qui ne s’inquiète pas plus que ça de la Maison vivante de son copain du même âge. OK. L'idée de départ était bonne mais elle a manqué d'approfondissement, l'histoire de Maison aurait pu être plus complète, plus creusée et c'est vraiment dommage. Néanmoins, je peux presque vous promettre un bon moment de détente avec cette romance ado légère mais originale !


In The End
de Demitria Lunetta
Lumen - avril 2015
9782371020399

Je vous ai parlé du premier tome de ce dytique lors de mon dernier "Trois Livres", il est temps maintenant d’enchaîner enfin avec le deuxième (je vous entends vous plaindre d'ici mais j'aime ménager mes effets).

Méfiance pour ceux qui n'ont pas le premier tome : spoiler alert !!

Nous retrouvons notre héroïne, Amy, tout juste sauvée de New Hope et des manigances du psy en chef. Son nouveau but est de rejoindre Fort Black, autre colonie de rescapés, pour rencontrer l'homme qui pourrait avoir les réponses et la solution à tous les problèmes. Mais elle va découvrir en Fort Black, prison reconvertie en foyer de haute sécurité (coucou Walking Dead) un vivier de malfrats et tout un tas de nouvelles manigances...

4/5
Un tome légèrement en
dessous mais le diptyque
vaut vraiment le coup !
Comme c'est souvent le cas avec les deuxièmes tomes, la surprise de la découverte du premier n'était plus là. Toutefois, nous sommes ici dans une très bonne suite qui, si elle n'est pas à la hauteur, apporte quelques nouveautés et pas mal de bonnes idées. Le monde décrit par Demitria Lunetta est toujours aussi violent, sombre et mortel, les problèmes d'Amy s'accumulent et on note l'apparition étonnante de la thématique du viol et du tueur en série, étonnante car peu souvent traitée de cette façon-là dans de la littérature dite de "jeunesse", certaines scènes sont franchement flippantes et certains personnages marquants flirtent avec la monstruosité. D'autres m'ont vraiment touché par leur combativité et leur caractère, comme Brenna, véritable petite guerrière ne se démontant jamais devant l'adversité. Ils ne sont par contre pas assez développés et j'aurai vraiment aimé en apprendre plus sur la jeune fille et sur d'autres, c'est dommage. De plus, ceux qui nous ont touchés dans le premier tome semblent avoir été laissés de côté, comme Baby qui devient entièrement passive, endossant le rôle de la princesse en détresse à sauver, ça en devient troublant... Toutefois, très loin d'être mauvais, ce second tome tient ses promesses côté révélation, rythme et action ! La narration est haletante, les pages se tournent toutes seules et l'aspect psychologique de tout ce petit monde est beaucoup plus approfondi que dans le premier tome. C'est une très bonne conclusion à un univers original dans ce type de littérature, angoissant, brutal et, finalement, assez réaliste !

37 commentaires:

  1. Il faudrait que je lise les livres de Demitria Lunetta !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il faut ! Ils sont vraiment bien et se lisent très vite ! :)

      Supprimer
  2. Il faudrait que je me lance dans "Au bonheur des dames", d'une part pour le challenge, d'autre part car j'adore la plume de Zola. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite d'apprécier ! J'aime aussi beaucoup la plume de Zola, mine de rien ça change, on ne lit plus grand chose de ce genre en ce moment ^^

      Supprimer
  3. J'avais beaucoup aimé Au bonheur des dames et pour le moment, il reste mon préféré de Zola :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est L'Assommoir ! Mais celui est très bien aussi, c'est juste un autre "genre" finalement ! :)

      Supprimer
  4. Yeah !! Contente que ta première lecture pour le challenge des 100 livres soit concluante !!! :D Joli billet qui me donne envie de le lire! Ce sera mon premier Zola, oui je n'ai jamais rien lu de cet auteur alors que j'ai fait lettre, c'est honteux je sais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca démarre bien effectivement ! J'hésite pour le suivant... Mais lance toi dans Zola, tu vas voir, c'est addictif ! Et c'est pas honteux, ça dépend du programme que tes profs ont suivi et de toute un tas d'autres choses :) Il y a beaucoup d'auteurs "importants" que je n'ai pas lu non plus, on ne peut pas être partout malheureusement ^^

      Supprimer
  5. Je n'ai lu aucun de ces trois livres !
    mais tes petits descriptifs sont top :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait plein de choses à découvrir du coup ;)

      Merci beaucoup !

