jeudi 21 septembre 2017

- La lune est à nous -

- La lune est à nous -
Cindy Van Wilder
Éd. Scrinéo

Vous savez que j'aime bien vous raconter des histoires sur le comment, pourquoi et kannétildonk de l'achat et de la lecture de mes livres. Eh bien, accrochez-vous parce que celui-ci en a une sacrée, d'histoire !

Remettons les choses dans le bon sens, c'est-à-dire dans leur contexte : j'attendais ce livre, moi grande friande de littérature young adult contemporaine et, plus encore, de Dame Cindy Van Wilder, depuis cette fameuse dédicace aux Imaginales. Je trépignais donc, tout en discrétion.

Mais voilà, il a fallu que je parte en vacances (tu la sens, la corvée là ?) la semaine de la sortie. Franchement, le respect n'existe plus en ce bas moment. Heureusement, Titine n'est pas brocoli à se laisser abattre devant tant d'adversité. Ni une ni deux, Titine demande à Siri de lui localiser les librairies et les grandes surfaces culturelles de la région. Malheur ! Les bougres de la Fnac de Bayonne n'arrivaient pas à mettre la main sur les 3 exemplaires qu'ils avaient en stock. Cela dit, je ne suis pas certaine qu'ils les aient vraiment cherchés... (j'ai été, et je suis toujours, libraire dans l'âme, j'ai le droit de critiquer, non mais) (et en plus, ils étaient pas sympas) (oui, j'étais fâchée) Un Cultura plus tard, deux librairies ensuite (dont la sublime Bookstore de Biarritz que je vous conseille d'aller visiter si vous passez dans le coin, leur local est magnifique ! Sans oublier, la Librairie de la rue en pente à Bayonne, très belle également), toujours rien.

Je vous laisse imaginer mon désarroi. J'ai donc fait ce que je fais toujours dans ces cas-là. J'ai boudé.

Mais Titine a un atout qu'elle ne soupçonne même pas dans sa poche gauche : un Monsieur Pumpkins version chevalier servant pourfendeur du stock 0. Après moult appels, il a réussi à me le dégoter à la librairie Hirigoyen, à Bayonne. Cet homme est génial, qu'on se le dise.

Vous comprenez, il FALLAIT que je lise dans la voiture, sur le chemin du retour et on repartait le lendemain. Oui bon ok, je gère très mal la frustration. J'ai dû être sevrée trop tôt ou quelque chose dans ce goût-là.

Et ce livre donc ?


La lune éclaire le résumé




Max et Olivia n'ont pas grand-chose en commun. Max, solitaire et complexé, peine à s'intégrer dans son nouveau lycée. Olivia, sociable et hyperactive, vient d'être recrutée par la très populaire chaîne YouTube " Les Trois Grâces " et s'investit dans le milieu associatif. Ils n'ont rien en commun, si ce n'est qu'ils sont en surpoids, et que le monde le leur fait bien payer. Lorsqu'ils se rencontrent, ils se comprennent instantanément. Et décident de réagir – chacun à sa manière. L'habit ne fait pas le moine, dit-on... Ni Max ni Olivia ne s'attend aux défis qu'ils vont rencontrer. Et si l'aiguille de la balance n'était pas le seul challenge ? Et s'il était possible de décrocher la lune, même après être tombé à terre ?
L'avis est à vous

Alors, après cette longue introduction de gamine capricieuse (oui, j'ai tout de même un peu honte), dis-nous, Titine, est-ce qu'il valait toute cette aventure ce livre ?

Sitôt entre les mains, sitôt commencé et, quelques heures après, entre un sandwich triangle absolument immangeable, une pause pipi sous une averse torrentielle et des chants approximatifs même pas en rythme, sitôt terminé.

Je l'ai lu presque d'une traite (faut dire qu'avec les 10 heures de route qui nous attendaient, j'avais de la marge). Et j'ai tout bonnement adoré. Pourtant, je l'attendais un peu au tournant, Cindy Van Wilder, je savais déjà qu'elle gérait de main de maître la fantasy et le thriller d'anticipation, mais le contemporain, genre que je préfère personnellement, c'est autre chose ! Et c'est facile de se planter !

