mercredi 11 novembre 2015

Le Point BD #3




Un nouveau Point BD, avouez que ça fait longtemps ! On commence avec une belle histoire de caca  (sisi) et on enchaîne, sans transition, avec deux merveilles musicales. Voilà. Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir !

Carnet de Santé Foireuse
de Pozla
Delcourt - sept 2015
9782756066394


Depuis aussi loin qu'il s'en rappelle, Pozla a toujours eu mal au ventre, mais vraiment mal, des douleurs à se tordre en deux, en trois et en quatre, à se précipiter aux toilettes, à se vider les tripes plusieurs fois par jours, à en avoir honte. Après s'être entendu dire par plusieurs médecins que tout était dans sa tête (trop nerveux, trop stressé, trop angoissé), il a appris à vivre avec et la cuvette des toilettes est devenue une part de lui. Jusqu'au jour où la douleur est revenue, plus violente et présente que jamais et c'est là que la maladie de Crohn a été détecté et (enfin) diagnostiqué. Hospitalisé, loin de sa femme et sa petite fille tout juste née, il se retrouve seul avec son carnet de dessin et ses crayons, il couchera, jour après jour, sa douleur, les soins, les infirmières, les opérations, sa douleur, encore, ses émotions, les médicaments, les amis et la solitude. 
5/5
Rien que pour le fait
de rendre beau un intestin,
ça mérite le coup d’œil, non ?

Je ne vais pas vous le cacher, cette BD a été un véritable coup de cœur mais surtout un gros coup de poing dans la face. La maladie de Crohn, on en entend très rarement parler, c'est quelque chose d'assez honteux, qui touche au caca, aux intestins et à tout le système digestif, trois choses que la société en général aime à penser qu'elles n'existent pas vraiment. Ici, Pozla révèle tout, de son corps qui ne lui appartient plus vraiment, transformé en un assemblage de plomberie fonctionnant mal et le lâchant sournoisement, qu'il faut trifouiller, ouvrir, fermer, ouvrir encore, enlever un morceau... Les illustrations pleines pages le représentant entièrement composées d'intestins sont très parlantes et, malgré le côté "intestinal", magnifiques, pleines de couleurs et vivantes ! J'ai tremblé avec lui, ragé devant l'injustice de la maladie qui s'en prend à ce jeune papa de 30 ans, j'ai compati avec sa femme qui porte à elle-seule tout le foyer sans (presque) jamais se laisser abattre, j'ai eu mal au ventre en même que le narrateur. C'est dur, mais c'est beau, c'est humain. Et l'expression "exposer ses tripes" n'a jamais pris un sens si littéral. C'est un gros pavé mais on ne peut pas le lâcher, et si j'ai ri (parfois), j'ai aussi vraiment failli pleurer (beaucoup), chaque page est une œuvre d'art délirante (certains sont faites clairement sous une importante médication) mais explicite. Bref. Lisez-le. 




California Dreamin'
de Pénélope Bagieu
Gallimard - sept 2015
9782070657582


Pénélope Bagieu a commencé en faisant de la bd sur un blog (complètement laissé à l'abandon d'ailleurs, le blog, snouf), bd qui a souvent été présentée comme "girly" et donc un tout petit peu méprisée (attention, gros débat), mais l'auteure a vieilli et cherche, depuis quelques albums, à s'émanciper de ce statut. Et pour celui-ci, California Dreamin', c'est une véritable réussite ! Nous avons ici le parcours d'Ellen Cohen, aka Cass Elliot, chanteuse des Mama's & The Papa's, depuis sa naissance jusqu'à ses premiers succès. Je connaissais très peu l'histoire du groupe, même si j'apprécie beaucoup leurs chansons, et encore moins celle de "Mama's" et la découverte a été formidable : un sacré personnage, talentueuse, un peu folle, drôle, paumée, qui rappelle la chanteuse de Gossip (dont le nom m'échappe...) (Beth Ditto !! Merci Google) et cela pas seulement parce qu'elles sont toutes les deux plutôt voluptueuses... 


5/5
Le dessin est magnifique, on reconnaît Bagieu mais c'est plus sobre, plus brut, tout en crayonné et ça correspond tout à fait à l'ambiance évoqué, à l'époque mais aussi à la musicalité qui transparaît à chaque page ! C'est d'ailleurs un roman graphique à lire avec un best-of du groupe en fond sonore, pour être pleinement immergé dans l'atmosphère (à la manière de Love Is In The Air Guitargros coup de cœur pour ce récit dans un univers étonnant). En bref, que vous connaissiez ou non le personnage ou le groupe, jetez-vous dessus, c'est une petite pépite, représentative d'une époque américaine historiquement importante (l'assassinat de Kennedy pour ne citer que ça) mais aussi (et avant tout) l'histoire d'une fille amoureuse, qui revendique et aime sa différence, avec un tas de défauts et faisant parfois preuve d'une grande naïveté. Et ça, je suis sûre que beaucoup d'entre nous peuvent s'y retrouver.


