jeudi 7 septembre 2017

- Nightingale T01 & T02 -

- Les filles du Nightingale T01 -
- Les sœurs du Nightingale T02 -
Donna Douglas
Éd. Ada

Pour info, les deux éditions ci-dessus (celles que j'ai lues) sont les éditions numériques québécoises. Les éditions Charlestons les ont aussi publiées, plus récemment, en format papier avec les couvertures ci-dessous :


Après avoir terminé les cinq saisons de la topissime série Call the midwife, après avoir relu le témoignage dont elle est tirée, j'ai écumé internet, cherchant en vain un roman qui pourrait me faire revivre, encore un peu, l'East End et les problématiques rencontrées par nos sages-femmes si dévouées et si attendrissantes. Je suis alors tombée, tout à fait par hasard, sur le premier tome du Nightingale, Les filles du Nightingale. Mais, bien évidemment, mes lubies étant aussi voraces qu'éphémères, j'ai oublié presque aussitôt la présence du bouquin dans ma liseuse.

C'était sans compter les copines, ici notre Charmant Petit Monstre, qui l'a rappelé à mon bon souvenir en ne faisant rien d'autre que le lire. Étant, à ce moment-là, dans une période plutôt désastreuse, livresquement parlant, je me suis laissée tenter, et vraiment, je ne regrette rien, le premier tome fut dévoré en même pas 24h. D'autres membres des Petits Pédestres, comme June le dragon, ainsi que d'autres blogueuses, comme Popcorn & Gibberish, ayant attrapées le virus, nous voilà en train de lire, frénétiquement, la suite (j'en suis au troisième, so far).

Comme j'ai rejoint le wagon un peu tardivement, voici ma chronique des deux premiers tomes, ces demoiselles ayant déjà publiées les leurs sur leurs blogs respectifs, vous pouvez retrouver les liens ici :

Charmant Petit Monstre : tome 1 & tome 2
June & Cie : tome 1 & tome 2
Popcorn & Gibberish : tome 1 & tome 2

Le résumé du 1er tome

Trois jeunes filles très différentes s'inscrivent comme apprenties infirmières dans un grand hôpital d'enseignement de Londres en 1934.

Dora
Elle quitte sa misérable maison bondée de la classe ouvrière pour une meilleure vie. Mais possède-t-elle ce qu'il faut pour suivre les autres filles mieux éduquées ? Et est-ce que son détestable beau-père la laissera un jour partir ?

Helen
Elle est née pour cette carrière : son frère est médecin et sa toute-puissante mère est une administratrice de l'hôpital. Mais arrivera-t-elle à vivre sa propre vie ?

Millie
L'infirmière Benedict est une aristocrate rebelle, dont l'attitude insouciante la fera se disputer encore et encore contre l'infirmière en chef. Est-ce que tout cela lui tient suffisamment à cœur pour devenir une infirmière ? Ou retournera-t-elle à la vie luxueuse dans laquelle elle est née ?

Le coup de cœur de Titine

J'ai toujours beaucoup aimé les récits mettant en scène des médecins, des infirmières, des sages-femmes, de la fin du 20e siècle que ce soit dans un milieu rural ou urbain, l'époque. Pourtant, si j'étais déjà sûre d'apprécier le premier tome du Nightingale, je ne pensais vraiment pas dévorer le bouquin et ressortir de là avec un immense coup de cœur, du genre de ceux que j'ai peu, qui me font relire le livre jusqu'à épuisement des pages et de la reliure (Harry Potter, Les piliers de la Terre, Le goût du bonheur, Émilie... ça se compte sur les doigts d'une main...).

Les filles du Nightingale met en scène trois demoiselles, mais pas que ! C'est un formidable roman choral, où différents points de vue, émanant de toutes sortes de personnages (place dans la hiérarchie, classe sociale opposée, etc) se confrontent, nous permettant de découvrir beaucoup, toujours plus, l'hôpital, l'époque et toutes les traditions, mœurs et façons de vivre qui y sont rattachées.

Les personnages sont tous très différents, certains avec un passé pas très enviable, d'autres avec un avenir pas franchement jouasse. Tous cohabitent, avec plus ou moins de succès, et vous serez très surpris, vous préparant à détester l'un ou l'autre, puis à leur trouver des circonstances atténuantes. Si les femmes ont la place de choix, Donna Douglas a tout de même su créer de très beaux personnages masculins, preuve du talent de la dame !

Le premier tome (comme le deuxième) se lit presque d'une traite. Vous y découvrirez le métier d'infirmière, avec toutes les corvées qui peuvent s'y rattacher (le métier était alors bien différent d'aujourd'hui !), mais aussi une époque, pré-seconde guerre mondiale, que l'on sent d'ailleurs se rapprocher dans le deuxième tome, et un fonctionnement de classes qui n'est pas sans rappelé, comme me le faisait remarquer June, la fabuleuse série Downton Abbey.

