vendredi 30 juin 2017

- Six of crows -

- Six of crows -
Six of crows Tome 1
Leigh Bardugo
Éd. Milan

Après plusieurs déconvenues, Titine a pris peur : "mes livres sont cassés" "mon esprit critique est bloqué sur j'aime pas". Le drame quoi. Heureusement, Titine peut toujours compter sur Mimine pour la faire se bouger les fesses et lui faire sortir de bons livres de sa pal. Tous en cœur : MERCI MIMINE ! C'est en lisant la chronique dithyrambique de Bloup, d'Allez-vous faire lire (décidément, il n'y en a que pour ce blog en ce moment !) que vos deux hobbits préférés se sont précipités, sous une météo caniculaire, dans les bas-fonds de Six of crows, premier tome de la duologie de Leigh Bardugo. Les neurones en ébullition, la transpiration dégoulinante, elles n'ont reculé devant rien pour vous livrer une chronique digne de ce nom en temps et en heure. Sous la pluie d'ailleurs, pour Titine, c'est le Noooord, que voulez-vous, il fait beau 2 semaines, épicétou.

La chronique du Charmant Petit Monstre


Six of ze résumé





Ketterdam Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s'achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l'a fait autant sien que Kaz Bekker, dit "les Mains Sales". Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d'élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde s'ils ne s’entre-tuent pas avant.






Six of zi avis

(Oui, j'ai carrément manqué d'imagination pour les titres de parties, on ne peut pas toujours être au top, hélas)

À la parution de ce premier tome, je me souviens d'une avalanche d'excellents avis. Avalanche qui a souvent les deux mêmes effets sur moi : je me précipite dans la librairie la plus proche pour me procurer l'ouvrage en question ET je prends peur et mets deux ans à le lire. Bon, stop aux hyperboles, seulement une année dans le cas présent. Cela dit, j'ai beau avoir attendu un bon moment, j'y suis tout de même allée la peur aux chevilles

Pour ne rien arranger, la canicule avait considérablement ralenti mon rythme de lecture (s'éventer, alanguie dans une chambre plongée dans le noir, une bouteille de glaçon à la main, ça occupe bien) et je suis rentrée dans le roman tel un escargot ivre de chaleur. 

Pourtant, quel roman ! Quel univers ! Quels personnages ! En toute honnêteté, je ne me souviens pas avoir lu quelque chose de ce goût-là en littérature de jeunesse. D'ailleurs, rien ne permet vraiment de le classer dans ce "genre", l'âge des personnages n'étant évoqué que brièvement et leur comportement de gosses des rues, débrouillards et ingénieux, les place bien au-dessus du lot. Les six protagonistes sont tous d'origine, de culture, de sexe et de caractères différents. Une telle diversité fait non seulement du bien à voir/lire mais apporte un réalisme bienvenu. Pour les réfractaires à la romance et, pire, au triangle amoureux, soyez rassurés ici, les sentiments sont d'une subtilité exemplaire et parfaitement distillés, c'est encore une fois réaliste et beaucoup plus romantique ! Ici, c'est l'amitié et la loyauté qui dominent. Les héros ont une mission et entendent la mener à bien malgré leurs nombreuses différences et leurs désaccords. J'ai rarement vu/lu un truc pareil.

Ces personnages absolument fantastiques évoluent dans un univers hyper original, entre un Dickens sombrissime (les gosses des rues qui volent pour survivre, les jeunes filles forcées de travailler dans des maisons de passe, les jeux d'argent) et une magie habilement présente. J'ai eu l'impression de reconnaître le milieu, donc pas trop perdue, avec de nouveaux éléments, donc nouveautés. Par contre, j'ai quand même eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, principalement à cause de la tripotée de noms, de fonctions et de lieux qu'on ne connait pas ou peu et que l'autrice met du temps à nous expliquer. Mais vraiment, en s'accrochant un peu à ses bretelles, on finit par s'en sortir et par prendre vraiment goût aux aventures de cette bande de criminels en herbe.

La narration aide aussi beaucoup à bien s'imprégner. Chaque chapitre = un changement de point de vue, un personnage différent. Du coup, il arrive que l'on assiste à un événement à travers deux regards, deux angles. C'est fascinant et extrêmement bien joué (et pas redondant du tout). Et, au milieu de l'intrigue principale, du temps présent, nous en apprenons chaque fois un peu plus sur le passé des Six et sur le comment du pourquoi ils en sont tous arrivés là. Et pour des ados de 15-16 ans, ils en ont déjà vu pas mal, les pauvres ! (mais que font les services sociaux ?!).

En Bref
Broco conseille à mort !

