lundi 21 août 2017

- C'est Lundi #57 -

Good Morning !

La semaine qui s'achève fut riche en lectures, en tricot et, ici, en chroniques, Titine repart donc d'un bon pied et c'est plutôt chouette. Sans doute la perspective de repartir en vadrouille au mois de septembre, je ne suis pas sûre mais je crois que ça peut aider. 

Le désavantage à cette ébullition, c'est qu'hier soir, Titine s'est écroulée comme une grosse crotte et n'a pas rédigé son C'est lundi, que lisez-vous en avance, comme elle le fait habituellement. Résultat, elle a les yeux tout collés ce matin et galère à trouver quelque chose d'intéressant à dire. Du coup, si on passait directement aux choses sérieuses

Comme d'habitude, vous pouvez retrouver l'intégralité des liens des participants à ce fameux rendez-vous sur le blog de Galleane, merci à elle !

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière, j'ai lu ça


Voyez par vous-même, Titine n'a pas chômé ! (oui, elle en est toute fière, il lui en faut peu) ET, cerise sur le gâteau, pompon sur le bonnet, chantilly sur la glace, ce sont QUASI que d'excellentes lectures ! Trop de bonheur.

La maison des Turner, lu grâce à Netgalley, a été une agréable lecture mais sans plus, hélas. Quelques difficultés à rentrer dans le machin, un certain manque d'humour à déplorer et une incompréhension pour pas mal d'éléments de l'histoire. Chronique à venir le jour de la parution du roman, le 31 août.

La fourmi rouge, gracieusement envoyé par Sarbacane, maison d'édition de mon cœur FOREVER, (poke Lupiot : un IMMENSE merci !!!!). Gros coup de cœur pour ce roman avec son héroïne forte et grande gueule et pour l'écriture, vachement prenante et incisive de l'autrice ! Titine valide à fond et vous en reparle le 24 août.

Une histoire des loups avait plutôt bien démarré mais m'a finalement laissée sur le carreau. J'ai apprécié son style et la puissance poétique qui s'en dégage, mais la deuxième partie m'a plutôt ennuyé. Idem, on en reparle dans la semaine. J'ajoute en passant un grand merci à Léa Touch Book pour la découverte de cet ovni littéraire !

Ne dis rien à papa est sorti de ma pal plus tôt que prévu grâce à la très chouette chronique de Pretty Rose Mary. C'est un thriller plutôt agréable, glauque à souhait et, finalement, assez triste, mais j'ai deviné la fin avant le moment où il le faut (ma malédiction en ce moment, souvenez-vous), j'en suis donc ressortie légèrement déçue.

♣ Re-coup de cœur cette semaine avec La bibliothèque des citrons, ce qui me fait dire encore une fois que, décidément, la littérature jeunesse en a encore sous le capot ! Ce roman, avec ses multiples références à nos lectures, m'a grandement touchée. On en reparle bientôt aussi. (Mazette, c'est moi ou ça va faire des tonnes de chroniques à rédiger tout ça ?)

♣ On continue sur cette superbe lancée avec le premier tome de Nightingale : les filles du Nightingale qui nous plonge au cœur de la formation des infirmières dans les années 1930. Même si je me doutais que j'allais l'apprécier (c'est un sujet qui m'attire toujours beaucoup), j'ai tout de même été étonnée de la facilité avec laquelle les pages se tournaient. Pour tout vous dire, je me suis déjà procuré le tome 2 et, à mon avis, il ne va pas attendre longtemps dans ma pal !

♣ J'ai commencé ma nuit, hier soir, avec une petite bd (ça faisait fort longtemps) : Tombé dans l'oreille d'un sourd. Ce fut un moment agréable, calé dans 3 oreillers, et j'ai confortablement ragé devant le parcours du combattant que rencontrent les parents de ce fameux enfant sourd. L'administration française et ici, plus particulièrement, l'éducation nationale, ne semble exister que pour leur mettre des bâtons dans les roues, comme si leur vie n'était déjà pas assez difficile. Un scandale, tout simplement.


En ce moment, je lis ça


Tout juste démarré ce matin en buvant mon café, je ne peux pas vous dire grand-chose d'Avant que tout se brise sinon que le milieu de la compétition en gymnastique m'est totalement inconnu et me semble être une thématique originale et intéressante à traiter. Je vous en donne des nouvelles assez vite (au plus tard, dans le prochain C'est Lundi en fait...). À noter qu'il est sorti en poche le 23 août.
Elle a les épaules élancées, les hanches étroites et des yeux sombres qui transpirent une détermination presque glaçante. À quinze ans, Devon est le jeune espoir du club de gymnastique Belstars, l’étoile montante sur qui se posent tous les regards, celle qui suscite tour à tour l’admiration et l’envie. Quand on est les parents d’une enfant hors norme, impossible de glisser sur les rails d’une vie ordinaire. C’est du moins ce que pense Katie, la mère de Devon, qui se dévoue corps et âme à la réussite de sa fille, même si cela demande des sacrifices.
Lorsqu’un incident tragique au sein de leur communauté réveille les pires rumeurs et jalousies, Katie flaire le danger s’approcher de sa fille et sort les griffes. Rien ni personne ne doit déconcentrer sa fille ou entraver la route toute tracée pour elle. Mais les rumeurs ne sont pas toujours infondées… et les enfants rarement conscients des montagnes qu’on déplace pour eux. Reste à déterminer quel prix Katie est prête à payer pour voir Devon atteindre le sommet.

Et ensuite ?


♣ Toute partie que je suis pour killer ma pal Sarbacane (j'ai dû oublier pendant un temps à quel point j'adorais leurs parutions, je ne vois que ça), je pense sortir Amour, vengeance et tentes quechua.

