mardi 18 juillet 2017

- Modern Lovers -

- Modern Lovers -
Emma Straub
Éd. Presses de la Cité

Y a pas à dire, mon chat, c'est le plus beau. Même quand il fait la gueule parce que j'ai le culot de le déranger en pleine sieste pour prendre une photo. En même temps, mon petit pote, faut bien payer les croquettes (ça, c'est ce que je lui fais croire, il n'est pas au courant que ça ne rapporte rien, un blog littéraire, mais si vous pouviez garder le secret pour moi, j'en serais fort aise). Heureusement, pour les bourses faiblardes et pour les croquettes de qualité (je suis sûre qu'ils mangent mieux que moi, ces ingrats), il existe Netgalley, Grand fournisseur de livres numériques devant l'éternel. Merci donc à eux et à l'éditeur Presses de la Cité pour ce roman !

Le résumé récent


Dans cette rue-là, certains enfants ont deux mamans, des cheveux violets, le droit de fumer des joints sans se cacher. Dans cette rue-là, des couples de quadra vivent encore des droits d'auteur d'un tube écrit à quatre mains pour une icône rock suicidée qui fut leur camarade et plus si affinités.
Dans cette rue-là, des amitiés se bonifient depuis l'université.
Car cette rue-là se trouve au cœur du plus trépidant quartier de New York : Brooklyn. Et des trépidations, il y en a, au cours de ce fol été que traversent Elizabeth, Andrew et leur ado prodige, Harry, mais aussi Jane, sa femme Zoé et leur explosive Ruby, née d'un don de sperme. Au programme : crise de fin d'ado et crise de la quarantaine, crise de couple et crise existentielle, crise de larmes et crise de fous rires !





L'avis révolutionnaire

J'ai découvert Emma Straub avec son premier roman paru en France, Les Vacanciers, il y a maintenant deux ans. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, celui-ci n'avait pas franchement fait l'unanimité et pourtant, moi qui l'avais lu en bord de mer, j'en garde un bon souvenir. Du coup, sans trépigner d'impatience en attendant le prochain de l'autrice, j'ai été tout de même ravie de découvrir Modern Lovers dans la sélection Netgalley.

Dès les premières pages, j'ai reconnu le style très identifiable d'Emma Straub. Sans que j'arrive à mettre véritablement le doigt sur ce qui fait sa particularité, Emma Straub possède une patte indéniable. Nous sommes plongés dans le quotidien de quadragénaires de Brooklyn, totalement et irrémédiablement "normaux" si on passe sur le fait qu'ils ont été célèbres pas mal plus que les 15 minutes réglementaires, grâce à un groupe d'étudiants et, plus particulièrement, grâce à une chanson. Mais la vie passe (et tout le monde trépasse) (pardon, c'est l’excitation à l'idée de démarrer la nouvelle saison de Game of Thrones) et tout ce petit monde a grandi et vieilli. Ils sont mariés, ont eu des enfants, des prêts immobiliers et un monospace. Moins rock'n'roll, tu meurs. N'est pas Keith Richards qui veut.

Le récit nous plonge dans cette routine "normale mais pas tant que ça", avec une lenteur, une langueur, propre à Straub. La lenteur et la langueur ne sont absolument pas à prendre péjorativement ici, au contraire, c'est doux, c'est indolent, c'est la vie. Par contre, comme nous sommes tout de même dans un roman, vous vous doutez que BIM il va y avoir un élément perturbateur, sinon ça n'intéresse personne. Ici, ce sont les vieux souvenirs qui vont, petit à petit, resurgir lorsqu'une productrice décide et insiste pour tourner un film, un biopic, sur la vie du groupe de nos personnages et de sa leader, aujourd'hui disparue de l'image.

Forcément, étudiants, rock et drogues en tous genres, il y a anguille.

Autour de tout cela gravitent Harry et Ruby, deux adolescents qui ont bien du mal à gérer l'ancienne célébrité de leurs vieux ringards de parents.

Emma Straub, dans ce court roman, pose beaucoup de questions, mais sa thématique principale reste, tout simplement, les relations entre les êtres humains, qu'elles soient amoureuses, familiales ou amicales. Et ça se mange sans faim/fin. Modern Lovers est un roman bourré de nostalgie et d'amour à la lecture fluide et agréable, c'est drôle et accueillant. Néanmoins, il aurait tout de même mérité quelques développements et des personnages peut-être un peu plus profonds. Mais ça reste un très bon moment de lecture.


En Bref
Broco recommande !

Modern Lovers vous propose de faire une petite incursion dans un moment de la vie de ses personnages, vous y entrez par la porte de derrière et ressortez de la même façon. L'intrigue n'est pas exceptionnelle, les personnages sont assez classiques et personne n'a de gros problèmes. C'est un récit universel (avec quelques soucis de riches tout de même), avec beaucoup d'humour et d'acidité. En gros, ça se lit tout seul et c'est parfait pour les vacances d'été. La nostalgie qui entoure le récit et le message qu'il délivre est tout à fait plaisant et j'attendrais tranquillement, à l'image de la plume d'Emma Straub, la prochaine parution de l'autrice...

7 commentaires:

  1. Ben tu vois, j'étais pas plus tentée que ça (j'avais peur d'une romance un poil mièvre vu que je ne lis plus les résumés) et maintenant si.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, vraiment rien à voir avec une romance ! Un récit de vie en fait, c'était chouette :)

      Supprimer
    2. Entre le titre et la couverture, ça prêtait clairement à confusion.

      Supprimer
  2. J'ai les deux romans d'Emma Straub dans ma PAL et il me tarde de les découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré son premier, une lecture estivale idéale ! Curieuse de connaitre tes avis :D

      Supprimer
  3. Aaah maaaiis arrêêête ouii de me faire envie avec tes livres là ? Si mon banquier appelle, je dirais que c'est ta faute, voilà. =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. xD Même pas peur des banquiers !! (enfin, si, un peu quand même ^^)

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]