      Supprimer
  6. La saga In the end me fait bien envie :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment bien et se lit très très vite ! Je te la conseille ;)

      Supprimer
  7. Le Bonheur des dames est peut-être le seul roman de Zola que j'ai lu (attends je fouille dans mon "mental palace" mmmmmmh... oui c'est le seul). Bon ça craint, c'est vrai, faudrait p'têtre que je me mette à en lire d'autres de lui, m'enfin. J'avais adoré justement cette fin assez étonnante chez Zozo (oui parce que même si j'en ai pas lu d'autres de lui, je suis allée à la fac, ça sert pas mal finalement). Limite si tu te demandes pas s'il était pas dans une période "in love" avec une madame.

    Pour les deux autres, bah le premier me tente guère (on va dire que les dames m'avaient pas vraiment conquise avec Beautiful Bastard) et le second, je ne lis pas ton avis, si jamais il me vient l'envie de lire le 1e tome. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ton "mental palace" ! J'imagine le mien comme une espèce de grand truc hyper encombré où le ménage n'a pas été fait depuis longtemps ! La fin m'a fait un choc perso, je me suis dit la même chose que toi : il était d'humeur romantique notre ami Zozo, ça m'a vraiment surprise !

      Sinon, Hantée, rien à voir avec Beautiful Truc ! Une petite lecture jeunesse pas désagréable avec une bonne idée de départ ;)

      Supprimer
    2. Haha pareil ! Je vois bien le mien comme un petit manoir poussiéreux qui n'a jamais vu la tête d'un balai.

      Supprimer
  8. Ah et j'allais oublié : BRAVO pour cette première lecture du Challenge ! Yeah ! Tu sais déjà sur quel livre du challenge tu vas te lancer ? (Fondation par exemple ? ;) J'dis ça j'dis rien).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé message subliminal inside ;) Je pense que ça va être ça, effectivement !

      Supprimer
    2. Yeah ! Je viens de finir le premier tome, c'est vachement chouette. Je me mets au second tome sans plus attendre.

      Supprimer
    3. Oh voilà qui m'encourage ^^ ! J'ai deux livres rapides à lire avant et je m'y colle !

      Supprimer
  9. Je ne vais rien dire sur le Zola puisque les seuls classiques qui m'intéressent sont Orgueil & Préjugés et Les hauts de Hurlevent ;)
    Par contre, Hantée me tente depuis sa sortie ! Ça va, je n'ai pas pris trop de risque, je l'ai pris en ebook :p J'ai hâte de voir ce que ça peut donner. J'avais lu Beautiful Disaster de la même auteure et quelle horreur à lire >< Heureusement, Hantée est un genre différent ou du moins, n'est pas érotique ^^
    Ah ! Contente de voir ton avis sur In the end :) J'ai eu un coup de coeur pour le premier tome alors j'espère adorer celui-ci :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiéte, Hantée n'a absolument rien à voir avec Beautiful Truc (qui m'avait bien dégoûté aussi !), pas du tout d'érotique là-dedans, quelques petits bisous chastes et encore ^^

      In The End est un peu moins bien que le premier mais c'est une excellente suite (et fin) ! Je suis vraiment contente de les avoir lu ! Je viens d'ailleurs de me prendre Forget Tomorrow chez Lumen, je sens que je vais suivre cette maison d'édition de plus près !