Aucune fausse note ici. Ce livre, totalement d'actualité, est d'une justesse incroyable. Dès les premières pages, j'ai été conquise. L'écriture est fluide et agréable, mais c'est à partir d'une certaine scène, rapidement présente, que j'ai basculé (Dame Cindy, vous SAVEZ !). La scène en question, que je ne vous spoilerais pas même sous la menace, développe un cas de harcèlement et d'humiliation "en règle" d'une rare violence. Rien de gore bien sûr, mais j'ai ressenti une telle rage (mais dans le bon sens, si j'ose dire !) que j'ai dû reposer le livre tout de suite, sous peine de le passer par la fenêtre (ça aurait été dommage, je voulais lire la suite). L'autrice a réussi, en une scène assez courte finalement, à condenser une multitude de thématiques comme le cyber-harcèlement (et sa version irl), sexisme, racisme, grossophobie, etc. Thématiques actuelles qu'il est toujours bon de mettre en avant.

Les jalons sont alors posés, et vous ne ressortirez pas indemne de ce roman, que vous ayez été victime de harcèlement ou non (perso, j'ai toujours dénoncé direct quand ça faisait mine de commencer, je me disais qu'il fallait bien qu'ils servent à quelque chose, ces grands dadets d'adultes, ça a souvent suffi à calmer le jeu, sont pas bien courageux les bullies, ce qui m'a valu une réputation de délatrice, mais who cares ?).

L'originalité de ce roman, ce sont ses deux personnages, Max et Olivia. Largement en surpoids, l'un est noir et l'autre en gay. Que de grain à moudre pour ceux qui ont toujours quelque chose à dire sur la vie des autres. Et là où la plupart des romans ados qui commencent avec des héros obèses, Cindy Van Wilder ne va pas les faire maigrir, non, elle va nous apprendre, à nous lecteurs (et surtout au jeune public, je l'espère) que s'accepter comme on est, c'est mieux, c'est même parfois vital. Finalement, le véritable sujet de La lune est à nous, c'est la tolérance, la tolérance envers soi-même et envers les autres, l'un n'allant souvent pas sans l'autre.

L'amitié qui va lier nos héros, pourtant bien différents, et tous les autres personnages, chacun avec ses défauts, ses qualités, ses faiblesses, est très touchante. Ce roman a passé son temps à me faire rire, à m'émouvoir, à me questionner (comme aurais-je réagi devant la fameuse scène ?) et la plume de Cindy Van Wilder, toujours drôle, jamais accusatrice, est un délice à lire.


En Bref
♥♥♥

J'ai refermé La lune est à nous avec la banane, ravie d'avoir couru après ce roman et, avec comme premier réflexe, celui de remercier Dame Cindy sur son compte Twitter (parce qu'en plus d'être talentueuse, elle est adorable) (ceci n'est pas de la flatterie) pour ce beau et nécessaire roman. Si certaines scènes sont dures à avaler, c'est avant tout un roman doudou, tout feel-good comme il faut, avec un magnifique message. Je ne peux donc que vous le conseiller, à vous, à vos enfants, à vos élèves, à votre voisin, c'est un beau coup de cœur, à la hauteur des espoirs et de la confiance que j'avais placés à l'intérieur de lui.

Et en bonus, une autre photo de chat, parce que mon Merlin, il est trop beau et que j'ai pas réussi à choisir...

22 commentaires:

  1. Comment il prend trop la pause le petit matou ♥ Il a l'air tout fluffy roalala (comment ça c'est moyen le sujet?)
    J'en étaiiiis sûûûûûre que c'était ton coup de cœur (pour le second je suis pas certaine encore)! Du coup j'avais déjà bien envie de le lire avant, ça me donne envie de faire toutes les librairies de ma région pour le trouver (en vrai j'habite en région Parisienne, je pense que ça peut se trouver) et kiffer comme toi!
    Et bravo à Monsieur Pumpkins pourfendeur de dragons et d'ouvrage disparu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un amour (bon, quand il a décidé, parce que s'il veut pas, il a le chic pour partir à l'exact moment où tu prends la photo, le bougre ^^) et ouai, il est tellement fluffy, c'est une vraie peluche xD (et c'est tout à fait le sujet !)
      Tu commences à me connaitre :p

      Je pense que tu devrais avoir moins de mal à le trouver, le truc, c'est que je le voulais dès le jour de la sortie et faut croire qu'ils sont moins livrés par là-bas :/ A Lille, je l'aurais trouvé direct, j'pense !

