vendredi 7 juillet 2017

- Jeux de miroirs -

- Jeux de miroirs -
E.O. Chirovici
Éd. Les Escales

Depuis ma lecture ô combien décevante d'Au fond de l'eau, je suis à la recherche d'un thriller qui fera son taf de thriller, à savoir me retourner la tête, me faire tourner les pages frénétiquement et me surprendre à la fin. Du coup, je teste, je cherche, je consulte ma pal comme si elle pouvait me répondre et me conseiller. Cette fois-ci, j'ai fait confiance aux éditions Les Escales, qui me déçoivent rarement et au bandeau accrocheur de la couverture. Est-ce que j'ai eu raison ? Moui... 

Le résumé qui reflète


Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ? 

Persuadé d'avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l'intrigue, l'agent tente d'en savoir plus. Mais l'auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu'à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d'investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d'un maelström de fausses pistes.




L'avis qui réfléchit

Moui... Ma lecture a démarré sur les chapeaux de roue. La première partie, où l'agent littéraire, Peter Katz, lit le manuscrit reçu, est passionnante. Cette partie, où est décrite la relation étrange qui unit deux étudiants et leur prof, un illustre psychologue un peu cinglé, permet de bien sentir monter la pression vers une conclusion sinistre. Hélas, le récit s'arrête très brusquement (Peter n'a reçu que les premières pages du futur roman) et s'en suit alors, avec deux changements de point de vue, l'enquête d'autres personnages, John et Roy, pour, non seulement découvrir la vérité sur "l'affaire" et le reste du manuscrit de l'auteur maintenant mort et enterré.

C'est à partir de ce moment-là que mon intérêt a commencé à décroître. Le roman opère un glissement du thriller vers le contemporain. Pas que ce soit une mauvaise chose en soit, vous savez que j'aime beaucoup les contemporains, mais assez logiquement, la pression et l'attente pour de fabuleuses révélations finissent par disparaître presque totalement. Étonnamment, j'ai aussi trouvé que la plume de l'auteur perdait en qualité d'une partie à l'autre. Autant, la "reproduction" du fameux manuscrit est vraiment agréable à lire, autant les autres parties m'ont semblé plus poussives.

Au niveau de l'intrigue, c'est la même chose. Si ça démarre bien, le fait que tout le monde soit suspect à un moment ou à un autre entraîne une distanciation et une impression persistante de fouillis. On finit par s'en ficher un peu, de qui a vraiment commis le meurtre du prof. Et, cerise sur le gâteau, la fin est plutôt attendue, hélas.

Par contre, j'ai aimé les réflexions accès vers la psychologie cognitive (matière qu'enseignait le prof mort) parsemée dans tout le roman, c'est très intéressant et aurait même mérité que l'auteur s'y attarde un peu plus et développe son propos. La question de la mémoire, des souvenirs, de la différence entre la fiction et la réalité aurait vraiment mérité mieux.

En Bref
Mouai...

Je suis ressortie de Jeux de miroirs totalement frustrée pour ce début très prometteur et inachevé, avec la sensation d'avoir lu deux morceaux de roman différents, qu'un éditeur aurait choisi de coller ensemble. Jeux de Miroirs est vraiment très court et je pense qu'avec une centaine de pages en plus, l'intrigue aurait gagné en stabilité et en consistance. Globalement, ma lecture ne fut pas mauvaise, mais je n'en retiens pas grand-chose et je reste encore dans l'attente de lire un vrai, bon et haletant thriller. Hélas, je crois que les nouveautés 2016-2017 n'en comportent pas des masses. Dommage.

32 commentaires:

  1. Même si ce n’est pas un ressenti négatif, je pense passer mon tour avec cet ouvrage :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien du mal à te convaincre de tester, c'est vraiment une lecture moyenne...

      Supprimer
  2. On va te trouver un bon thriller, t'inquiète. Je mets mes agents sur le coup, on va feuilleter la blogo, on va faire une enquête de voisinage, on va mettre des affiches dans le métro "Avez-vous vu/lu un bon thriller dans le coin ?", un numéro de téléphone vert et c'est marre !
    (Je garde quand même une petite réserve sur Jeux de miroir, je vais pas me précipiter dessus mais je sens que j'vais quand même tenter le coup).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais oser m'avancer en proposant Bondrée de Andrée A. Michaud. Le roman initiatique y est mêlé, mais on veut définitivement savoir qui est le tueur.

      Supprimer
    2. Oh merci pour la suggestion @Ilse ! Je ne connaissais pas du tout et je vais regarder ça de plus près !