      Supprimer
  10. Au bonheur des dames : sûrement le seul roman de Zola que j'ai aimé (haha ^^)
    Hantée : je veux trop le lire !
    In the end : j'ai adoré :)
    Trois bons choix :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Effectivement, ce fut trois bonnes lectures bien différentes mais qui font toutes passer un bon moment :)

      Supprimer
  11. Tu m'as donné envie de lire "Au bonheur des dames", d'autant plus que... je n'ai jamais lu de Zola. Eeeh oui. Je trouve toujours ça chouette et un peu effrayant en même temps qu'on retrouve des situations d'aujourd'hui dans des classiques qui commencent un peu à dater.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un début à tout ! :)

      C'est vrai que sur certains points, ça fait vraiment bizarre de retrouver des situations actuelles dans un ouvrage de 1883... Comme quoi, rien ne change vraiment, c'est assez effrayant, comme tu le dis.

      Supprimer
  12. Moi j'ai bien aimé Hantée, j'ai trouvé que le côté intrigant et fantastique de l'histoire était bien dosé, pour une fois la romance ne prenait pas toute la place !! ^^ Il faut que je lise In the after et Au bonheur des dames ^^ c'est le premier livre que j'ai téléchargé sur ma Kobo tiens ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi bien aimé ! Je regrette juste le manque d’approfondissement, j'aurais aimé en savoir plus, j'en ai pas eu assez de "Maison" et oui, la romance était presque secondaire, c'était chouette :) C'est vrai que c'est cool pour ça la Kobo, les livres en libre accès pour les droits d'auteur ^^, j'ai hâte de savoir ce que tu en penses, tu as déjà lu d'autres Zola ?

      Supprimer
  13. Au bonheur des dames me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est chouette ! ça fait du bien un classique de temps en temps :)

      Supprimer
  14. Je note le Zola pour mon objectif :)
    Je suis content que tu n'ai pas été déçue par la suite de In the after ! Les suites, c'est pas toujours facile :p Et j'ai bien aimé Hantée aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton objectif ? Lire des classiques ? Si oui, Zola est un bon choix, il est assez simple à lire, son style est très contemporain, les descriptions peuvent parfois paraitre longues mais ça passe tout seul !!

      J'ai toujours peur pour les suites, c'est vrai, on dirait que les auteurs ne savent pas comment terminer parfois et ils fichent tout par terre ^^
      Et Hantée était vachement original, je vois bien le truc en film, avec de jolies effets spéciaux, ça peut être chouette !

      Supprimer
    2. Oui, mes objectifs :) C'est ce qu'on m'a dis, que Zola faisait beaucoup de lonnnnng descriptif ! Oui, hantée pourrait être pas mal en film !

      Supprimer
    3. Honnêtement, c'est pas le pire pour les descriptions xD mais je peux comprendre que ça rebute !

      Supprimer
  15. Dans les trois je n'ai lu que Zola. Au Bonheur des Dames est l'un de mes Zola préférés, en réalité c'est le premier que j'ai lu de lui et c'est ainsi que j'en suis tombée amoureuse. Les autres ont l'air pas mal du tout, je note ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, c'était L'Assommoir, quelle claque je me suis pris avec ce livre ! Monstrueux... Ça m'a marqué à vie ^^ Les deux autres sont bien différents de notre ami Zola mais ils valent aussi le coup ;)

      Supprimer
  16. J'aime tellement Au Bonheur des Dames. Je trouve ton édition superbe ^^.
    Bises

    Johanna aka PopcornandGibberish (oui je me doute que tu le saches maintenant mais sait-on jamais hein!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé merci ! C'est une vieille édition scolaire mais je l'aime bien aussi, elle est jolie ^^

      (je t'ai reconnuuuuuuuu ^^ tu as un joli prénom d'ailleurs, j'aime beaucoup :) )

      Supprimer

Un petit mot pour le Broco ?