Après un début un peu difficile, impossible de lâcher ce bouquin. Je suis totalement émerveillée par le talent de Leigh Bardugo, que je ne connaissais pas du tout avant. L'univers qu'elle a créé (et que j'ai comparé dans un C'est lundi à celui de Jean-Philippe Jaworski, ce qui n'est pas rien, tout de même) est sombre et brumeux et ses personnages, ces vauriens dangereux, diablement attachants. Ça fait vraiment plaisir à mon petit cœur d'ancienne étudiante en littérature de jeunesse de lire de la fantasy de si bonne qualité (c'est quasi à la hauteur de La passe-miroir, voyez le tableau) (j'peux pas faire mieux comme compliment, là) et je ne devrais pas tarder à aller me procurer le deuxième et dernier tome, tant j'ai hâte de retrouver le groupe des six.

20 commentaires:

  1. "Duologie" ? Y en aura que deux et pis c'est tout ? Quoi ? mais.. mais SCANDALE !
    Bon sinon, hein, on est pareille, sur le popotin devant cette nouvelle plume jeunesse qui ENFIN ne prend pas ses (jeunes) lecteurs pour des imbéciles. Tout simplement splendide et je te dis je n'ai qu'une hâte c'est de les retrouver dans le second tome et fissa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben écoute, il me semble (d'un coup, chuis moins sûre... Mais j'ai dû lire ça qqpart !) Et je suis d'accord, quand c'est bien, c'est vraiment trop peu.
      C'est clair que ça fait plaisir de ne pas lire une énième romance réchauffée et assaisonnée de triangle amoureux sous couvert de fantasy. Je vais regarder ce qu'elle a fait d'autres, l'autrice !

      Supprimer
  2. Décidément il faut que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
  3. J'adore lire ce genre de critiques pile poil quand je suis en train de lire le livre en question (mais ne ditons pas 'les grands esprits se rencontrent ?'
    Et puis c'est fou, tout le long de premier paragraphe de Six of zi avis (meilleur titre du monde au passage), je me suis dit MAIS C'EST MOI BON SANG DE BOIS (oui je deviens vulgaire pardonpardon), sauf que j'ai mis 11 mois pour lire le bouquin et pas 1 an, grooosse nuance !
    Bref j'en suis à la moitié c'est cool et j'ai envie de lire la suite, la vie est belle et les oiseaux chantent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment t'es gentille pour mes titres, c'est juste une catastrophe en vrai xD
      Contente que t'aimes bien, c'est un super bon bouquin, vraiment, il faut juste se lancer dedans et ça surprend un peu, la complexité du monde, quand on pense commencer un énième roman de fantasy ado :D

      Supprimer
  4. Bon alors j'étais pas convaincue, parce que YA, tout ça, ça m'inspire de moins en moins, mais le côté très sombre me rassure un peu haha (c'est affreux à dire, je savais pas comment le tourner)... Bon là clairement j'ai beaucoup trop abusé avec les OP Bragelonne donc je ne dépense plus rien pour les 5 prochaines années, mais après pourquoi pas. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, le côté YA passe totalement innaperçu et c'est tant mieux ! Je le conseille à fond, plus j'y pense, plus je le trouve de mieux en mieux ce roman. On ne va pas tarder à lire le 2e tome avec le Petit Monstre, du coup, tu pourras voir si tu préfères attendre 5 ans ou moins pour te lancer :D

      Supprimer
  5. Il est dans ma WL depuis quasi sa sortie. J'ai pas osé sauter le pas, parce queje suis un peu comme toi : j'ai envie de lire, j'ai envie de lire, j'ai envie de lire, mais j'ai peur, j'ai peur, j'ai peur, j'ai peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ai plus peur ! Vraiment ! Il est génial ! Le côté YA est presque absent, c'est "juste" un bon bouquin de fantasy, ce qui est parfait, surtout quand on le compare avec d'autres qui sont censés être du même genre (comme Zodiaque par ex) (rien à voir avec Zodiaque du coup !)

      Supprimer
  6. Ohhh depuis sa sortie je veux le lire et tu viens confirmer qu'il faudrait que je tente même si comme toi, à force d'avoir vu beaucoup de bons avis, j'ai un peu peur de me lancer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance toi ! Je te promets que ça vaut carrément le coup et qu'il ne faut pas avoir peur, en fait :D

      Supprimer
  7. Francina Simone, une autrice et booktubeuse que j'aime, jure par Six of Crows. Ce n'est pas mon genre de livre, mais c'est bien de trouver des auteurs de haut calibre dans la lit jeunesse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Avoir des auteurs qui ne prennent pas les ados pour des idiots et qui ne se sentent pas obligés de passer par la case romance = triangle amoureux pour construire de beaux personnages et une action crédible, c'est juste génial !

      Supprimer
  8. Il me fait vraiment très envie celui-là!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille à fond, il est vraiment top !

      Supprimer
  9. J'aimerai vraiment bcp le découvrir ce bouquin :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est TOP ! Je suis en train de lire le tome 2 et j'aime toujours autant :D

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]