Il n'y a pas vraiment d'intrigue, au sens strict du terme, juste un bout de chemin avec des étudiantes, découvrant la vie en dehors du foyer, les premiers amours, l'indépendance (mais vachement encadrée, l'indépendance) et les responsabilités. Tout y est simplement parfait et vous enveloppe d'un gros plaid doudou pour l'automne.

Le deuxième tome, Les sœurs du Nightingale, que j'ai terminé mardi soir, est tout à fait dans le même genre, certains personnages font leur apparition, comme l'énigmatique Violet Tanner, d'autres laissent leur place ou demeurent en retrait, comme Helen, à mon grand désarroi, les amours se poursuivent ou se défont et, comme avec une bonne série, vous ne pouvez lâcher votre livre, tant vous voulez savoir ce qu'il va arriver à tout ce beau monde.


En Bref
♥♥♥

J’enchaîne rarement les tomes d'une série littéraire (alors que je suis capable de me bouffer deux saisons de 24 épisodes en même pas une semaine), même Outlander n'a pas droit à ce traitement ! Ici, impossible de m'arrêter tant tout me touche, tout me parle et tout me plonge dans un cocon duveteux. Donna Douglas possède cette plume simple, facile à lire et totalement addictive, les épisodes se déroulent aisément sous vos yeux, à tel point que vous ne faites même plus attention aux chapitres, avant de vous rendre compte, effarée, que vous êtes déjà à 80% du roman (et qu'il est, accessoirement, 2h du mat'). Pas de doute, maintenant que je suis lancée dans le tome 3, le tome 4 n'est pas loin et attend son tour sagement, certain d'être lu avant la fin de la semaine !

Pour lire la chronique de la suite, c'est par ICI

22 commentaires:

  1. Réponses
    1. ça peut être une bonne lecture doudou pour l'hiver :D

      Supprimer
  2. Muhuhuh, comme je le disais sur le blog du Charmant Petit Monstre, maintenant que je suis en désarroi d'attente de la prochaine saison de Call the Midwife sur Netflix (à qui la faute heiiiin ?!), ça va être dur de ne pas craquer pour cette saga qui a l'air de péter sa maman, si je puis dire.
    C'est pas beau de tenter les gens comme ça quand même hein.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiiii tu ne peux pas ne pas craquer !!!! C'est aussi bon que Call the midwife !!!

      Mais si, c'est beau, surtout pour ce genre de roman :D ♥

      Supprimer
  3. Et c'est un coup de coeur unanime avec l'approbation de Titine ! Ça fait plaisir ! On t'attend pour le T. 4 ;)

    RépondreSupprimer
  4. Arhhhh ça a l'air trop bien !! Vous me donnez toutes envie là, c'est pas chic. Faut que j'apprenne à lire plusieurs livres simultanément si je veux m'en sortir haha ! (Un dans chaque main, allez hop !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tenter aussi d'en mettre un entre les orteils, ça rajoute encore des possibilités :D

      Supprimer
  5. J’ai vraiment vraiment vraiment hâte de lire cette saga !

    RépondreSupprimer
  6. Et ben, je n'avais jamais entendu parler de ce livre, mais là si vous vous y mettez à 4, comment on peut rester dans le déni nous hein ?
    En tout cas ça a l'air top, Call the midwife et Downton abbey je dis ouiiiiiiii !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé IMPOSSIBLE !! Impossible (ou presque) de ne pas aimer ♥♥

      Supprimer
  7. Tiens j'ai fini les 5 saisons de Call the midwife aujourd'hui même ! Et je suis bien contente d'avoir découvert la série, donc merci.
    Tu me tentes bien avec cette saga, en tout cas, je vais voir ce que je peux faire 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé de rien !! Comme tu as aimé la série, je crois que ces livres-là sont faits pour toi !

      Supprimer
  8. Je pense que ça pourrait me plaire!! (même si ma raison me dit: encore une saga???) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ça se lit tellement vite (et bien) que j'suis sûre que ça peut le faire ;)

      Supprimer
  9. Je trouve dommage qu'on ne revoit plus Violet dans le T3 et T4 :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est vrai ! Elle était chouette Violet, avec son petit garçon trop mignon...

      Supprimer
  10. Je me le note. Cette série littéraire semble intéressante, et captivante, étant donné ton rythme de lecture ^^
    Il y a peut-être une autre série qui pourrait te plaire, qui se déroule dans le milieu médical également et qui concerne beaucoup plus les sages-femmes. Il s'agit des "Accoucheuses". C'est vraiment une histoire littéraire intrigante. On apprend beaucoup en la lisant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais oui, je connais ! Par contre, je n'ai jamais pris la peine de les lire alors que c'est tout à fait ma came ! Merci pour cette piqure de rappel ! En plus, j'avoue que, dans l'ordre des préférences, les histoires de sage-femmes "à l'ancienne" est premier sur la liste (Call the midwife ♥)

      Supprimer
  11. Je suis en train de lire le 1er tome et franchement j'aime, j'adore j'adhère :D

    RépondreSupprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]