♣ Enfin, je fonde beaucoup d'espoir sur ce thriller prometteur qu'est Les filles de Roanoke écrit par Amy Engel, autrice de The Book of Ivy, que j'avais adoré sur le moment mais qui me parait maintenant plutôt vide de sens. À voir si la dame sait aussi écrire du thriller.



Comme vous l'avez vu, j'ai donc eu une semaine riche en très bonnes lectures, ce qui me rend toute jouasse vu que j'ai connu pas mal de déceptions dernièrement.

Après un bref interlude à 5 chats (toujours les chats de mes parents), nous sommes maintenant revenus à un nombre plus supportable de 4 (les 3 nôtres et le chat d'une amie). On gère. On est grave en infériorité, mais on gère. Pour l'instant. Mais, pour ceux qui ont l'habitude de suivre mes aventures félines, si je vous disais qu'après le caca sur le lit pendant la nuit (avec nous dedans, hein, sinon, WHERE IS THE FUN ?!), j'ai eu droit au pipi, dans le même lit, avec moi dedans, SUR MON DOS, à 6 heures du matin, vous me croyez ? Parce que moi perso, j'ai toujours du mal à y croire, hein. Sachant que ce n'était même pas le même chat, je me demande s'il y a un message à comprendre là-dedans.

Oh ! Et on a vu naître le 300éme article sur ce blog, avec le cas Forbidden ! Deux ans après, voilà encore quelque chose qui me rend sacrément jouasse 😀

Sur ces histoires scato et incestueuses, 
je vous souhaite une excellente journée et une très bonne semaine !

22 commentaires:

  1. Bonne semaine !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Une très belle semaine à toi aussi !

      Supprimer
  2. Les filles de Roanoke m'intéresse grandement, j'ai hâte de savoir ce que tu en penses ! Et pour les chats j'ai eu la même quand la mienne voulait de l'affection... ou qu'elle était en colère TT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai, je pense qu'il y a un truc comme ça... Parfois, je me dis qu'il leur manque vraiment la parole, à ces bestioles xD

      Supprimer
  3. Le pipi de chat sur le lit, je connais.... 3 fois .... et QUE à ma place!!!!! ptit con!!!!!
    Bref.
    Belle semaine effectivement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais je te jure, on les adore hein, mais parfois, je me demande pourquoi on s'embête comme ça, avec des bestioles qui nous pissent dessus xD
      Bonne semaine à toi !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci beaucoup ! Une très belle semaine à toi aussi !!

      Supprimer
  5. Une histoire des loups me tente énormément !

    RépondreSupprimer
  6. Wahh, les amis, vous lisez tellement! Je lis plusieurs romans à la fois, jamais je pourrais en finir 7 en 7 jours!!

    "SINON WHERE IS THE FUN" m'a bien fait rire. J'avais un chat jaloux d'un autre de nos chats qui a fait ça. Il existe de la bouffe calmante, sinon des pilules, pour les déhérisser le poil si ça devient sérieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une semaine assez exceptionnelle tout de même ! J'en suis plutôt à 2 ou 3 d'habitude ! Et c'était aussi ce genre de livres que tu ne peux pas lâcher, même à la caisse du supermarché, ça aide beaucoup !
      Pour les chats, si ça se reproduit, je tenterais le diffuseur d'huiles apaisantes (le nom m'échappe...), parce que c'était pas hyper cool quand même xD

      Supprimer
  7. Je te souhaite une excellente semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Une très belle semaine et de très bonnes lectures à toi aussi !

      Supprimer
  8. A chaque fois que je lis ton C'est Lundi, j'me fais toujours la même réflexion "Cette nana a rythme de lecture de guedin." Je suis tellement jalouse ! x)
    Bref. Tu nous a bien teaser sur les chroniques à venir, bien hâte d'en lire les avis !
    Pour ce qui est des chats : soit 1) ils ont un manque de considération absolument phénoménale pour ceux qui leur donnent leur bol de croquettes chaque matin, 2) ils font une dépression, 3) c'est un geste affectueux... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une semaine un peu exceptionnelle quand même ! J'ai eu du bol de tomber sur des bons bouquins, qui se lisent vite par dessus le marche !
      Je penche pour un mélange des trois, pas sûre qu'ils soient très aware de ce qu'ils ressentent, ces bestioles xD

      Supprimer
  9. Réponses
    1. N'est-ce pas ?! Faites des gosses, tiens ! xD

      Supprimer
  10. Eh ben tu carbures ! La fourmi rouge et la bibliothèque des citrons me tentent bien, j'ai hâte de lire ton avis :)

    Bon courage avec les chats, et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Spoiler : les deux sont tops ! Tu peux y aller sans soucis ! :D

      Merci beaucoup ! Une très belle semaine à toi aussi :D

      Supprimer
  11. Sacrée semaine, dis donc !
    Oui, ça ne m'étonne pas pour La maison des Turner, j'ai un peu le même avis...
    D'ailleurs, je suis aussi comme toi pour The Book of Ivy : sur le coup j'étais en mode "waouh, mais c'est trop génial", mais après réflexion (1 an et demi plus tard, donc, faut que ça monte au cerveau) je ne sais plus boen pourquoi j'avais tant aimé. Résultat, je suis bien curieuse d'en savoir plus sur ce thriller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, hein, c'est bien, mais bon, je m'en souviens déjà à peine... Tu as déjà publié ta chronique (dit la fille qui va aller chercher tout de suite après) ?
      Tu me rassures pour The Book of Ivy ! J'avais l'impression d'être la seule à jouer à la girouette, comme ça !

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]