      Supprimer
    3. Franchement, je reste optimiste, mais ça devient rageant cette affaire ! C'est quand même presque un de mes genres préférés mais soit je deviens difficile, soit ils font du caca en ce moment...

      Supprimer
  3. Oh ben zut, décidément ! Si tu veux qu'on tente le Capote en LC cet été, tu pourras me faire signe, j'ose espérer qu'il sera chouette ;) Je vais faire l'impasse sur celui-ci par contre, malgré le chouette postulat de départ :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais GRAVE ! Le Capote en LC, ça peut trop le faire ! Je note ça et je te tiens au courant :D Si ça c'est pas bien, je crois que j'abandonne direct l'idée de lire un thriller/polar cette année...

      Supprimer
    2. Trop chouette :D J'attends de tes nouvelles ! (Ah clairement, j'ai beaucoup d'espoir pour ce bouquin aussi, espérons qu'on n'en fasse pas trop ;) )

      Supprimer
    3. Mazette, moi aussi du coup. Faut pas, parce que sinon, on va être déçu ^^

      Supprimer
  4. Rah mince, ce n'est pas la première fois que je lis un avis mitigé. Cependant, il reste dans ma PAL estivale, alors nous verrons bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien curieuse de lire ta chronique... J'ai aussi vu beaucoup d'avis mitigés, j'aurais dû me méfier xD

      Supprimer
  5. Olala dès le "moui" du début je me suis dit que c'était mal barré^^
    Dommage avec un début prometteur, c'est toujours hyper frustrant de voir le truc se casser la gueule petit à petit :/
    Je croise les doigts pour que tu trouves bientôt le thriller de ton mois, parce que là ça commence à craindre du boudin cette histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui grave... J'étais toute ravie, je me suis dit "enfin un thriller qui va me plaire" et puis BIM dans ta trogne Germaine... Enfin, je ne perds pas espoir, mais ça devient dur là ^^

      Supprimer
  6. C'est un livre qui me tentait bien à sa sortie et puis les avis mitigés que j'ai vu m'ont un peu dissuadé de le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas assez méfiante, moi, je me suis laissée avoir xD

      Supprimer
  7. Ah mince, ça commençait bien. :-(

    RépondreSupprimer
  8. J'ai eu exactement le même ressenti que toi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui est rassurant ! Il y a donc vraiment un problème de construction là !

      Supprimer
  9. En effet quelques semaines après ma lecture j'ai du mal à me souvenirs de tout, j'ai passé un bon moment mais l'histoire aurai pu être plus haletante et prenante avec un petit quelque chose de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que là, à l'heure où je réponds à ton commentaire, j'ai déjà du mal à me souvenir des détails, c'est vraiment dommage...

      Supprimer
  10. Bon ben... C'est dommage, il me tentait bien mais pour le coup je passe mon chemin !
    Ma pauvre Valentine, je te souhaite vraiment de trouver THE Thriller avant la fin de l'été !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais du mal à ne pas approuver le fait que tu passes ton chemin !!
      Franchement, je l'espère aussi, ça m'attriste, j'aime vraiment ce genre !!

      Supprimer
  11. Pas le meilleur, mais pas une lecture désagréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà. Mais j'en attendais trop sans doute :/

      Supprimer
  12. Je comptais le lire pendant l'été... On verra ce que je vais en penser :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette ! Un autre avis ! Curieuse de voir ce que tu vas en passer, j'ai vraiment lu de tout à son sujet :D

      Supprimer
  13. Bon, on a toujours une LC à 3 en attente, on va croiser les doigts très fort. Mais c'est dommage, surtout que si tu ne t'étais pas attendue à du thriller pu et dur, tu aurais peut-être aimé davantage. Les ME se sabordent toutes seules des fois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, je vais finir par l'oublier, cette LC ! Tu n'as pas encore le livre ?
      Cela dit, t'as sans doute raison, même si ce ne m'avait pas du tout fait ça avec Tout ce qu'on ne s'est jamais dit, c'était pas du tout un thriller et pourtant, j'avais adoré. Mais là, ça ne colle pas du tout.

      Supprimer
  14. Pour un vrai bon thriller, je te conseille Le tricycle rouge, qui m'a tenu en haleine et fait tourner frénétiquement ses pages 🙂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le prochain sur ma liste, attention, j'ai de grands espoirs :p

      Supprimer

Si le cœur vous en dit, vous pouvez laisser un petit mot à Broco, ça lui fera plaisir !

[Cochez la case "M'informer" en bas à droite si vous voulez recevoir un mail lorsque je vous réponds]