      Je lui ai passé le message, il est tout fier ! :D

      Supprimer
  2. C'est vrai qu'il est beau ton matou <3 J'ai envie de le lire depuis qu'il a été annoncé sur les réseaux sociaux et compagnie. La thématique est effectivement dans l'air du temps et il me tarde de pouvoir m'en faire une idée plus précise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii ♥ C'est le plus beau du mooooonnnndeeee ♥
      N'hésite pas à revenir me dire ce que tu en penses, c'est vraiment un bouquin superbe !

      Supprimer
  3. Faut que j’arrête de lire tes chroniques, je vais braquer une librairie juste avec les livres que je note chez TOI ! ahah super chronique comme toujours tu m’as convaincue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihihi désolée, pas désolée ! Je suis sûre qu'il y a moyen de construire une défense en béton, vol nécessaire because coup de cœur, tu vois ? :p

      Supprimer
    2. ahah si seulement c'était possible ^^

      Supprimer
  4. Olala ça fait envie ! Depuis que j'ai vu la couverture sur le compte de CvW, j'ai senti qu'il me le fallait. Mince, moi qui m'étais dit que j'allais attendre encore un peu avant d'aller acheter de nouveaux livres.
    Les thèmes m'ont à l'air absolument bien à propos. On parle beaucoup d'handicap dans la litté jeunesse et YA mais assez rarement du surpoids/obésité dont les gosses (nombreux) souffrent à l'école. Peut-être parce qu'on a encore du mal dans notre société à considérer ça comme une maladie. Je suis hallucinée parfois par les commentaires grossophobes d'une violence rare.
    (Au passage, la dévotion et l'efficacité de Mister Pumpkins forcent l'admiration la plus totale. En tout cas, ton intro BEST INTRO EVER. J'ai bien ri. Et ne t'en fais pas, je suis aussi capricieuse que toi dès qu'il s'agit bouquin).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai, j'pense que c'est plus considéré comme un "défaut" presque "voulu" ou "mérité" que comme une maladie ou autre, du coup, ben on en parle pas. Ce qui est complètement idiot, on est bien d'accord... Et pareil, je ne comprends pas qu'on puisse dire certaines choses qu'on voit souvent...

      T'as vu ça ? J'en ai de la chance quand même :p (c'est le moment gnangnan #ilesttropbienmonmec)

      Supprimer
    2. Du coup, hier j'suis allée à la librairie, voir innocemment s'il y était ou pas. Heureusement pour moi, il y était pas. J'aurais craqué, sûre certaine. Vu l'énergie que j'ai déployé pour le trouver dans les rayons. (ce que l'on fait pas quand on ne VEUT PAS acheter, hein xp).

      Supprimer
    3. Hahahahaha mais voilà ! C'est JUSTE pour voir à quoi il ressemble, hein ! xD

      Supprimer
  5. Ce livre me tente incroyablement ! Et je fais confiance à Cindy les yeux fermés. Je suis sûre que je vais, moi aussi, succomber et être charmée comme tant d'autres ! Les thèmes me parlent beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me rends compte que, comme toi, je lui fais aussi très très confiance, jamais été déçue jusqu'à maintenant ! Bonne future lecture ♥

      Supprimer
  6. J'ai très envie de découvrir cette auteure avec ce livre !

    RépondreSupprimer
  7. Olala tu me fais très envie là!! Déjà que j'ai toujours les Outrepasseurs dans ma PAL, il faut que je découvre cette auteur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier tome des Outrepasseurs est très introductif, mais ça passe ! Celui-là n'a rien à voir et c'est mon préférée de Cindy Van Wilder maintenant :D

      Supprimer
  8. J'ai complètement et totalement l'intention de le lire, mais je suis en mode «apludesou» donc ça devrait attendre un peu. En tout cas, il me fait vraiment de l'oeil, ça va être dur de résister !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ce fameux mode ! Il parait que j'y suis aussi mais je pratique la technique de l'autruche dans ces cas-là ^^

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]