mercredi 20 juillet 2016

"En Attendant Bojangles" d'Olivier Bourdeaut


Ce roman, beaucoup de monde me l'a vanté. Je me souviens particulièrement de cette chronique de mon Charmant Petit Monstre, émouvante au possible, qui avait achevé de me convaincre de lire la courte histoire d'Olivier Bourdeaut. Et j'ai vraiment bien fait ! Je crois que sans toi ma cocotte, je serais passée à côté et quelle catastrophe ça aurait été...

De quoi ça parle
Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Et ça donne quoi
Quel petit bijou. C'est vraiment la première chose qui me vient à l'esprit quand je repense à cet ouvrage. Au tout début, l'ambiance est drôle, festive, les mots doux et les étrangetés de cette petite famille nous charment et nous font pénétrer gaiement dans leur monde. Le narrateur, petit garçon sans âge ou presque, nous fait découvrir sa maman, présence vive et éthérée, son papa, amoureux transi et toujours aux petits soins, Mademoiselle Superfétatoire, une grue de compagnie (oui oui) et tout le petit monde qui peuple leur vie et les nombreuses soirées qu'ils organisent... Son regard nous semble naïf au début mais au fur et à mesure du récit, ce sentiment change et l'ambiance se modifie, d'abord imperceptiblement, puis la déroute arrive, le bouleversement a lieu et malgré une tentative de toujours sauver les apparences et de maintenir la cohésion de la famille, ça part salement en sucettes. Et c'est triste. Très. Et mélancolique. Beaucoup. Et la chanson de Nina Simone trouve d'un seul coup sa véritable place...



C'est un livre qui tient beaucoup plus du conte ou de la fable que du roman, les rapprochements sont nombreux et mériteraient qu'on lui accorde beaucoup plus de temps mais j'ai pour règle de ne pas faire de chronique plus longue que le bouquin dont il est question. C'est très bien écrit, c'est très farfelu (je ris encore de l'habitude qu'a le père de choisir tous les jours un prénom différent pour la maman) et aussi très triste (non mais cette fin ! Franchement, on ne la voit pas venir)(ou alors, c'est moi qui suis naïve).

5/5

En Bref
Lisez-le. Offrez-le à votre maman, c'est bientôt la Fête des Mères. Laissez-vous porter par cette famille fantasque et irréelle (je me demande d'ailleurs quelle est la part de fiction et d’autobio là-dedans ? Quelqu'un a mieux fait ses recherches que moi ?). En plus, il est court et fait joli sur votre étagère. Et écoutez Nina Simone, c'est remboursé par la sécu.

"Je travaille tard pour pouvoir m'arrêter tôt, lui répondait-il, ce que j'avais du mal à comprendre." p.9
"Quand la réalité est banale et triste, inventez-moi une belle histoire, vous mentez si bien, ce serait dommage de nous en priver." p.14
"Son allure parfaite aussi était un mensonge, mais quel splendide mensonge." p.49
"Mais enfin, dans quel monde vivons-nous ? On ne vend pas les fleurs, les fleurs c'est joli et c'est gratuit, il suffit de se pencher pour les ramasser. Les fleurs c'est la vie, et à ce que je sache, on ne vend pas la vie !" p.53
"J'avais rencontré une Don Quichotte en jupe et en bottes." p.55
"Le problème, c'est qu'elle perdait complètement la tête. Bien sûr, la partie visible restait sur ses épaules, mais le reste on ne savait où il allait." p.67

etc, etc...

26 commentaires:

  1. Encore un dont j'entends parler depuis longtemps, et que je n'ai toujours pas commencé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olalalalala pourtant, il faut absolument le lire, celui-là !!! :D

      Supprimer
  2. Totalement d'accord avec ton avis ! Un bijou ce livre !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément ! Un petit bijou dans un joli écrin en plus (j'adore la couv !) <3

      Supprimer
  3. aaaah j'ai tellement envie de le lire celui ciiiii!!! Tu me motive encore plus à l'acheter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est génial !! Il faut que tu le lises, je suis sûre que ça va te plaire !! :)

      Supprimer
  4. Aaah, je suis ravie qu'il ait encore conquis un cœur :) ton billet retranscrit très bien cette belle lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de ne pas être émerveillée par ce petit bijou ! Il en a conquis du monde, le coquin ;)

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé aussi, mais il me manquait un petit truc indéfinissable pour que ce soit un coup de coeur. Peut-être juste un peu plus de pages, d'anecdotes dans cette première partie... (par contre, j'avais vu venir la fin, quand même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui ai trouvé la bonne longueur pour l'histoire qu'il raconte, trop, pour moi, ça aurait manqué de crédibilité peut-être. Mais je comprends ton point de vue ! L'histoire de cette famille est tellement chouette qu'on a envie d'en savoir plus !

      Supprimer
  6. Je viens de craquer, j'espère qu'il me plaira =)

    RépondreSupprimer
  7. Il est troooooop beau le Mario <3

    RépondreSupprimer
  8. Je suis tenté par ce roman et, pourtant, je ne sais pas si il est vraiment fait pour moi. Je me laisse du temps pour voir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une chouette lecture, très rapide en plus, je pense qu'elle peut te plaire mais je comprends ton hésitation !

      Supprimer
  9. Ah je suis tellement contente que tu soit tombée toi aussi dans la marmite de Bojangles ! Nan mais ce roman même après les quelques mois passés depuis la fin de la lecture, me hante joyeusement et tristement encore. Tiens allez c'est le matin je me réécoute la chanson de Nina Simone.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que mon amour pour cette chanson a dû vachement aidé en plus :p

      Supprimer
  10. C'est bientôt la fête des mères ? Ah bon ? J'ai loupé le coche ! :o
    Je me pencherais alors un peu plus sur ce livre vus les avis positifs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahahaha ça m'apprendra à écrire mes articles trop longtemps à l'avance ! Et j'ai même pas tilté en me relisant xD

      Supprimer
  11. J'ai beaucoup hésité avant de mettre mon nez dedans : tout le monde en disait tant de bien que j'ai eu peur de l'effet "trop d'attente" et que tout retombe comme un soufflet. Finalement je l'ai lu d'une traite, complètement charmée. Le ton est à la fois charmant, drôle et terriblement triste. Il m'a bouleversée ce roman, pas par sa fin que j'ai vue venir, mais quelle écriture...
    (Je découvre ton blog et j'adore son ton, on sent vraiment l'enthousiasme de tes lectures, ou inversement, d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends la peur ! Je me souviens avoir eu la même en le démarrant, tout le monde en disant déjà tant de bien ! Et comme toi, j'ai adoré...

      Merci beaucoup ! Je suis contente que ça te plaise, ça fait toujours chaud au coeur de voir qu'on arrive à transmettre son ressenti comme il faut :D

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]