mercredi 20 septembre 2017

- Sang Tabou -

- Sang Tabou -
Camille Emmanuelle
Éd. La Musardine

Comment voulez-vous que j'arrive à faire de jolies photos quand il y a toujours : un nuage qui passe (et donc une luminosité de merde) et un chat qui vient essayer d'aider ? Non mais vraiment, je vous jure, la vie d'une blogueuse littéraire, ce n'est vraiment pas facile tous les jours. Bon, en attendant d'avoir une photo potable (ce qui n'arrivera probablement jamais ici), vous pouvez visualiser mon pied en haut à gauche, pied normalement très pudique et contre la diffusion de son image sur le web, quel cadeau, non ?

[Notez que depuis la prise de cette photo, l'été nous a quittés, le fourbe]

De toute façon, aujourd'hui, niveau pudeur, on repassera puisque, aujourd'hui sur ce blog, nous allons parler règles. Règles de quoi ? De la manille ? Du monopoly ? Niet, nicht, nein nein nein ! Les règles aka le sang qui vous sort de l'utérus une fois par mois si vous êtes nées avec des chromosomes XX, bandes de veinardes.

De quoi ça cause ?


Pourquoi chuchote-t-on quand on demande un tampon à une collègue et, sur le trajet des toilettes, fait-on en sorte de bien cacher l'objet, comme si on transportait un sachet de coke ? Pourquoi, alors qu'on en a parfois très envie, on s'interdit de faire du sexe pendant nos règles ? Pourquoi en 2017 dans les pubs pour serviettes, le liquide est-il toujours bleu ? Pourquoi est-ce qu'on entend encore au bureau : "oh la la, Machine elle est énervée, elle a ses règles ou quoi ?" ? Pourquoi les femmes qui souffrent le martyre pendant leurs règles doivent rester belles et se taire ? Pourquoi les hommes ne connaissent rien sur les règles des femmes, et sont donc ignorants sur ce que vit la moitié de l'humanité une fois par mois pendant 40 ans ?

Et est-ce que c'est bien ?

Oui.

C'est même mieux que bien, c'est une lecture indispensable que tout le monde devrait faire ! Je suis moi-même en train d'essayer de persuader Monsieur Pumpkins de l'ouvrir mais, étant donné qu'il n'y a pas de dragon dedans, c'est mal barré, j'vous prie de me croire.

La thématique de ce court essai est très claire, parler des règles, du tabou universel qu'elles présentent et de la honte qu'ont les femmes à en parler. C'est un sujet dont on entend de plus en plus parler (et c'est tant mieux) et pas mal de textes commencent à paraître. Pour une première approche, Sang Tabou est parfait. Clair, concis, il vous apprendra beaucoup sur l'histoire autour de la vision des menstrues, sur ce qu'elles engendrent pour les femmes d'autres cultures et vous apportera quelques pistes psychologiques et sociologiques sur le pourquoi du comment de cette honte que l'on a toutes ressentie au moins une fois en demandant un tampon à quelqu'un.

Comme pour Lettre à celle qui lit mes romances, le ton est léger, simple, même si parfois à la limite de la grossièreté (moi, ça m'est égal, j'aime bien, mais je sais que ça peut en déranger certain(e)s). Ainsi, en lisant ce texte, j'ai eu plus la sensation de discuter avec une copine (bien révoltée, la copine) plutôt que de lire un pompeux et étouffant essai sociologique, ce qui est fort appréciable, entre deux romans !

Camille Emmanuelle ne m'a pas spécialement appris grand-chose, puisque je m'intéresse à ce sujet depuis pas mal de temps maintenant et que j'ai lu pas mal d'articles en ligne. Néanmoins, elle a souvent mis le doigt (non pardon, je reformule) (ooooh que c'est de mauvais goût, ça !), elle a souvent réussi à poser au bon moment les bons mots, exprimant ainsi un ressenti inconscient.

Presque tout ce qui touche aux règles est abordé, coupe menstruelle, publicité bleue, syndrome du choc toxique, honte de la tâche, etc. L'ouvrage se veut décomplexant et, si tout le monde (et surtout ceux que ça dégoûte) se donnait la peine de le lire, une bonne partie de la population se sentirait bien mieux, et bien moins seule, chaque mois.


En Bref
À lire !

Avec Sang Tabou, Camille Emmanuelle continue sur la même lancée que Lettre à celle qui lit mes romances : démystifier des codes et des tabous, pointer du doigt des pratiques absurdes, tellement ancrées qu'on ne les voit presque plus. C'est décidément une autrice que j'apprécie. Grâce à sa fluidité de langage, son humour et sa dérision, j'apprends tout en me détendant (un peu comme avec Sapiens, voyez, sur un tout autre sujet !). Je sens que je vais bientôt me lancer dans Sexpowerment, le dernier qu'il me reste à découvrir, je vous en donnerai probablement des nouvelles ! En attendant, n'hésitez pas à jeter un coup d’œil à celui-ci !