Love In Vain : Robert Johnson 1911-1938
de Mezzo et J-M. Dupont
Glénat - sept 2014
9782344003398




Mon père est totalement fou de Blues et comme il a des goûts et des attentes assez prononcés, c'est vraiment difficile de lui faire des cadeaux qu'il apprécie vraiment. Mais cette BD me semblait plutôt bien correspondre : de belles illustrations mêlées à un personnage très connu de ce genre musical. Et j'ai mis un an à lui emprunter pour me faire ma petite idée de non-connaisseuse. Un petit avant-propos déclare d'ailleurs qu'il n'y a nul besoin d'aimer le blues pour apprécier la BD. Certes. Mais moi, à part un épisode de Supernatural sur les "crossroads demons", je ne le connais vraiment pas, ce Robert Johnson !


4/5

Pour résumer, Robert Johnson est un bluesman devenu célèbre grâce à sa musique mais aussin et surtout, à cause d'une sorte de légende urbaine qui tournait et tourne encore autour de lui : il aurait fait un pacte avec le diable, et plus précisément avec les démons que l'on retrouve à certains croisements la nuit à minuit : son âme pour pouvoir jouer comme un dieu (humhum LOL). Et ce serait comme ça que le jeune garçon qui grattouillait péniblement sa guitare serait devenu la légende que l'on connaît aujourd'hui. Mais toujours est-il qu'il est malheureusement mort extrêmement jeune et a été le premier membre du tristement célèbre "club des 27". C'est cette courte vie que nous raconte un étrange narrateur, dont nous ne connaîtrons l'identité qu'à la toute fin. L'utilisation du noir et blanc est juste parfaite, chaque planche peut être prise comme une entité unique et encadrée dans votre salon comme l’œuvre d'art qu'elle est (ça contrastera avec les pages très colorées de Carnet de Santé Foireuse). Plus que le récit d'une vie, nous en apprenons aussi sur la vie des noirs de l'époque, sur la musique blues en général, c'est superbe et ça donne envie de se mettre à en écouter.

26 commentaires:

  1. Trois albums que j'ai réellement apprécié (avec une mention spéciale pour l'ouvrage de Pozla qui fourmille d’inventivité graphique)
    Merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Pozla est une pure merveille !
      C'est marrant, j'étais justement sur ton blog quand j'ai vu ton commentaire arriver :)

      Merci pour ton passage !

      Supprimer
    2. Les grands esprits se rencontrent :D

      Supprimer
  2. Je n'ai lu aucun des trois mais je compte tous les lire ^^
    California Dreamin était déjà dans ma wishlist, mais je rajoute les deux autres. Merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie !! N'hésite pas revenir me dire ce que tu en as pensé ! Et je te souhaite de très bonnes lectures (mais je n'en doute pas du tout ^^)

      Supprimer
  3. La dernière me correspondrait plus et je te remercie de la découverte =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de problème :) Si tu la lis, n'hésite pas à me dire ce que tu en penses !

      Supprimer
  4. La BD sur la maladie de crohn m'intéresse fortement,effectivement il n'a pas l'air petit ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un gros pavé et elle est pas donnée... MAIS c'est une merveille ! Si tu peux, jette toi dessus sans hésiter, je crois que ça va rester mon coup de cœur bd de l'année !

      Supprimer
  5. Par contre, je ne suis pas du tout BD! Mais content que ça t'ai plus! Il n'y a que de bonnes notes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah tu devrais essayer, ce sont des livres comme les autres, surtout les romans graphiques, c'est super beau, avec de belles histoires :)

      Supprimer
  6. J'ai entendu parler du 1er (de la bouche de Pénélope d'ailleurs sur une vidéo où elle en disait le plus grand bien). Je le feuilletterai à l'occasion pour voir si ça pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi cette vidéo qui m'a fait connaitre cette bd, et je ne regrette pas une seule seconde de m'y être intéressée ! Si tu la lis, j'ai hâte d'avoir ta chronique :)

      Supprimer
  7. OKAY. Je note tout ça, me mettant de plus en plus souvent à la lecture de BD. Le Bagieu me fait de l'oeil depuis un petit moment déjà...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce sans hésiter ! C'est bien de se mettre à la bd, il y a tellement de bonnes choses, ça me désole toujours un peu que ceux qui aiment lire passent à côté ! :)

      Supprimer
  8. Carnet de santé foireuse a l'air super bien ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une merveille ! Je te le conseille vivement ! :)

      Supprimer
  9. Bon c''est sûr, je vais lire Carnet de Santé Foireuse !!! :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette chouette chouette ! Et je veux, non, j'exige !, un retour ! xD

      Supprimer
  10. Oooh elle me tente de plus en plus la nouvelle BD de Pénélope Bagieu !!! :) pour ma part, qu'est-ce que j'avais pu rire avec sa série des Joséphine..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi ! ça fait longtemps d'ailleurs, faudrait que j'y rejette un coup d’œil ! Celle-ci n'est pas du tout du même genre mais c'est aussi vraiment très bien !

      Supprimer
  11. La BD de Pénélope Bagieu me fait de l’œil :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la conseille vivement, elle est vraiment très bien ! :)

      Supprimer
  12. Désolé, aucun ne me tente vraiment, à la limite Carnet de santé foireuse à l'occasion :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf, on ne peut pas gagner à tous les coups ! :)

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]