30 commentaires:

  1. Oh oui qu'il est bien et d'utilité publique ! Quand je vois sur Twitter des gros beaufs (pour ne pas dire autre chose) qui se permettent d'être désobligeant (pour ne pas dire autre chose...) au sujet des règles, ayant du mal à considérer que ça s'apparente à un problème de santé quand tu es pliée en deux une fois par mois et qu'il t'est difficilement possible de travailler ce jour-là... BREF ça donne envie de distribuer ce manuel à la sortie du métro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton sens de la mesure ! J'en ai même déjà vu un qui disait que, quand même, lui quand il avait envie de pisser, il était capable de se retenir et il voyait pas pourquoi on ne pouvait pas en faire de même #coursdebiologie ^^

      Supprimer
    2. Et le rapport entre l'envie de pisser et d'avoir ses règles, c'est... ?! T'as envie de lui répondre quand on saigne du nez, vazy pour retenir ton nez de couler. L'ignorance... ça fait des dégâts.

      Supprimer
    3. Pourquoi s'embêter à apprendre l'anatomie, hein, quand on croit tout savoir ? -_-

      Supprimer
  2. Ah mais c'est qu'il faudrait faire lire ce livre à tout le monde, surtout aux hommes qui font la grimace lorsqu'on leur dit qu'on a nos règles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PIRE que ceux qui font la grimace : ceux qui hurlent au truc dégoûtant, voire même contre-nature ! Nan mais ALLO xD

      Supprimer
  3. Haha, j'adore ta façon d'écrire tu me fais trop rire! J'ai noté le titre, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoooo merci c'est gentil, j'essaye, je suis contente que ça marche :D ♥

      Supprimer
  4. On devrait le faire lire aux lycéens. Qui sait ? Grâce à ce livre, ils seront peut-être les collègues moins cons de demain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais OUI carrément !! Hélas, j'ai parfois l'impression que c'est de pire en pire -_-

      Supprimer
  5. J'en entends parler depuis quelques temps, j'avoue que j'ai bien envie de mettre la main (pour rester dans le jeu de mot dégueu) dessus !
    Dommage qu'il n'y ait pas de dragons dedans quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HAHAHAHAHAHAHA la main DEDANS même !!!! xD

      (et regarde ce que ce grand nigaud a posté juste en-dessous de ton commentaire) (c'est lui, Monsieur Pumpkins ^^)

      Supprimer
  6. bah une femme qu'a ses règles ça ressemble vachement a un dragon quand même !

    #mêmepashonte, #unpeuquandmême

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. Super ! Tu vas voir, c'est une lecture passionnante !

      Supprimer
  8. C'est vrai qu'on devrait en parler un peu plus, maintenant me plonger dans un livre qui ne parle que de ça, bof :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahaha oui je comprends ! Après, c'est vraiment court, instructif et drôle, donc ça passe nickel ;)

      Supprimer
  9. Je l'avais repéré il y a quelques temps mais je n'avais pas fait le rapprochement avec l'auteure de Lettre à celle qui lit mes romances x) J'ai adoré ce dernier d'ailleurs ! Sans surprise, je vais me procurer celui-ci très prochainement. J'ai hâte de voir ce qu'il en est :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore cette autrice, elle est super agréable à lire (t'as pas l'impression de te farcir un essai pénible, quoi) et je me marre comme une baleine à chaque fois ! Tu reviendras me dire ce que tu en as pensé ? :D

      Supprimer
  10. J'ai lu mon essai de l'année avec Sapiens, mais bon, je peux me forcer à augmenter ma moyenne. En tout cas je le note, c'est le genre de thème qui m'intéresse toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci est tellement court (150 pages de mémoire) et tu te marres tellement comme une baleine en le lisant (même si tu as parfois envie de jeter le bouquin de rage) que ça passe NICKEL !

      Supprimer
  11. Voilà un sujet qui mérite d'être mis en avant. En tout cas, ça m'intéresse !

    RépondreSupprimer
  12. Je saurai quoi lire quand j'aurai enfin lu Lettre à celle... qui traîne dans ma PAL depuis trois mois ! Je ne sais pas si j'apprendrai beaucoup de choses, mais ça m'intéresse quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben alors !! Ça se lit tellement vite en plus ! Aucune excuse xD
      Voilà, c'est pareil, je n'ai pas appris beaucoup parce que je m'intéresse pas mal au sujet MAIS c'est agréable à lire et ça permet d'avoir des exemples concrets :)

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]